background preloader

Faire evoluer sa pratique enseignante

Facebook Twitter

Réinventer la manière d'enseigner. Le cours classique tel qu'on le connaît depuis des siècles s'épuise doucement.

Réinventer la manière d'enseigner

Avec l'irruption du numérique, une nouvelle façon d'enseigner s'installe. Le métier d'enseignant n'est-il pas totalement en train de changer ? Pourquoi avons-nous autant de mal à penser cette évolution ? Et comment nos voisins font-ils ? Tel était le thème de la seconde table ronde de la conférence « Enseigner demain », organisée par Le Monde, vendredi 28 novembre, à son siège parisien. Faire évoluer sa pratique enseignante. Des stimulations ciblées permettent de remodeler notablement l’organisation cérébrale.

Faire évoluer sa pratique enseignante

Vivre avec la moitié du cerveau Quelques dizaines de Québécois atteints d'épilepsie rebelle vivent avec la moitié de leur cerveau. Ils ont subi une hémisphérectomie, soit l'ablation chirurgicale d'un hémisphère cérébral. Mais le cerveau est un organe complexe; il parvient à s'adapter à cette perte en faisant travailler davantage l'hémisphère restant. . ( Tr.scienceshumaines. Pourquoi ?

tr.scienceshumaines

Faire son métier, contre vents et marées. Peut-on reprendre la main sur la qualité du travail ?

Faire son métier, contre vents et marées

Depuis plusieurs années, le SNES mêne réflexion et projets en lien avec des chercheurs sur les effets des réformes successives sur la réalité du travail au quotidien et sur les personnels. Au delà de la dénonciation de la “crise du travail” liée aux nouvelles formes de management, qui n’épargne pas le monde de l’éducation, il propose aussi, dans le cadre d’un partenariat avec le CNAM, la mise en place de collectifs afin de permettre aux professionnels de reprendre la main sur le métier.

Les enseignants sont-ils des inhibés ? Les enseignants sont-ils des inhibés ?

Les enseignants sont-ils des inhibés ?

André Giordan Oui ! L’école est inhibée. Tous les clignotants sont au rouge et elle ne réagit pas. Effets sur le développement professionnel. 2. La présentation efficace d’un objet de formation : Le savoir-faire. Le savoir-faire est souvent lié exclusivement à la pratique que réalise un apprenant en atelier ou en laboratoire.

2. La présentation efficace d’un objet de formation : Le savoir-faire

Le savoir-faire comporte deux mots, savoir et faire. La Grande Transformation ? De l'intérêt des objectifs pédagogiques. L’objectif pédagogique, c’est « ce que l’apprenant sera capable de faire à l’issue de la formation ».

De l'intérêt des objectifs pédagogiques

Il concerne donc les apprentissages, tandis que l’objectif opérationnel a pour objet les transferts visés en situation professionnelle. L’objectif pédagogique est un incontournable de la formation de formateurs, un élément essentiel du « contrat » entre le formateur et ses apprenants. Et pourtant, il reste souvent mal utilisé, plus « figure de style » que véritable outil pour la conception pédagogique.

Une vision « néo taylorienne » ? Les objectifs pédagogiques font leur apparition avec l’enseignement programmé, de Skinner. Domaines cognitifs - UNIL Riset. Un modèle d’analyse de l’activité des enseignants. Les postures enseignantes. Présenté par J. Crinon. « Le journal des apprentissages », article de Jacques Crinon dans les Cahiers pédagogiques, hors-série «Les représentations mentales » (sept.2000) L’auteur part du constat que difficultés avec la langue et échec scolaire vont de pair, mais qu’au-delà d’un travail technique de « maîtrise de la langue » il est important « de développer des pratiques langagières qui mettent en jeu à la fois l’activité cognitive, linguistique, identitaire et sociale des élèves, et cela à l’occasion des apprentissages scolaires ».

présenté par J. Crinon

Il y a en effet un déficit de sens autour de l’école, qui « ne leur apparaît pas comme un lieu où ils vont comprendre le monde et avoir prise sur lui, mais comme un lieu où on fait des exercices et où on se situe par rapport aux désirs de l’enseignant ». Ce journal est donc renseigné par l’élève, sur une périodicité hebdomadaire en cycle 2, quotidienne en C.M, dans un cadre où les bases de départ ont été clarifiées : L’objectif est d’introduire aux yeux des élèves plus de clarté. Les journaux d’apprentissage. Le journal des apprentissages a pour premier résultat de faire écrire quotidiennement les élèves.

Les journaux d’apprentissage

Il a bien d’autres effets. Jacques Crinon a contribué à mettre en place avec des enseignants et à étudier cette pratique réflexive du journal d’apprentissage. Les travaux de Jacques Crinon : Une chercheuse belge, Caroline Scheepers, a également publié des articles à ce sujet, sur les journaux d’apprentissage des élèves, mais aussi des enseignants en formation (voir ci-dessous) Des exemples sur des sites d’enseignants sont également présentés. Plusieurs professeurs de la circonscription ont mis en place dans leur classe, ) partir de 2009-2010, un journal d’apprentissage individuel. Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes. Le journal des apprentissages, une pratique théorisée …par Jacques Crinon et le groupe ESSI-ESCOL de l’académie de Créteil.

Le cahier des apprentissages : de la théorie… à la pratique dans les classes

Dans ce court texte, Jacques Crinon résume un chapitre de son livre, le journal des apprentissages. Echec à l’échec (2003). Après avoir présenté quelques extraits de cahiers d’élèves : « Ces textes sont extraits de " journaux des apprentissages " que tiennent chaque jour les élèves de cinquième année (CM2) d’une école élémentaire de la banlieue parisienne… Chaque soir, ils récapitulent par écrit ce qu’ils ont appris au cours de leur journée. Le dispositif est donc simple, austère même. Expériences en primaire. Une école s’attaque aux devoirs et améliore ses résultats avec le carnet d’apprentissage. La gazette des enfants – 1894 Cela se passe au Québec mais cela aurait pu tout aussi bien se dérouler en France. Selon un article publié sur le site québécois « Les Actualités » (consulté le 29 octobre 2013) « depuis l’année dernière, les enseignants de l’école de la Passerelle ont pris un virage.

Ils ont décidé de changer leurs pratiques en offrant une version améliorée des traditionnels devoirs et leçons. En effet, les élèves doivent lire, mais il y a très peu ou pas de devoirs à la maison. » Marielle Potvin, orthopédagogue*, a accompagné l’équipe pédagogique dans ce changement important. Ce qui a motivé l’équipe pédagogique La directrice de l’école explique : Par ailleurs les enseignants constataient tout simplement que le but des devoirs, apprendre pour avoir de meilleurs résultats, n’était tout simplement pas atteint. LES TECHNIQUES PEDAGOGIQUES.