background preloader

Géographie

Facebook Twitter

Géographie des patrimoines et des patrimonialisations

Raisonnementgeographiquec3.

Jérusalem

Val de Loire patrimoine mondial de l'UNESCO, paysage culturel vivant - Mission Val de Loire - Val de Loire. Le Débarquement de 1944 : mémoire et tourisme. Claire-Line's travelogues. Texel est la troisième des îles Wadden que nous visitons, toujours à vélo!

Claire-Line's travelogues

Nous décidons de prendre le premier ferry pour l’île afin de profiter un maximum de Texel qui est la plus grande des îles frisonnes. La traversée dure 20min. Régimes d'historicité - François Hartog. François Hartog Régimes d'historicité - Présentisme et expériences du tempsSeuil - La librairie du XXème siècle 2003 / 3.21 € - 21 ffr. / 258 pagesISBN : 2-02-059328-9FORMAT : 14x23 cm L'auteur du compte-rendu: Maitre de conférences en histoire à l'Institut d'études politiques de Paris, Nicolas Roussellier mène des recherches sur l'histoire parlementaire et politique de la France contemporaine.

Régimes d'historicité - François Hartog

Il est l'auteur du Parlement de l'éloquence (Presses de Sciences-Po, 1997).Imprimer François Hartog étudie dans ce livre les différents régimes d’historicité qui se sont succédé de l’Antiquité à nos jours. Dans une société donnée, un régime d’historicité est la manière d’articuler le passé, le présent et l’avenir. Dans un premier chapitre, il propose un détour par l’étude des sociétés polynésiennes, suivant en cela l’inspiration de l’anthropologue Marshall Sahlins.

Dans son troisième chapitre, François Hartog étudie le cas de Chateaubriand, illustration du régime moderne d’historicité. F. Le musée. Éditions rue d'Ulm. Collection « Coup d’essai » Résumé Recréer la nature : c’est en ces termes que se posent aujourd’hui les questions de réhabilitation, de restauration et de recréation d’écosystèmes dans de nombreuses zones humides françaises.

Éditions rue d'Ulm

Le marais d’Orx ne fait pas exception ; il constitue même un exemple particulièrement poussé d’ingénierie visant à compenser les dégradations opérées par plusieurs décennies de développement agricole intensif. La métropolisation de la culture et du patrimoine - Editions Le Manuscrit - Sciences humaines et sociales. VIN ET TOURISME PAR JEAN-ROBERT PITTE. Patrimonialisation de la nature et dynamiques touristiques : spécificités et singularités d’un « modèle » chinois contemporain. 1Les réflexions menées sur la mondialisation du tourisme dans les sites naturels et du rapport à l’environnement qu’elle induit (Pickel-Chevalier et al., 2011) nous conduisent à poursuivre l’analyse sur la diffusion des modèles, en nous intéressant aux processus différenciés de patrimonialisation.

Patrimonialisation de la nature et dynamiques touristiques : spécificités et singularités d’un « modèle » chinois contemporain

En effet, des analyses conduites depuis plusieurs années sur les relations existantes entre la patrimonialisation de la nature et l’essor du tourisme en Occident (Pickel, 2002 ; 2004 ; Knafou et Pickel, 2011) nous ont permis de constater un phénomène de co-constitution, comparable aux relations existantes entre tourisme et patrimoine culturel (Lazzarotti et Violier, 2007). 1 Jacques Lévy évoque la « société-monde » comme caractérisant le moment actuel de la mondialisation. 2 Il est difficile de globaliser l’espace chinois. 51. usage d’un ou plusieurs mots pour dire “paysage” 62. une littérature (orale ou écrite) décrivant des paysages ou chantant leur beauté Figure 1. Figure 2. 9 En 219 av. A Marseille, le centre-ville résiste toujours à la gentrification. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Manon Rescan Depuis quelques mois, de nouveaux habitants ont élu domicile rue de la République à Marseille.

A Marseille, le centre-ville résiste toujours à la gentrification

Leurs sourires s’affichent sur les vitrines des locaux commerciaux de cet axe clé de la cité phocéenne, situé entre le Vieux-Port et le nouveau quartier d’affaires de la Joliette. Ne cherchez pas à les arrêter, ils sont déjà immobiles, figés sur des posters en trompe-l’œil installés sur les façades de commerces vides qui attendent désespérément preneurs. « Des commerces Potemkine », sourit David Mateos Escobar, urbaniste marseillais, en faisant référence aux villages de carton-pâte construits à des fins de propagande dans la Russie du XVIIIe siècle. A Marseille, le subterfuge illustre à lui seul le bilan mitigé de la tentative de métamorphose aux forceps du centre-ville impulsée par la mairie depuis une quinzaine d’années. Haussmann dans la ZUS Lire aussi : « Les élus locaux ont pris le train de la gentrification en marche »

Du patrimoine à la patrimonialisation. Version imprimable version PDF Jean DAVALLONProfesseur à l'Université d'Avignon, responsable de l'équipe Culture & Communication (Centre Norbert Elias) Jean-Marc Lauret. – Je vais passer la parole à Jean Davallon.

Du patrimoine à la patrimonialisation

Comment se fait-il qu’aujourd’hui, on remette en question cette conception essentialiste pour passer du patrimoine à la patrimonialisation ? Je vous laisse vous présenter en deux mots. Je vous remercie, d’abord de la question, je vais essayer d’y répondre au moins partiellement. Pour ce qui est de me présenter, je suis donc professeur à l’université d’Avignon et des Pays du Vaucluse où je dirige une équipe, « Culture et communication », qui est à l’intérieur d’une UMR-CNRS, qui est le centre Norbert Elias, une UMR dans laquelle on retrouve des anthropologues, des sociologues, qui a été fondée par Jean-Claude Passeron, à Marseille, de l’Ecole des hautes études.

En introduction, je vais dire rapidement comment je construis l’approche du patrimoine. GDM_PP_et_CT_Poitiers.pdf. Une sélection de ressources du site Géoconfluences pour le programme 2016 des concours d’entrée aux ENS — Géoconfluences. Djamenttran.