background preloader

Orgasmes féminins

Facebook Twitter

Comment jouissent les femmes ? Odile Buisson. Le clitoris ce cher inconnu documentaire ARTE part 1. Orgasme clitoridien et orgasme vaginal : l'inutile débat. Peut-on être un bon coup quand on est clitoridienne ? Angoisse, misère et terreur sur les clitoridiennes : si le bon coup se reconnaît aux orgasmes simultanés via une fusion des corps sans aide manuelle ou mécanique, alors ça va être compliqué.

Peut-on être un bon coup quand on est clitoridienne ?

Une clitoridienne ne peut pas réussir ce mot compte triple de la sexualité : prendre du plaisir par là où on en donne tout en reproduisant l'espèce. Les clitoridiennes semblent condamnées à l'asymétrie : tu pénètres mon vagin / mon anus / ma bouche, mais je vais jouir d'un organe sur lequel tu peux difficilement te faire jouir toi-même sauf si vraiment tu frottes hyper bien. Il n'en faut pas plus pour se sentir déficiente : - On est capable de prendre et donner du plaisir en même temps, mais il faut se contorsionner, et ça casse l'idée très romantique que le sexe devrait être simple. - S'il y a synchronicité temporelle, il n'y aura pas synchronicité géographique. . - Notre culture amoureuse, sexuelle et romantique, passe par la jonction des espaces-temps.

Donc oui. Ruée sur le clitoris : ne nous battons pas ! L'orgasme des femmes se vend bien dans la presse. Normal, c'est un concept bankable : se targuer de bien jouir est en effet devenu un bel enjeu de narcissisme social, assorti à de jolis escarpins et à un boulot qui en jette. Et tout ça, c'est un peu grâce au clitoris, la star de l'orgasme féminin. Des auteurs et des spécialistes qui se disputent une prétendue découverte Si les infos circulent tant bien que mal, on peut cependant regretter de voir auteurs, médecins et spécialistes divers revendiquer la découverte de l'anatomie clitoridienne, au mépris des gens qui ont, bien avant eux, étudié le sujet et publié des bouquins très complets. Et cette découverte, en quoi consiste-t-elle exactement ?

Etat des lieux en 2011 donc : le vagin n'est pas fait pour jouir, l'orgasme pendant le coït vaginal concerne une minorité de femmes, et tout ça met une grande claque à la conception traditionnellement phallocentrée de la sexualité hétéro. Le clitoris n'a pas été découvert en 2010. Oui, l’orgasme féminin est mécanique, et alors? N'en déplaise aux sexologues qui nous expliquent que tout se passe dans la tête des femmes, les derniers travaux de Pierre Foldès sur la reconstruction du clitoris le prouvent.

Oui, l’orgasme féminin est mécanique, et alors?

Le 12 juin 2012 paraissait dans The Lancet le résultat de l’expérience menée par Pierre Foldès, urologue (avec le Dr Béatrice Cuzin, également urologue, et la démographe Armelle Andro, de l’Ined): il a en effet mis au point une technique chirurgicale permettant de réparer les mutilations sexuelles chez les femmes. Trente années de combat qui portent aujourd’hui leurs fruits, puisque la publication des travaux de Pierre Foldès dans The Lancet valide la technique. Les résultats sont impressionnants: pour résumer, non seulement la chirurgie pratiquée par le Dr Foldès soulage, dans une grande majorité des cas, les douleurs clitoridiennes, mais elle permet également aux femmes qui ont bénéficié de cette intervention d’éprouver du plaisir, et même d’avoir des orgasmes. Wow! Mais que faites-vous du romantisme?

Cliteracy 101: Artist Sophia Wallace Wants You To Know The Truth About The Clitoris. New York artist Sophia Wallace wants you -- and everyone you know -- to be cliterate.

Cliteracy 101: Artist Sophia Wallace Wants You To Know The Truth About The Clitoris

"It's appalling and shocking to think that scientifically, the clitoris was only discovered in 1998," Wallace told The Huffington Post from her Brooklyn studio last week. "But really, it may as well have never been discovered at all because there's still such ignorance when it comes to the female body. " The clitoris, described as the only human body part that exists solely for pleasure, is not merely a little "button" hidden between a woman's legs, but rather a large, mostly internal organ many people don't know about, Wallace explains. According to a 2011 post by Museum of Sex blogger Ms. In 1998, Australian urologist Helen O’Connell published a paper in the Journal of Urology describing the sheer scope and size of the clitoris. Wallace, citing anecdotal evidence, says ignorance still seems to be ever-pervasive in modern society. À la conquête de l'orgasme.