background preloader

Competence (approche par)

Facebook Twitter

Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser. Entretien croisé avec Philippe Meirieu, pédagogue et essayiste et Marcel Gauchet, historien et philosophe.

Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser

Dans quelle mesure l'évolution de nos sociétés ébranle-t-elle les conditions de possibilité de l'entreprise éducative ? Marcel Gauchet : Nous sommes en proie à une erreur de diagnostic : on demande à l'école de résoudre par des moyens pédagogiques des problèmes civilisationnels résultant du mouvement même de nos sociétés, et on s'étonne qu'elle n'y parvienne pas...

Quelles sont ces transformations collectives qui aujourd'hui posent à la tâche éducative des défis entièrement nouveaux ? Ils concernent au moins quatre fronts : les rapports entre la famille et l'école, le sens des savoirs, le statut de l'autorité, la place de l'école dans la société. A priori, famille et école ont la même visée d'élever les enfants : la famille éduque, l'école instruit, disait-on jadis.

Aujourd'hui, la famille tend à se défausser sur l'école, censée à la fois éduquer et instruire. P. M. M. P. P. M. P. Les compétences, un moyen de repenser les apprentissages ? Guide pratique d'une pédagogie active. L'atelier 206 : Ici on fait de l'histoire et de la géographie. POURQUOI UNE PROGRESSION ANNUELLE EN SPIRALE - progression_spirale_janv_2010_02.pdf. Aborder l’éducation par le curriculum. Lorsqu’on parle de curiculum en France, on pense plutôt au Curriculum Vitae qu’à une expression courante dans le domaine des réformes éducatives ou des changements de contenus scolaires.

Aborder l’éducation par le curriculum

Dans l’Hexagone, il est plutôt de tradition de parler de programmes voire de disciplines d’enseignement. Dans de nombreux pays, pourtant, le “curriculum” est un concept familier aux décideurs et aux acteurs de l’éducation, qui peut servir à qualifier les contenus, mais aussi les objectifs de l’éducation, les modes d’évaluation ou encore l’articulation des différents modes d’enseignement.

Tâche complexe

Passer de la pédagogie à la micro pédagogie. Former un expert à la pédagogie, c’est bien.

Passer de la pédagogie à la micro pédagogie

Le former aussi à la micro pédagogie, c’est mieux ! Quand on le forme à la pédagogie, il apprend à définir ses objectifs et à y associer les techniques les mieux adaptées. C’est un grand pas, mais ce n’est pas suffisant. La micro pédagogie c’est le fait de transformer un contenu indigeste en une présentation compréhensible par tous. Un bon “micro-pédagogue“ est capable d’expliquer simplement un concept, une notion complexe que ce soit à travers un support d’animation présentiel ou une séquence de e-learning ou encore une fiche pédagogique.

Avec la généralisation du Blended Learning, la micro pédagogie devient prépondérante. Oui aux compétences à l’école, mais pas n’importe comment ! Ce texte de Jean-Michel Zakhartchouk est une réponse au journal Libération qui a publié le 31 octobre 2012 un article sur le Livret Personnel de Compétences, en donnant la parole à quatre collègues.

Oui aux compétences à l’école, mais pas n’importe comment !

Il est trop facile de se moquer du livret de compétences utilisé dans les écoles et collèges et qui va être « simplifié », comme le font les enseignants interrogés dans le numéro de mercredi 31 octobre de Libération, pages 14 et 15 « un livret de compétences qui perd des cases ». Oui, on peut toujours se gausser de telle formulation, en reprochant d’ailleurs aux compétences énoncées dans ce livret à la fois d’être trop générales et floues, et trop détaillées et relevant d’une « bureaucratisation du savoir ».

Oui, on peut dénoncer l’ « usine à cases », une expression d’ailleurs due à quelques-uns dont je suis qui sont en réalité des défenseurs d’un vrai livret de suivi des compétences, fonctionnel et d’usage simple. Notes et compétences, quelle équation ? La pédagogie par compétences au Québec : les enseignants sont les plus critiques, Alter Educ :Archives : La réforme de l’enseignement fondamental mise en place au Québec entre 2000 et 2002 vient d’être évaluée par l’Université Laval, sous la direction du professeur Marc-André Deniger.

La pédagogie par compétences au Québec : les enseignants sont les plus critiques, Alter Educ :Archives :

Ce rapport d’évaluation1, paru en octobre et commenté dans la presse québécoise en novembre, nous intéresse particulièrement au vu des similitudes fortes entre la réforme québécoise et celle qui a cours dans nos écoles fondamentales depuis 2000 également : organisation du cursus en cycles de deux ans, acquisition de compétences, suppression du redoublement, travail en équipes des enseignants, etc. Si le rapport montre un fort taux d’adhésion des enseignants à la réforme, il ne pointe pas moins de grandes difficultés d’application notamment en matière d’évaluation des compétences. Sabine Kahn, chercheuse à l’ULB qui travaille également sur le Québec, met cette évaluation en perspective en pointant les ressemblances avec notre situation et les éléments inhérents au contexte québécois. Construire des competences.

Construire des compétences Entretien avec Philippe Perrenoud, Université de Genève Propos recueillis par Paola Gentile et Roberta Bencini 1. Qu’est-ce que qu’une compétence ? S’il vous plaît, donnez-nous quelques exemples. Une compétence est la faculté de mobiliser un ensemble de ressources cognitives (savoirs, capacités, in formations, etc) pour faire face avec pertinence et efficacité à une famille de situations. Ce sont des exemples d’une grande banalité. Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser.

Approche par compétences / belgique

Contre l'idéologie de la compétence, l'éducation doit apprendre à penser. Philosophie de l'éducation : les compétences en question. Deux dates pour commencer : 2005 : après 15 ans de préparation, les compétences deviennent un élément essentiel du système éducatif français, avec la « Loi d’orientation et de programme pour l’avenir de l’école », qui définit le « Socle commun de connaissances et de compétences », sur la base du rapport Thélot de 2004.2007 : la Direction générale de l’Éducation et de la Culture (organe de la Commission Européenne) publie un document intitulé Compétences clés pour l’éducation et la formation tout au long de la vie.

Philosophie de l'éducation : les compétences en question.

Un cadre de référence européen. La pédagogie par compétences au Québec : les enseignants sont les plus critiques, Alter Educ :Archives : Questions polémiques sur l’approche par compétences. Un débat en off du 27° congrès de l’AIPU entre Jacques Tardif , Marc Romainville et Jean-Louis Ricci .

Questions polémiques sur l’approche par compétences

Enfin des réponses à vos questions sur l’approche par compétences durée : 59 min Voici quelques remarques relevées au fil du débat : Concevoir un programme par compétences. Les tâches complexes : le plein de ressources ! Depuis la loi de 2005 instituant le socle commun, les enseignants ont été incités à recourir aux tâches complexes dans leurs classes.

Les tâches complexes : le plein de ressources !

Si l’étiquette était nouvelle, cette pratique pédagogique était déjà présente dans la boîte à outils de certains enseignants. Élaborer une tâche complexe, c’est mettre les élèves en situation pour qu’ils analysent et résolvent un problème. Conférence Jacques TARDIF "L'approche par compétences : un changement de paradigme ". Construire des competences. Les savoirs essentiels dans une approche par compétences? C'est du gâteau!