background preloader

Vie des bibliothèques

Facebook Twitter

Page d'accueil de Bibliofrance.org. Bibliopedia. Episode 32 : les bibliothèques. Afin de comprendre les problématiques rencontrées par les entrepreneurs sur les réseaux sociaux, j’ai décidé de consacrer une rubrique complète au décryptage de ces nouveaux outils par secteur d’activité.

Episode 32 : les bibliothèques

Vous pouvez retrouver les 31 premiers épisodes de cette série ici : Cette fois-ci, je vais m’intéresser à la communication social-média des bibliothèques. Problématiques du secteur Grandes ou petites, connues localement ou nationalement, les bibliothèques ont un vrai rôle à jouer sur les réseaux sociaux auprès des étudiants mais également des internautes/adhérents étant à la recherche de nouvelles lectures : – elles pourront informer les internautes de la vie de leur établissement – elles pourront les impliquer par diverses mécaniques d’engagement – elles pourront les conseiller dans le choix de leurs prochaines lectures / expositions Alors, cap sur des exemples concrets de bibliothèques ayant bien compris l’importance d’une communication social-média. 2) Impliquer les internautes.

Twitter en bibliothèques. Sommaire. BnF : Impliquer les internautes pour corriger les manuscrits numérisés de Gallica. En janvier 2012, la BnF s'est engagée dans un projet impliquant également Orange, Jamespot, Urbilog, I2S, ISEP, INSA Lyon, université Lyon 1, université Paris 8.

BnF : Impliquer les internautes pour corriger les manuscrits numérisés de Gallica

Le projet était de soumettre des pages web aux internautes, et de les impliquer dans « une plateforme de correction collaborative de documents numérisés afin de produire des documents rééditables et accessibles à l'ensemble des utilisateurs ». La plateforme Correct poursuit aujourd'hui son développement. Le projet de recherche FUI12 Ozalid a donc abouti à Correct. Il devait se dérouler sur trois périodes avec une amélioration des solutions d'édition de texte, pour arriver à des outils plus puissants encore : S'appuyer sur une contribution collective, ou crowdsourcing, Correct est donc un outil de Correction et d'Enrichissement Collaboratif des Textes numérisés (CorrECT, donc).

Games in Libraries. « Bibliothèque et numérique : vers des espaces de création et de participation » Après un premier rassemblement autour d'un café, la journée a commencé de façon dynamique, puisque les participants étaient invités directement à participer à un atelier ou à visiter les stands sur le forum.

« Bibliothèque et numérique : vers des espaces de création et de participation »

La main à la pâte : des ateliers pour démystifier la « technique » L'atelier « grainothèque » a fait prendre conscience aux sceptiques de l'intérêt pour les bibliothèques de s'emparer de la problématique des semences, qui n'est qu'un des aspects de la lutte pour le partage et la réappropriation par les citoyens de ce qu'on appelle les « biens communs ». L'atelier MakeyMakey s'est déroulé en deux temps : d'abord, la présentation du kit qui contient une carte de commandes simples (clic gauche de souris, touches simples du clavier) et des câbles de différentes couleurs que l'on peut relier à des objets de son choix (citrons, bananes, pâte à modeler...)

Le forum : un regard sur l'innovation en action La synthèse : numérique & bibliothèques dans le territoire Remix vs. La médiation avec les jeux vidéo à la bibliothèque Louise Michel, à Paris. Les jeux vidéo ont-ils une place à la bibliothèque ?

La médiation avec les jeux vidéo à la bibliothèque Louise Michel, à Paris

Comment les utiliser ? Selon quels critères, pour quels publics ? Avec quel impact sur la vie de la bibliothèque ? De plus en plus de structures font le pari du numérique, dont la bibliothèque Louise Michel, à Paris. Une expérience dont nous fait part Julien Prost, responsable du pôle numérique. Contexte. Viens chez moi, je suis à la bibliothèque. Tricot, yoga, cuisine, jeux vidéo... et même lecture.

Viens chez moi, je suis à la bibliothèque

Les médiathèques municipales ont remplacé le bistrot comme “troisième lieu”, après la maison et le travail. Une mutation qui attire le public, mais déplaît parfois aux puristes de la culture. De derrière la baie vitrée de la bibliothèque Mériadeck, au quatrième étage, la vue est à couper le souffle : Bordeaux, la « ville des 3 M » (Montaigne, Montesquieu, Mauriac), se déploie jusqu'à l'horizon. Assis sur des chaises longues mises à leur disposition, des usagers en profitent, comme au bord de la mer. D'autres bienheureux n'ont pas résisté, en ce début d'après-midi, à l'appel de Morphée : ils font la sieste. . « Comme chez eux », « comme à la maison » : tel est désormais le leitmotiv, le mot d'ordre même, des médiathèques françaises.

C'est le concept de « troisième lieu », cet espace du quoti­dien qui vient après la maison et le travail, et qui, longtemps, fut le bistrot ou l'église. Pour certains bibliothécaires, la coupe est pleine. Services innovants en bibliotheque construire de nouvelles relations avec les usagers. Portail Métiers du livre. Ecole Estienne, Paris Ecole supérieure de l’enseignement public (Ministère de l’éducation nationale), elle dispense des formations en arts appliqués et industries graphiques (DMA, BTS, licence professionnelle et DSAA).

Ecole nationale supérieure des arts décoratifs, Paris Etablissement d’enseignement supérieur public (Ministère de la culture et de la communication), l'ENSAD propose des formations en 5 ans en arts et industries graphiques (diplôme d’état conférant le grade de Master).