Comparatifs primaires

Facebook Twitter

..: Psychologie sociale de la communication : médias et politique (Pascal marchand) [Primaires au PS] :.. Primaire: Analyse du buzz. Je suis assez silencieux depuis quelque temps -- ne soyez pas inquiets, je n'ai pas attrapé un cancer du pancréas ou une saleté du même genre.

Primaire: Analyse du buzz

Lorsque ça m'arrive c'est généralement que je suis à fond dans la technologie. Je suis en train de développer des outils d'analyse du buzz, un peu comme je l'ai fait en 2006-2007 avec mon outil de suivi de la presse. Cette fois-ci j'ai incorporé d'autres sources en plus de la presse classique, en particulier les "pure players" comme Rue 89 et les principaux blogs. A l'heure actuelle je suis environ 3000 sources, et j'espère pouvoir augmenter ce chiffre. Je vous en reparlerai certainement ! D'ores et déjà, l'outil permet des analyses intéressantes. On notera cependant le resserrement des scores par rapport au résultat de la primaire : Montebourg et Royal créent manifestement la surprise et donc suscitent de nombreux commentaires. L'évolution sur la semaine a été pleine d'enseignements : Pour le reste, c'est presque calme plat. Politique : Ce qui sépare Montebourg des finalistes de la primaire PS.

Primaire: la campagne s'est aussi déroulée sur Twitter. ''Valls est à un pas de l'UMP'' (Montebourg) Une première citoyenne. Tout le monde peut voter Il s’agit de la principale difficulté de cette primaire : les citoyens ont du mal à comprendre que n’étant pas militants du PS, ils ont le droit de voter et donc de choisir entre les 6 candidats que sont Martine Aubry, Jean-Michel Baylet, François Hollande, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal et Manuel Valls.

Une première citoyenne

Vous êtes de droite. Bon, a priori, si vous êtes de droite, vous n’avez aucune raison de vous déplacer. Pourtant, stratégiquement, ce ne serait pas totalement idiot : vous pourriez voter pour le candidat que vous jugez le moins dangereux pour Nicolas Sarkozy. Ou au contraire, choisir le candidat que vous préférez vraiment parmi ceux qui se présentent, sachant que ce candidat, aura en gros, une chance sur deux d’être élu Président de la République. Vous êtes de gauche non socialiste. Vous êtes socialiste ou radical de gauche. Primaire socialiste: L'heure des comptes a sonné. Dimanche soir, les candidats aux primaires feront les comptes politiques.

Primaire socialiste: L'heure des comptes a sonné

Mais, au terme de cette longue campagne, c’est déjà l’heure des comptes sonnants et trébuchants. Le parti a fait un geste, en attribuant une dotation à chaque candidat, qui est passée à la rentrée de 30.000 à 50.000 euros. Quelques avantages en nature aussi: un bureau rue de Solférino, la mise à disposition d’une salle de presse, une voiture de location et une carte spécifique pour payer l’essence et les péages. Une somme qui ne couvrira que très partiellement les dépenses et qui, d'après le PS, n'entrera pas dans les comptes de campagne du ou de la candidat(e) désigné(e). Primaire PS : comparez les propositions des candidats. Primaire socialiste : les candidats parlent aux femmes. Jusqu’à présent, les six candidats à la primaire socialiste se sont peu exprimés sur les questions relatives aux femmes.

Primaire socialiste : les candidats parlent aux femmes

Comment mettre fin aux inégalités de salaire ? Faut-il modifier le congé parental ? Doit-on verser l’allocation familiale dès le premier enfant ? Comment mieux protéger les femmes contre les violences conjugales ? Les rédactions du ELLE et du ELLE.fr sont ainsi allées à la rencontre de Martine Aubry, Jean-Michel Baylet, François Hollande, Arnaud Montebourg, Ségolène Royal et Manuel Valls pour qu’ils nous fassent part de leurs propositions pour les femmes, autour de trois grands thèmes : le travail, le couple et la famille, et la politique. Unité sur le fond… Face caméra, les cinq candidats socialistes et le candidat radical affichent leur unité sur certains sujets mais ont aussi des divergences.

. … et nuances dans le détail. Primaires PS : Lequel des candidats a la main la plus verte ? Martine Aubry, la dénucléarisée Martine Aubry a été la première a faire sa petite révolution énergétique après l'accident de Fukushima.

Primaires PS : Lequel des candidats a la main la plus verte ?

Les écolos lui sont grés de s'être prononcés explicitement en mai pour une sortie à court terme de l'atome, d'ici 20 ou 30 ans. Un objectif ambitieux donc, qui va au-delà de ce que prévoit le projet du PS, avec une baisse de la dépendance à l'atome et une part de 23% des énergies renouvelables dans la production française. « Toutes nos positions parmi les candidats à la primaire ne sont pas exactement les mêmes. La mienne est claire : il faut une nouvelle donne énergétique », a défendu Martine Aubry début septembre. Si elle a juré, comme les autres candidats, de fermer la centrale vieillissante de Fessenheim, elle s'est en revanche refusée à se prononcer sur l'avenir de l'EPR de Flamanville.

Ségolène Royal, la croissance verte en bandoulière François Hollande, le nucléaire durable Le député de Corrèze ne table clairement pas sur les suffrages des écolos. Chez Louise.