background preloader

Fonctionnement cerveau

Facebook Twitter

Apprentissage : le cerveau est comme une forêt! Que se passe-t-il dans la tête d’une personne qui apprend?

Apprentissage : le cerveau est comme une forêt!

Comment une meilleure connaissance du fonctionnement du cerveau peut-elle aider un enseignant à améliorer sa pratique? Cet article rédigé par Steve Masson, professeur à l’UQAM, porte sur les récentes avancées de la science quant à la façon dont l’apprentissage modifie la structure du cerveau d’une personne. Le spécialiste de la neuroéducation explique en quoi ces découvertes sont pertinentes pour les pédagogues. Sur le plan cérébral, qu’est-ce qu’apprendre?

Apprendre, c’est établir de nouvelles connexions entre les neurones du cerveau. Le cerveau catégorise les choses que nous voyons. Le cerveau a toujours été une machinerie complexe.

Le cerveau catégorise les choses que nous voyons

Depuis que l'Homme s'intéresse à son corps, il est au centre de bien des interrogations. Encore aujourd'hui subsistent un grand nombre de questions. La mémoire, par exemple, a encore moult secrets à révéler. Des chercheurs viennent de trouver de nombreuses réponses. Carte mentale de notre cerveau. Cerveau, apprentissage et enseignement. Il y a quelques années, la pertinence de s’intéresser au cerveau en éducation était plutôt limitée.

Cerveau, apprentissage et enseignement

Intuitivement, les chercheurs, les enseignants et les autres intervenants du milieu de l’éducation se doutaient bien de l’existence d’un lien important et profond entre le cerveau et les apprentissages scolaires. Cependant, ce lien n’était ni clair ni appuyé sur des connaissances scientifiques solides, ce qui rendait les retombées éducatives des recherches sur le cerveau somme toute peu nombreuses et fragiles. Aujourd’hui, par contre, grâce aux avancées considérables de l’imagerie cérébrale et des neurosciences en général, cette situation a considérablement changé. Dans cet article, nous présentons trois grandes découvertes qui permettent non seulement d’établir des ponts plus solides entre le cerveau et l’éducation, mais aussi d’appuyer l’hypothèse selon laquelle mieux connaître le cerveau des élèves peut nous aider à mieux leur enseigner.

Mieux connaître le cerveau pour mieux enseigner. Histoire-géographie-citoyenneté - les neurosciences au service de la pédagogie. Le cerveau d’un enfant varie selon la pédagogie qu’on lui applique. Chercheuse en neurosciences cognitives affiliée à l’Inserm, Manuela Piazza a travaillé avec Céline Alvarez à l’école Jean-Lurçat de Gennevilliers. « Je me suis rendue plusieurs fois dans la classe de Céline Alvarez pour observer les enfants, faire des tests, comparer leurs performances cognitives par rapport à la moyenne de la population française, en termes de lecture et de calcul.

Le cerveau d’un enfant varie selon la pédagogie qu’on lui applique

Non seulement leurs résultats n'étaient pas inférieurs à la moyenne, comme on aurait pu s'y attendre – la plupart de ces enfants étant d'origine immigrée, donc objectivement confrontés à davantage de difficultés – mais ils étaient supérieurs ! Regarder des images d'un cerveau d'enfant, par nature plastique et flexible, changer en fonction du type de pédagogie qu'on applique est très impressionnant. Que se passe-t-il dans le cerveau quand nous sommes stressés. Accueil > Formations et ressources > Liste des vidéo - balado - webdocu > Que se passe-t-il dans le cerveau quand nous sommes stressés ?

Que se passe-t-il dans le cerveau quand nous sommes stressés

Conférence de Catherine Belzung, docteur en neurosciences, professeur à l’université François Rabelais de Tours, présentée par l'Espace Mendès France. Maison des sciences et des techniquesEspace Mendès France1, place de la Cathédrale, BP 8096486038 Poitiers cedexFranceTél.: 05 49 50 33 00Fax: 05 49 41 38 53 Le stress est une expérience quotidienne dans nos sociétés industrialisées et est l’un des facteurs impliqués dans l’étiologie de nombreuses maladies, comme par exemple la dépression majeure.

Cette conférence s’intéressera aux modifications qui surviennent dans le cerveau lorsqu’un sujet est placé dans une situation de stress, et détaillera également les altérations qui surviennent une fois que le sujet n’est plus capable d’y faire face comme par exemple dans les états dépressifs. Écouter le podcast Crédit photo : Obak / Shutterstock.com. Cognition, cerveau, éducation. Une sélection de contributions et d'idées entre recherche et application. Sciences cognitives et éducation.

