background preloader

La recherche

Facebook Twitter

Delacour revolution. Les exigences en lecture : trop élevées au préscolaire? Selon des spécialistes, une pression serait souvent exercée à l’endroit des enfants de maternelle afin qu’ils développent le plus tôt possible leurs habiletés en lecture.

Les exigences en lecture : trop élevées au préscolaire?

Cette pression est-elle de mise? En première année, lors de l’entrée « formelle » dans l’apprentissage de la lecture et de l’écriture, les élèves ne sont pas tous au même niveau en ce qui concerne leur développement langagier. Aux États-Unis, on utilise un outil d’évaluation pour déterminer à quel niveau se situe l’enfant dans l’apprentissage de la lecture. D’après cet outil standardisé, au terme du préscolaire, un enfant devrait être capable de : Certains experts en développement de l’enfant affirment que la lecture de textes débutants est exagérée au terme de la maternelle. La plupart des enfants de 5 ans ne sont pas prêts à apprendre à lire. […] Il existe plusieurs activités bénéfiques au développement des bases nécessaires à l’apprentissage de la lecture, qui viendra plus tard. Des niveaux de développement différents.

Conférence Cnesco sur la lecture. DetailRapport. Langue(s) : français Lire et écrire Auteur(s) : Roland Goigoux, et al.

DetailRapport

Editeur(s) : École normale supérieure de Lyon (France), Institut français de l'Éducation (France) Date : 03/2016 Le projet LireÉcrireCP, soumis à la direction générale des enseignements scolaires (DGESCO) en juillet 2012, a été réalisé avec son soutien entre septembre 2013 et juin 2015 auprès d’une vaste cohorte d’élèves de cours préparatoire suivis au cours élémentaire première année. Télécharger le document : Cnesco : La lecture dans les nouveaux programmes. Devenir formateur. Dominique buchetonlimoges fevrier 2015. Rapport. Le projet LireÉcrireCP, soumis à la direction générale des enseignements scolaires (DGESCO) en juillet 2012, a été réalisé avec son soutien entre septembre 2013 et juin 2015 auprès d’une vaste cohorte d’élèves de cours préparatoire suivis au cours élémentaire première année.

Rapport

Les chercheurs réunis à l’initiative de Roland Goigoux par l’Institut français de l’Éducation (IFÉ) avaient pour ambition d’identifier les caractéristiques des pratiques efficaces d’enseignement de la lecture et de l’écriture, en particulier pour les élèves socialement les moins favorisés, ceux dont les premiers apprentissages sont le plus dépendants de l’intervention pédagogique. Voici un premier compte-rendu de leur travail. Rapport Télécharger le rapport Annexes Annexe A.3.3 - Légende CE1 Annexe A.3.3.1 LIVRET CONSIGNES EVALUATEUR_JUIN_CP. Conférence de consensus lecture.

Conférences de consensus Cnesco-Ifé/ENS de Lyon : LIRE, COMPRENDRE, APPRENDREComment soutenir le développement de compétences en lecture ?

Conférence de consensus lecture

Le cerveau lecteur. Par quels circuits cérébraux passe la lecture ?

Le cerveau lecteur

Comment se modifient-ils quand on apprend à lire? Le cerveau avant la lecture Avant la lecture, les régions cérébrales du langage parlé, située le plus souvent dans l’hémisphère gauche du cerveau, sont déjà en place — l’enfant sait parler, comprendre les phrases, et son vocabulaire s’enrichit de plusieurs milliers de mots par an. Un enfant prélecteur sait également reconnaître les objets qu’il voit et les nommer : il possède donc un système visuel organisé, sophistiqué et déjà connecté aux aires cérébrales du langage. Mais lire un mot ne ressemble pas vraiment à nommer un objet. Lecture : pourquoi est-ce difficile de différencier "b" et "d" ? - Sciences et Avenir. Lors de la lecture, enfants comme adultes doivent éviter de confondre le "b" avec le "d", ou encore le "p" avec le "q" : on appelle ces lettres symétriques les "lettres en miroir".

Lecture : pourquoi est-ce difficile de différencier "b" et "d" ? - Sciences et Avenir

D'où nous vient cette difficulté à les différencier ? Selon une étude menée par des chercheurs de l'Université Paris Descartes et publiée dans Psychonomic Bulletin & Review, la faute revient à un mécanisme cérébral appelé "généralisation en miroir", qui permet de reconnaître rapidement des objets identiques quelle que soit leur orientation.

Un mécanisme cérébral utile pour les images, inutile pour les lettres BRICOLAGE. Roland Goigoux - "Apprendre à lire" - Partie 3/3. Ressources VST. ApprentissageLE 2008 1. Eveline Charmeux : Une démarche d’enseignement de la lecture. Devant la floraison actuelle d’innovations diverses, en matière de pédagogie, principalement celle de la lecture, il semble nécessaire de rappeler quelques données de base, et remettre quelques points sur les « i ».

Eveline Charmeux : Une démarche d’enseignement de la lecture

Même si l’on est convaincu que l’école doit s’améliorer, devenir plus juste et permettre à tous d’acquérir les savoirs indispensables à la vie d’un adulte libre, il est clair que cela ne signifie nullement inventer de nouvelles méthodes issues d’idées personnelles. Et si l’on prétend leur conférer une aura scientifique sous prétexte qu’elles s’appuient sur une science, ceci n’a aucune valeur si cette science est seule convoquée, qu’elle soit « neuro » ou « socio ».

Lecture écriture : Bientôt des réponses sur les meilleures pratiques. "L'objectif c'est de concourir à apaiser les querelles de "méthodes".

Lecture écriture : Bientôt des réponses sur les meilleures pratiques

Dans un article publié dans la revue "Recherches en didactique", Roland Goigoux, Annette Jarlegan, Céline Piquée, présentent la méthodologie de la vaste enquête qu'ils dirigent sur les pratiques d'enseignement de la lecture et de l'écriture en cours préparatoire. Ses résultats devraient être publiés prochainement. On a une certitude : la méthode la plus efficace pour que les enfants n'apprennent ni à lire ni à écrire c'est d'opposer les parents et les enseignants comme avait si bien réussi à le faire l'ancien ministre G de Robien.

Pour le reste on n'a pas d'étude réellement fondée sur ce qui marche dans les classes.