background preloader

Bigot_groupe_droit

Facebook Twitter

Cyber harcélement. LE CYBER-HARCÈLEMENT. Cnilpedago6_nouvelle.pdf. LE CYBER-HARCÈLEMENT. Le cyber harcèlement est un délit ! Il est temps de renforcer l'arsenal préventif et répressif contre les cyber-harceleurs Cyber harcèlement, un mot barbare encore trop inconnu.

Le cyber harcèlement est un délit !

Ce mot désigne le harcèlement sur internet qui devient de plus en plus fréquent. Ce phénomène touche les adolescents âgés entre 13 et 16 ans car ce sont eux qui sont le plus présent sur la toile, internet est leur univers, 40% d'entre eux se disent avoir été victime un jour de cyber harcèlement. Depuis la création des réseaux sociaux comme Facebook et Twitter, il est très facile pour les jeunes de se faire des amis et de dévoiler leur vie privé. Ces sites sont des livres ouverts sur lesquels il n'y a aucune difficulté à se procurer des informations personnelles.

Tout peut commencer par une rencontre, une jeune fille fait la connaissance d'un garçon auquel elle s'attache très vite et n'hésite pas à lui dévoiler des choses sur elle et à lui envoyer des photos. Un enfant victime de harcèlement doit être aidé. Le cyber-harcèlement entre ados. Chaînes d’insultes via SMS, lynchage sur Facebook, commentaires menaçants sur les blogs… Depuis l’émergence des nouvelles technologies, les rapports entre adolescents témoignent parfois d’une violence hors-norme.

Le cyber-harcèlement entre ados

Allant dans certains cas jusqu’au cyber-harcèlement. Un phénomène qui inquiète les spécialistes, convaincus que seuls les parents peuvent inverser cette tendance, en accompagnant les enfants dans leurs activités numériques. Anne-Laure Vaineau Sommaire « La génération girafe ». Campagne Stop au harcèlement sur Internet. Dans ma vie de tous les jours, prévenir et combattre le harcèlement, c’est possible !

Campagne Stop au harcèlement sur Internet

En lien avec l’actualité internationale des droits de l’enfant, le BICE a lancé en 2014 une campagne contre le harcèlement sur internet qui a été présentée à la session du Comité des droits de l’enfant de l’ONU (CRC) de septembre 2014 sur les enfants et les réseaux sociaux, ainsi qu’au Conseil Pontifical "Justice et Paix" en décembre 2014. Rejoignez la mobilisation ! Hygiène de surf, web, vie privée, e-réputation, réseaux sociaux. Lutter contre le cyber harcélement il faut agir : Forum Coups de gueule - auFeminin. Que faire face au cyberharcèlement ? (+ vidéo "cybersmile") LaurentEssonne, le 18 septembre 2013 - 07:09, dit : Sans vouloir être insultant ou manquer de respect, qu'est-ce qu'il y a de si grave qui ne puisse être réglé par un changement de boîte mail, de compte facebook et d'amis "bienveillants" ?

Que faire face au cyberharcèlement ? (+ vidéo "cybersmile")

Sandy8, le 18 septembre 2013 - 11:37, dit : Tout a fait! N'oublions pas que le "Cyber" harcèlement est bien un harcèlement virtuel donc si la victime continue a le subir c'est qu'elle le veux bien... Il lui suffis de bannir ses "amis" Facebook, mettre en spam les mail indésirable, bloquer les personnes sur Skype, Messenger ou autre Bonjour (enfin bonsoir ) Je vais tenter de répondre à cette question... Aupaline, le 18 septembre 2013 - 09:29, dit : alors là Zalazalée, MERCI Pour connaître une jeune fille qui a fait une tentative de suicide suite à des calomnies sur le net, je te remercie de mettre en avant un tel sujet. De rien, merci à toi de ta participation. Cyber harcèlement au lycée - Harcèlement à l'école. Bonjour, j'ai un petit souci avec certaines personnes.

Cyber harcèlement au lycée - Harcèlement à l'école

Il y a 9 mois maintenant, mon copain et moi nous sommes mis en couple. Nous avons créé ce compte ensemble, car depuis tout ce temps, nous rencontrons le même problème.En effet, certaines personnes (une fille en particulier) qu'on pourrait qualifier d'ex-amis, n'ont absolument pas supporté le fait qu'on se mette ensemble. Des jaloux donc.Mais le problème c'est que ça part vraiment trop loin. Alors que nous faisons absolument tout pour les ignorer, ces gens-là font absolument tout pour nous détruire (il y a une fille, la pire de toute, un garçon, et d'autres filles sans personnalités qui gravitent autour). Je m'explique : insultes perpétuelles en classe (je suis en Terminale L, dans la même classe que la fille principale) j'ai le droit à des « mais ta gueule » ou « on s'en fout !

Nous les avons tous bloqués un par un. Lutte contre le cyber harcèlement - Prevention harcèlement. Vivre Internet Autrement. Cyber-harcèlement. Cyber Harcèlement et Cyber Sécurité. Une sénatrice veut lutter contre le cyber-harcèlement. Ces humiliations en ligne concerneraient 7% des adolescents français.

Une sénatrice veut lutter contre le cyber-harcèlement

Des cas de suicide en Grande-Bretagne et aux États-Unis ont déjà fait réagir les autorités. Sur Internet, on ne peut pas harceler en toute impunité. C'est le message que veut faire passer Virginie Klès, sénatrice PS. Elle a déposé la semaine dernière un amendement au projet de loi sur l'égalité entre les femmes et les hommes de Najat Vallaud-Belkacem. Son objectif: identifier le cyber-harcèlement et le punir plus sévèrement. Trois ans d'emprisonnement et 45.000 euros d'amende L'amendement, qui doit s'insérer après l'article 17 du projet de loi, définit le cyber-harcèlement comme «le fait d'utiliser les nouvelles technologies d'information et de communication pour humilier ou intimider une personne, de manière répétée dans le temps».

Il en identifie également ses principaux lieux: téléphones portables, messageries instantanées, forums, salons de discussion en ligne (tchats), courriers électroniques, réseaux sociaux. L’Assemblée nationale réécrit le nouveau délit relatif au cyber-harcèlement. Les parlementaires français semblent bel et bien déterminés à instituer un nouveau délit punissant expressément les comportements dits de « cyber-harcèlement ».

L’Assemblée nationale réécrit le nouveau délit relatif au cyber-harcèlement

La Commission des lois de l’Assemblée nationale a en effet adopté le 18 décembre dernier un amendement remplaçant celui déjà approuvé à ce sujet par le Sénat, et qui vise à punir les auteurs d’une telle infraction d’une peine de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende. Explications. En septembre dernier, le Sénat avait surpris son petit monde en adoptant l’amendement d’une élue socialiste, lequel instaurait un nouveau délit relatif au cyber-harcèlement. Le texte, désormais inscrit au projet de loi sur l’égalité entre les femmes et les hommes de Najat Vallaud-Belkacem, prévoit ainsi que le fait « de soumettre une personne à des humiliations ou à des intimidations répétées, ou de porter atteinte de façon répétée à sa vie privée » devienne passible d’une peine maximale de deux ans de prison et de 30 000 euros d’amende.