Cognition, cerveau, éducation. Une sélection de contributions et d'idées entre recherche et application

Journées organisées par le Ministère de l'EducationNationale avec la Chaire de Psyshcologie Expérimentale du Collège de France La recherche accorde une place de plus en plus importante à l'appréhension des mécanismes cognitifs appliqués à l'éducation et il paraît essentiel de confronter les résultats majeurs de ces études scientifiques aux pratiques d'enseignement en classe. Exploration du cerveau. Le cerveau humain est constitué d'environ 100 milliards de neurones capables d'établir chacun jusqu'à 10.000 connexions.

Exploration du cerveau

Le nombre de connexions potentielles est donc astronomique: 1 million de milliards (10 puissance 15). Le cerveau compte également des cellules gliales, en nombre 10 à 50 fois plus important que les neurones. Longtemps, on a cru qu'elles ne jouaient qu'un role subalterne en facilitant les échanges entre les neurones.

Mais on a découvert récemment que ces cellules gliales établissent elles aussi des connexions, à la fois entre elles et avec les neurones. Le Développement Du Cerveau. Comment fabriquer une machine à apprendre ?

Le Développement Du Cerveau

Comment disposer des cellules et les connecter pour créer de la pensée ? Quel genre de calcul doivent-elles faire pour comprendre un poème de Rimbaud, une équation différentielle ou prévoir de construire un vaisseau spatial pour aller sur Mars ? Tout cela est réalisé par un ensemble de 100 milliards de neurones disposés en six couches dans la substance grise à la périphérie du cerveau et connectés par un assemblage de fibres entre neurones voisins mais aussi éloignés de plusieurs centimètres. Le cerveau ne s’arrête jamais. Le Cerveau sous influence. Mais comment les bébés apprennent-ils ? Olivier Houdé -le cerveau apprend en inhibant. Un modèle du cerveau en action lors de l'apprentissage de la lecture et de l'écriture.

Comprendre le fonctionnement du cerveau pour mieux enseigner. Les étonnants pouvoirs de transformation du cerveau. Le Cerveau et ses Automatismes 1/2. Le Cerveau et ses Automatismes : Le Pouvoir de L'inconscient 2/2. Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures. Par Hubert Guillaud le 04/01/13 | 14 commentaires | 12,711 lectures | Impression Maryanne Wolf, directrice du Centre de recherche sur la lecture et le langage de l’université Tufts est l’auteur de Proust et le Calmar (en référence à la façon dont ces animaux développent leurs réseaux de neurones, que nous avions déjà évoqué en 2009).

Notre cerveau à l’heure des nouvelles lectures

Sur la scène des Entretiens du Nouveau Monde industriel au Centre Pompidou, la spécialiste dans le développement de l’enfant est venue évoquer “la modification de notre cerveau-lecteur au 21e siècle” (voir et écouter la vidéo de son intervention)… Image : Maryanne Wolf face au public sur la scène du Centre Pompidou, photographiée par Victor Feuillat. Comment lisons-nous ? “Le cerveau humain n’était pas programmé pour être capable de lire. La présentation de Marianne Wolf via l’IRI. Pour autant, le circuit de la lecture n’est pas homogène.

La lenteur, la concentration et le processus cognitif encouragent le cerveau lecteur. Notre avenir cognitif en sursis ? 29/03/13 Pourquoi certains accidentés du cerveau développent des talents extrao. Certaines personnes ayant subi des dommages cérébraux lors d’accidents, développent des talents extraordinaires, rapporte Courier International qui cite un article du Popular Science C’est par exemple le cas de Derek Amato.

29/03/13 Pourquoi certains accidentés du cerveau développent des talents extrao

Ce dernier a été victime d’un accident dans une piscine où il s’est cogné la tête sur le fond alors qu’il tentait de réceptionner ballon lancé par son ami. Malgré des séquelles sévères (35% de perte d’audition, fortes migraines et pertes de mémoires), il a développé un talent particulier pour la musique. Arte Les mystere du cerveau 1/3. Neurosciences et pédagogie. Dans le monde de l'éducation, c'est une innovation : améliorer l'enseignement et l'apprentissage par ce qu'on connaît du fonctionnement du cerveau. Et cela s'appelle la neuropédagogie. Domaine de recherche relativement nouveau qui fait la jonction entre les neurosciences et les sciences de l'éducation, il s'intéresse aux processus biologiques en jeu dans l'apprentissage ainsi que les expériences sociales et émotionnelles.

