background preloader

Définitions

Facebook Twitter

C'est quoi, un blog ? Le mot «blog» fête ses dix ans.

C'est quoi, un blog ?

C’est en effet le 17 décembre 1997 que Jorn Barger a contracté les mots « web » et « log » en «weblog» pour décrire son journal en ligne. Depuis, la définition reste vague. «Site Internet personnel» , «journal de bord» , «notes présentées par ordre ante–chronologique» , «ouvert aux commentaires» ou «beaucoup d’hyperliens» sont parmi les caractéristiques fréquemment utilisées pour le décrire. Pourtant, on se heurte rapidement aux contre-exemples (certains blogs ne sont pas personnels, certains sites permettent les commentaires, etc.). Pour essayer d'y voir plus clair, on a préféré se tourner vers les plus concernés : les blogueurs. Un espace de liberté qui permet de souffler et d'apprendre des choses. _ Kek , du blog Chez Kek Une feuille blanche. Blog. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Blog

Un blog, anglicisme pouvant être francisé en blogue[1] et parfois appelé cybercarnet[2] ou bloc-notes, est un type de site web – ou une partie d'un site web – utilisé pour la publication périodique et régulière d'articles, généralement succincts, et rendant compte d'une actualité autour d'un sujet donné ou d'une profession. À la manière d'un journal de bord, ces articles ou « billets » sont typiquement datés, signés et se succèdent dans un ordre antéchronologique, c'est-à-dire du plus récent au plus ancien. Au printemps 2011, on dénombrait au moins 156 millions de blogs, et pas moins d'un million de nouveaux articles de blog publiés chaque jour[3].

On recensait en 2012, 31 millions de blogs aux États-Unis[4] alors que dans le monde on estime à 3 millions le nombre de blogs qui naissent chaque mois[5]. Toutefois, le nombre de blogs inactifs demeure élevé. Étymologie[modifier | modifier le code] Formes francisées[modifier | modifier le code] Mais non, je blogue !

- Mais non, je blogue !

Mais non, je blogue !

- Tu rigoles ou c’est sérieux ?! … Nouvelles de famille, carnet de voyage, partage de passions… Grâce à ce petit livre aussi ludique que pédagogique, tu vas tout savoir pour créer très facilement ton blog, ce journal multimédia sur internet qui permet de publier régulièrement des actualités sur tes sujets préférés et de recevoir les commentaires de tes visiteurs. « Mais non, je blogue ! » te propose donc une véritable expérience de journalisme multimédia dans le respect des règles de publication, d’échange et de sécurité sur internet. Êtes-vous certain d’être un blogueur ? Question : qu’est ce qu’un blogueur Influent ? « Heuuu, un jeune qui écrit sur son skyblog : brûlez l’école ! Et ensuite d’autres jeunes le font, non ? C’est pas ça ? » Pour beaucoup, écrire un blog, c’est raconter sa vie, et poster les photos de ses copines sur le web.

Évidement, ce n’est pas vrai pour tous le monde et encore moins pour les blogueurs Hi-Tech et politiques qui considèrent qu’étant sans cesse sur le net, ils sont les mieux placés pour décrire ce qu’est vraiment un blog. Un blog serait plutôt un espace sur lequel un rédacteur écrirait des news ou une masse d’informations utiles. Pourtant, en toute logique, la meilleur définition de quelle que chose de non-défini doit être la définition la plus connue, non ? Tout ce qui est blog n’est pas perso Il existe 3 types de blogs.

Plus courant dans la blogosphère féminine, le blog personnel va vous permettre de parler de vous. Des mots pour bloguer. Je ne sais pas si l’Académie Française et le Petit Larousse retiendront le verbe « bloguer » un jour, toujours est-il que l’indispensable Dada, à cheval sur les principes, a trouvé un site web qui en propose une conjugaison.

Des mots pour bloguer

On ne va pas négocier : je suis d’accord. Certains mettent deux « g » : ce n’est pas joli. « Bloguer » me va très bien. Il se conjugue comme les verbes du premier groupe en « guer » comme… « conjuguer ». Ca n’est pas fatigant. Ou fatiguant. On dira par exemple « je blogue une connerie en buvant une bière ». C’est bien du participe présent ! Reste à savoir si l’adjectif « blogant » existe. Nous allons donc décréter sur le champ que l’adjectif « blogant » n’existe pas pour ne pas se fatiguer.

A part ça, il n’y a pas de difficulté majeure à la conjugaison du verbe « bloguer ». L’auxiliaire à utiliser sera assez facile à trouver : « J’ai blogué une connerie en buvant une bière ». En fait, je crois qu’il y a deux utilisations possibles.