background preloader

OTC - LA PUISSANCE DES ETATS-UNIS AUJOURD'HUI

Facebook Twitter

Les Etats-Unis et le monde à travers les séries télévisées (Vidéo) Le dossier du dernier numéro du magazine Carto consacré à la géopolitique des séries est l'occasion pour nous de revenir sur les relations entre « les États-Unis et le monde » à travers le prisme de ces « produits culturels ».

Les Etats-Unis et le monde à travers les séries télévisées (Vidéo)

Sous la forme du divertissement, les séries nous offrent des représentations du monde qui nous éclairent sur les fondements et les modalités de la politique étrangère États-Unis comme sur ses enjeux et ses limites. Nous vous proposons ici une synthèse non exhaustive de l'article rédigé par la journaliste Francesca Fattori ainsi que quelques approfondissements sur les aspects les plus liés au programme de terminale (ou du moins quelques exemples de la manière dont on peut relier des connaissances à un document, quel qu'il soit). Conférence : Vers un XXIe siècle américain ? - Pascal BONIFACE. La puissance américaine en 2016. Visites virtuelles de quelques lieux de la puissance américaine. La distance est grande entre la France et les États-Unis : la distance euclidienne (5 800 km pour Paris-New York et 9 10 km pour Paris-Los Angeles), la distance-temps (environ 8 h de vol entre Paris et New York et 13 h entre Paris et Los Angeles) et la distance-coût (au moins 700 € pour un aller-retour à New York et 1000 € pour un aller-retour Paris-Los Angeles en juillet 2015 d'après les sites comparateurs de billets d'avion), pour se limiter à ces distances-là.

Visites virtuelles de quelques lieux de la puissance américaine

La visite virtuelle permet de s'affranchir des contraintes de la distance pour accéder à un site. La visite des lieux de la ville peut s'effectuer aisément avec Google Street View, service de visite virtuelle panoramique interactive lancé en 2007 aux États-Unis, qui permet de visualiser un panorama à 360°.

En outre, à partir de 2011, à l'intérieur de certains lieux spécifiques ont été réalisées des visites virtuelles (virtual tours) à destination des internautes. 1.La Maison Blanche à Washington 2. 3. 4. 5. FTN étatsuniennes par secteur. Unilatéralisme et multilatéralisme un débat international. Ramses2020 grosser. A l’ONU, Emmanuel Macron appelle à ne pas suivre « la voie de l’unilatéralisme » Un an plus tard, ils ont rejoué le match devant l’Assemblée générale des Nations unies.

A l’ONU, Emmanuel Macron appelle à ne pas suivre « la voie de l’unilatéralisme »

L’ordre protocolaire étant toujours le même, le président Emmanuel Macron est monté à la tribune moins d’une heure après son homologue américain, Donald Trump, pour un discours aux tons tour à tour lyriques et dramatiques, dénonçant la « loi du plus fort » et l’unilatéralisme qui conduisent directement, selon lui, « au repli et au conflit ». Deux visions diamétralement opposées réaffirmées par les deux présidents avec encore plus de force qu’en 2017, lors de ce qui était leur première prestation devant les chefs d’Etat, les chefs de gouvernement ou les ministres des affaires étrangères des cent quatre-vingt-treize pays membres. « Nous sommes en train de voir aujourd’hui se déliter le droit international, toutes les formes de coopération, comme si de rien n’était, par peur, par complicité. Moi, je ne m’y résous pas », a-t-il conclu, salué par des applaudissements nourris. Le multilatéralisme : point de clivage entre Américains et Européens.

Les Occidentaux répètent régulièrement qu’ils sont unis par des valeurs communes : démocratie, respect des droits de l’homme, égalité hommes/femmes, respect des minorités, indépendance de la justice et liberté d’opinion, de la presse et de la religion.

Le multilatéralisme : point de clivage entre Américains et Européens

Ils aiment s’en prévaloir tout en faisant la leçon aux nations qui ne les respecteraient pas, oubliant parfois que leurs indignations sont sélectives ou leurs principes à géométrie variable. Leur sévérité dépend de la nature des relations qu’ils entretiennent avec les prétendus coupables, plus que de la gravité des faits reprochés. Les États rivaux ont davantage de chance de se faire sermonner que les États alliés ou clients. Il leur arrive par ailleurs de déroger au respect de ces valeurs autoproclamées occidentales, affaiblissant la crédibilité de leurs discours. Le multilatéralisme n’est pas rendu nécessaire par l’émergence d’un monde multipolaire, mais par celui d’un monde de plus en plus interdépendant. Unilatéralisme ou multilatéralisme : hésitations américaines de 1991 à 2020. DOC. 1 Obama accepte son prix Nobel de la paix.

Publié le : 10/12/2009 - 16:26Modifié le : 11/12/2009 - 12:15 Barack Obama a reçu, jeudi 10 décembre à Oslo, son prix Nobel de la paix avec « humilité », estimant que d'autres candidats étaient «peut-être plus méritants».

DOC. 1 Obama accepte son prix Nobel de la paix

Après moins d'un an à la Maison Blanche, avec deux guerres en Irak et en Afghanistan à gérer et sans aucun succès diplomatique majeur à son actif, le 44e président américain était un lauréat inattendu cette année. Avec notre correspondant à Oslo, Grégory Tervel Le président américain Barack Obama a accepté, ce jeudi 10 décembre à Oslo son prix Nobel de la paix avec « une profonde gratitude et humilité ».

DOC. 2. DOC. 3. DOC. 4. DOC. 5.