La gymnastique du cerveau D'une manière pratique, les applications de la neuropédagogie mènent vers des évolutions dans la manière d'enseigner et d'apprendre et vise in fine à "stimuler de nouvelles zones du cerveau, à créer de nouvelles connexions pour faciliter les apprentissages". Dans un reportage de la chaîne Euronews sur le sujet, on se rend bien compte que cela n'a rien de sorcier.

Mais la neuropédagogie ne s'arrête pas là. Mon cerveau, ce héros... et ses mythes. De "l'effet Mozart' à la croyance que l'on n'utilise que 10% de son cerveau, les neuro mythes sont partout et particulièrement dans l'enseignement. Philosophe de formation mais chargée de mission à La main à la pâte et membre associée à l'Institut Nicod, Elena Pasquinelli nous invite à découvrir les neuro mythes et à les comprendre pour mieux les combattre.

Un combat devenu nécessaire parce qu'ils justifient de façon banale le maintien de préjugés et qu'ils empêchent du coup l'Ecole de tirer parti des avancées scientifiques. "Ce voyage au royaume des mythes ne sera pas un voyage de tout repos et il présente des risques", écrit E Pasquinelli. En fait, son petit livre, publié aux éditions Le Pommier, se lit très agréablement. Le risque c'est qu'il détruit des mythes bien ancrés dans nos têtes, qu'il en fait découvrir d'autres et qu'il nous invite à exercer notre esprit critique. Son ouvrage n'est en rien une remise en question des neurosciences. Je ne crois pas. Inhibition et correction d'erreurs dans le cerveau humain.

Notre cerveau est neurosocial! Voici le trosième article sur les richesses incommensurables de notre cerveau! L’article s’inspire du livre Votre cerveau n’a pas fini de vous étonner, une œuvre présentée par Patrice Van Eersel, rédacteur en chef du magazine Clés. M. Van Eersel interviewe dans son livre cinq chercheurs. L’article présent fait suite à l’entretien avec Boris Cyrulnik, éthologue, et Pierre Bustany, neuropharmacologue qui travaille avec les nouvelles techniques d’imagerie cérébrale. Un cerveau seul, même sain, ne fonctionne pas. LE CERVEAU À TOUS LES NIVEAUX! L'étonnante plasticité du cerveau humain.

Avec ses 86 milliards de cellules nerveuses et ses millions de milliards de connexions, le cerveau de l'homme moderne est une merveille de complexité qui n'a pourtant rien d'immuable et de figé comme le sont les composés d'un ordinateur. Si connexions, mémoire et langage il y a, ceux-ci sont faits de chair vive: matière changeante construite pour le changement et qui n'existe elle-même que par le changement. Cela veut dire que cet organe incarne un devenir: il confère la faculté d'accomplir demain des opérations que nous sommes incapables de réaliser aujourd'hui. Toutes nos aptitudes particulières, manuelles ou intellectuelles, qui concourent à faire de chacun d'entre nous un spécialiste, un expert unique, sont pour une grande part façonnées durant les premières phases du développement cérébral de l'enfant et de l'adolescent.

Mais tout ne se joue pas si précocement. Carte mentale de notre cerveau. Test amusant pour le cerveau. Le cerveau ne peut pas faire deux choses à la fois. Pour ceux qui sont nouveaux ici: la science prend du temps, je publie quand je peux, le mieux est de me suivre sur Twitter, Facebook ou Google Plus. Pour tester votre attention la vidéo « the invisible gorilla » et d’autres sont ici: « Whodunnit », la vidéo anglaise qui prove que vous ne verrez jamais un cycliste sur votre route: Un grand merci à Stanislas Dehaene, qui n’a pas besoin de présentations et dont les contributions en ligne sont nombreuses (émissions, cours du collège de France, conférences, etc. il suffit de taper son nom).

Je vous rappelle son dernier livre, dont il est un peu question ici: « Le code de la conscience » chez Odile Jacob, 2014. Et pour ceux qui voudraient visiter la Silicon Valley française: ne vous inquiétez pas, nul besoin de faux taxis, un métro est prévu d’ici 201… (à vérifier). Signaler ce contenu comme inapproprié.