background preloader

Programmes

Facebook Twitter

Réforme des programmes scolaires : les principales nouveautés. Pas facile de s'y retrouver dans les projets de programmes scolaires divulgués lundi 13 avril et qui, du CP à la 3e, bousculent tant le métier enseignant que celui d'élève.

Réforme des programmes scolaires : les principales nouveautés

Même si leur rédaction a été allégée par rapport aux moutures précédentes (2002 et 2008), et si leur formulation se veut plus accessible – les rédacteurs du Conseil supérieur des programmes (CSP) ont fait l'effort de se placer plus du point de vue de l'élève que du professeur –, les nouveautés, pour le néophyte, ne sont pas simples à percevoir ni à comprendre. Lire : Les nouveaux programmes scolaires bousculent le collège En attendant que la communauté éducative se prononce sur leur portée, leur valeur et leur faisabilité, voici quelques-uns des changements proposés qui, s'ils sont validés, devraient être perceptibles en classe à partir de la rentrée 2016. Les nouveaux programmes du cycle 3 et 4 sous fo... Arrêté du 31 décembre 2015 portant le modèle national de la synthèse des acquis scolaires de l'élève à l'issue de la dernière année de scolarité à l'école maternelle.

"Les nouveaux programmes scolaires sont faisables" Europe 1B.B INTERVIEW - Les nouveaux programmes scolaires applicables à la rentrée 2016 du CP à la troisième seront dévoilés très prochainement.

"Les nouveaux programmes scolaires sont faisables"

En tant que président du Conseil supérieur des programmes, créé en 2013 et composé d'experts, d'enseignants et de parlementaires de gauche comme de droite, Michel Lussault est certainement le plus à même de les expliquer. C'est ce qu'il a fait jeudi matin sur Europe 1. "Les apprentissages seront continus et homogènes". Tableau d'aide aux progressions de cycle - Nouveaux programmes 2015 - Gijou à la maternelle. J'ai enfin pris le temps de lire nos nouveaux programmes: j'aime bien l'état d'esprit mais je les trouve tout de même toujours très chargé pour la maternelle.

Tableau d'aide aux progressions de cycle - Nouveaux programmes 2015 - Gijou à la maternelle

Voici un petit tableau à cocher par section pour permettre une première ébauche de progression de cycle avec les compétences attendues en fin de cycle 1 des nouveaux programmes. J'ai lu sur le site Eduscol que des documents d'accompagnement devraient être publiés d'ici la fin de l'année, ils permettront peut-être de faire des progressions plus fines facilement. Nouveaux programmes de maternelle, le temps de la mise en oeuvre

Alors que les premiers documents d’accompagnement -notamment sur le langage « travaillé » et le langage « enseigné »- sont sur le point de paraître et que l’été s’annonce, la mise en oeuvre des nouveaux programmes de maternelle est dans la tête de tous les professeurs des écoles concernés… De l’avis général ces programmes vont dans le bon sens, reste à les décliner au quotidien dans nos classes dès la rentrée prochaine.

Nouveaux programmes de maternelle, le temps de la mise en oeuvre…

Voici quelques éléments essentiels à prendre en compte tels qu’ils ont été présentés à la Sorbonne en mai dernier et dans une conférence en Espé début juin.* Maintenant cycle à part entière, la maternelle doit se préoccuper du socle commun, car elle est le socle du socle ! Elle a une spécificité essentielle mais qui n’empêche pas de conserver le travail commun mené avec l’élémentaire dans le cadre de l’ancien cycle 2. Maternelle_2015_domaines_objectifs_competences.pdf. C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation - " Les propositions des nouveaux programmes de l'école maternelle : les enjeux de la refondation" présentées par Viviane Bouysse.

La journée académique pour l’école maternelle ouverte par Béatrice Gille, rectrice de l’académie de Créteil et chancelière des universités s’est tenue le jeudi 22 janvier au CANOPE à Champigny-sur-Marne (94).

C.A.R.D.I.E. Cellule académique recherche, développement, innovation, expérimentation - " Les propositions des nouveaux programmes de l'école maternelle : les enjeux de la refondation" présentées par Viviane Bouysse

Compte-rendu de la Conférence de Viviane Bouysse, inspectrice générale en charge de l’école maternelle. Béatrice Gille, Viviane Bouysse, CANOPE Val-de-Marne © CARDIE Créteil, 22/01/2015 Viviane Bouysse a commencé son intervention par un rappel du calendrier devant un public d’IEN et de formateurs. 22 janvier : mise en ligne du document de synthèse par le CSP. Comparaison-programmes-2015-20081.pdf. L'apprentissage de la programmation à l’école doit être abordé comme un art, pas comme un langage. De nombreux articles de presse parlent en ce moment de l’apprentissage de la programmation à l’école comme un enjeu national.

L'apprentissage de la programmation à l’école doit être abordé comme un art, pas comme un langage

C’est une matière nouvelle pour le grand public, et beaucoup peinent à la vulgariser. Pour les sceptiques, il s’agit « d’une manœuvre de l’industrie », et pour les plus convaincus ils abordent cet apprentissage comme « l’apprentissage d’une nouvelle langue ». Ce sont de faux raccourcis. Nous risquons de faire entrer dans les têtes des idées particulièrement fausses et surtout nous détourner de ce qu’apporte réellement la programmation. On estime, et à juste titre, que l’apprentissage des mathématiques, dans un monde industriel est une bonne chose. Ensuite, si vous rencontrez un linguiste, à qui vous déclarez : « apprendre à coder c’est comme apprendre l’anglais », vous risquez une réaction qui va de l’indignation à une forme d’agressivité. Les capacités d’un développeur se rapprochent plus de celle d’un artisan.

Notes : La «logique curriculaire» peut faire beaucoup pour l'Education nationale, mais il lui faut un autre nom. Najat Vallaud Belkacem a réaffirmé en septembre l’importance de la «logique curriculaire» dans la conception des nouveaux programmes scolaires.

La «logique curriculaire» peut faire beaucoup pour l'Education nationale, mais il lui faut un autre nom

Cette notion –qui englobe à la fois le programme, ce que les élèves doivent apprendre, les méthodes d'enseignement et la manière d'évaluer– pourrait à terme remplacer celle de programme. Ce qui est en partie une très bonne nouvelle: parce que les programmes sont périmés. Le culte des programmes Roger-François Gauthier, lui même membre du Conseil supérieur des programmes, dans son dernier ouvrage, Ce que l’école devrait enseigner, fait une bonne synthèse de ces critiques: D’abord les disciplines fabriquent chacune leurs propres programmes de manière isolée.

Ensuite, selon Roger-François Gautier toujours, les enseignants sont sans arrêt tentés de sacrifier les apprentissages réels des élèves sur l’autel du sacro-saint programme. Enfin, parce que le contenu précis des programmes est régulièrement contesté, le cas le plus frappant étant l’Histoire.