background preloader

Approfondissements

Facebook Twitter

Conference J L Dufresnes. Atmospheric conservation properties in ERA‐Interim - Berrisford - 2011 - Quarterly Journal of the Royal Meteorological Society - Wiley Online Library. 1.

Atmospheric conservation properties in ERA‐Interim - Berrisford - 2011 - Quarterly Journal of the Royal Meteorological Society - Wiley Online Library

Introduction Reanalysis is a process whereby past observations of the atmosphere, which have ideally undergone modern data quality checks and re‐processing, are reanalysed using a state‐of‐the‐art numerical weather prediction (NWP) analysis and forecast system. This procedure produces the best possible analyses at that time, with the best time consistency, from a given NWP centre. However, because the analysis and forecast system is continually changing, with a view to improving weather forecasts, the reanalysis procedure needs to be repeated every few years in order to benefit from the latest enhancements to the system. The European Centre for Medium‐Range Weather Forecasts (ECMWF) has produced two major reanalyses: ERA‐15 (Gibson et al., 1997) and ERA‐40 (Uppala et al., 2005).

Here, we examine the properties of atmospheric mass, moisture, energy and angular momentum, mostly for the global domain, which are variables that are governed by simple physical constraints. Error - Cookies Turned Off. BAMSmarTrenberth (1) Bilan Radiatif. Universite de Picardie Jules Verne MBG7 Le flux solaire incident est fonction de la luminosité solaire et inversement proportionnel au carré de la distance au soleil.

Bilan Radiatif

La Constante solaire correspond au flux solaire ramené à la distance Terre-Soleil. Elle varie selon l'activité solaire (cycle de 11 ans) et l'excentricité de l'orbite terrestre: périhélie (3 janvier) : 1410 W / m2 aphélie (3 juillet): 1320 W / m2 moyenne annuelle: 1368 W / m2. Bilan radiatif - Effet de serre. YouTube. A5 Bilan radiatif. GIEC rapport AR5 forcage radiatif. BAMSmarTrenberth. Sans titre. Qu'est-ce que l'effet de serre ? Benoît est agriculteur.

Qu'est-ce que l'effet de serre ?

Il fait pousser ses légumes sous une serre, une sorte de tunnel recouvert d'une bâche en plastique. Quand les rayons du soleil tapent sur la bâche, une partie de la chaleur qu'ils produisent reste enfermée par le plastique. Cela s'appelle « l'effet de serre ». Grâce à lui, les plantes poussent plus vite et Benoît est content. Voilà à quoi ça sert, une serre. Au-dessus de nos têtes, c'est l'atmosphère, la couche de gaz qui entoure notre planète, qui joue le rôle de la bâche. Le problème, c'est que depuis plus de 200 ans, nous rejetons de plus en plus de gaz polluants comme le gaz carbonique. Producteur : Play Bac Presse; France Télévisions Production : 2018. Effet de serre CEA. L'effet de serre en quelques dates En un siècle et demi, l’homme a réinjecté dans l’atmosphère 545 milliards de tonnes de carbone sous forme de CO2.

Effet de serre CEA

Énergie solaire… L’équilibre climatique (état stationnaire) est obtenu quand le bilan énergétique global est nul : la quantité d’énergie reçue du Soleil est égale à la quantité d’énergie émise vers l’espace. Actuellement, 1 368 W/m2 atteignent le « sommet de l’atmosphère », ce qui correspond en moyenne globale à 342 W/m2 au sol. Compte tenu de l’albédo moyen de la Terre (30 % environ), on peut calculer que, en l’absence d’autres phénomènes, ce sont donc 235 W/m2 qui seraient absorbés. Questions sur l’effet de serre. L'effet de serre est un phénomène naturel important pour la survie de la planète.

Questions sur l’effet de serre

Surtout, il permet d'avoir une température moyenne sur Terre compatible avec la présence d’eau liquide et donc de la vie. Certains gaz contenus dans l'atmosphère terrestre absorbent une partie des rayonnements infrarouges émis par le sol. Les plus importants sont la vapeur d'eau, le dioxyde de carbone et le méthane. Le bilan radiatif de la Terre.

Principe de base de l'effet de serre Dufresne. Notes radiatif. Le bilan radiatif de la Terre – L'univers de la géologie. La connaissance du bilan radiatif de la Terre est essentielle pour comprendre le comportement de son atmosphère.

Le bilan radiatif de la Terre – L'univers de la géologie

Toute son énergie provient du Soleil sous forme de rayonnements électromagnétiques (ultraviolets, lumière et infrarouge). Puisque la moyenne globale annuelle de sa température ne varie pas, ou pas beaucoup, c’est parce qu’elle renvoie cette énergie dans l’espace, également sous forme de rayonnements. Il doit y avoir égalité entre le flux d’énergie reçu et le flux d’énergie renvoyé. On parle plus précisément de puissance, qui est une quantité d’énergie par unité de temps. Son unité est le watt. Cette émission est gênée par le fait que l’atmosphère comporte des nuages et des gaz à effet de serre (GES) qui absorbent une partie des infrarouges avant de les réémettre vers le haut et vers le bas.

L’albédo de la Terre, fraction de rayonnement solaire réfléchi, a été mesuré par plusieurs satellites. En-ROADS. La modélisation du climat. Modélisation de l’effet de serre. Carbon Dioxide. February 2021 416 ppm Carbon dioxide (CO2) is an important heat-trapping (greenhouse) gas, which is released through human activities such as deforestation and burning fossil fuels, as well as natural processes such as respiration and volcanic eruptions.

Carbon Dioxide

The first graph shows atmospheric CO2 levels measured at Mauna Loa Observatory, Hawaii, in recent years, with average seasonal cycle removed. The second graph shows CO2 levels during the last three glacial cycles, as reconstructed from ice cores. Over the past 171 years, human activities have raised atmospheric concentrations of CO2 by 48% above pre-industrial levels found in 1850.