background preloader

La marche républicaine

Facebook Twitter

Ils participeront à la marche républicaine dimanche à Paris. "Le dimanche 11 janvier est entré dans l'Histoire" "Historique !

"Le dimanche 11 janvier est entré dans l'Histoire"

" : les éditorialistes sont unanimes ce lundi 12 janvier pour saluer la marche républicaine de dimanche qui a rassemblé près de quatre millions de personnes en France contre le terrorisme. C'est La plus grande manifestation depuis la Libération ! Quelque chose d'inouï s'est passé dans les rues de France", se réjouit Laurent Joffrin dans "Libération". "Le 11 janvier restera dans notre histoire", assure Patrick Apel-Muller, dans "L'Humanité". Pour Jean-Louis Hervois de la Charente libre, "ce 11 janvier est entré dans l'Histoire.

" "Dans l'imaginaire national, la journée historique du 11 janvier 2015 aura aussi sa place", reconnaît Alexis Brézet du "Figaro" qui avoue "comment ne pas être ému par ce spectacle d'une nation enfin réunie ? " Contre le terrorisme, la plus grande manifestation jamais recensée en France. Des millions de manifestants.

Contre le terrorisme, la plus grande manifestation jamais recensée en France

A 19 heures, selon le décompte du Monde, près de trois millions de personnes avaient défilé tout au long de la journée dans les villes de province. A Paris, même si aucun décompte officiel n'a été communiqué, ils étaient près de deux millions à marcher en hommage aux victimes des attaques terroristes qui ont fait dix-sept morts entre mercredi et vendredi en région parisienne. Selon le ministère de l'intérieur, il s'agit d'un rassemblement « sans précédent ».

Plus de 3,7 millions de Charlie. A la Nation dimanche la communion de la marche républicaine © MaxPPP/Christophe Petit Tesson - 2015 On n'avait pas vu pareille mobilisation depuis la Libération : entre la marche républicaine à Paris et les rassemblements partout ailleurs, les Français ont défilé massivement, derrière les chefs d'État et de gouvernement étrangers, contre le terrorisme.

Plus de 3,7 millions de Charlie

Les rassemblements en mémoires des 17 victimes de Charlie Hebdo et de l'épicerie Hypercacher ont fait descendre dans les rues dimanche plus de 3,7 millions de Français. Vous avez été 2,5 millions de manifestants en province et entre 1,2 et 1,6 million de personnes pour le défilé de Paris selon le ministère de l’Inférieur qui explique que ce chiffre est sans doute encore inférieur à la réalité, le comptage étant devenu extrêmement difficile dans la capitale. Aucun incident n'est venu ternir les rassemblements. ► ► ► ALLER PLUS LOIN | Reportage sur la marche républicaine de Paris Soutien aux familles des victimes Et maintenant.

En images. Plus de 150 000 personnes dans l'ouest sont Charlie. Charlie Hebdo. Policiers et gendarmes acclamés par la foule. Peu avant 17 h 00, une vingtaine de cars de gendarmes mobiles quitte la place de la République et fend la foule vers l'ouest de Paris.

Charlie Hebdo. Policiers et gendarmes acclamés par la foule

Aux fenêtres, sur les balcons, dans la rue, les gens les acclament, les applaudissent, crient. Vidéo : Youtube Des « merci » et des « bravos » fusent en nombre. Un gendarme, au volant, baisse sa fenêtre pour en profiter. La même scène se reproduit boulevard Richard-Lenoir, près du siège de Charlie Hebdo, au passage d'une dizaine de camions de CRS : dans leur sillage, les manifestants entonnent la Marseillaise.

Un homme sort même du cortège pour se diriger vers un policier et l'embrasser, sous les flashs des caméras. D'habitude, les policiers n'ont pas vraiment bonne réputation dans les manifestations, mais dimanche, tout est différent. « Aujourd'hui, tout le monde s'aime bien. . « On est content qu'ils soient là pour protéger le bas peuple », renchérit à ses côtés Dominique, désignant un tireur d'élite perché sur un toit. « Je suis Ahmed » Charlie Hebdo. Des hommages rendus dans le monde entier. Marseillaise à Rome, drapeau français à Londres et pancartes "We are Charlie" à Washington: des milliers de personnes dans le monde ont exprimé dimanche leur solidarité A Montréal, 25 000 personnes ont marché derrière le maire de la ville Denis Coderre et le consul général de France Bruno Clerc, bravant le froid.

Charlie Hebdo. Des hommages rendus dans le monde entier

Dans la foule des drapeaux canadiens, français et québecois et des affichettes « JeSuisCharlie ». Près de 2 000 personnes ont manifesté à Quebec où une affiche géante marqué du slogan planétaire « Je suis Charlie » avait été accrochée sur le bâtiment historique du Parlement quebecois. Le monde marche derrière Paris. En plus des manifestations organisées partout en France ce dimanche, de nombreux rassemblements sont prévus au quatre coins du globe en signe de soutien à la France.

Le monde marche derrière Paris

Tour du monde non exhaustif. • Allemagne Divers événements sont annoncés ce week-end dans tout le pays, notamment à Berlin, devant l'ambassade de France. Le chef du SPD, Sigmar Gabriel, a appelé les partis politiques représentés au Bundestag à s'unir pour organiser une manifestation pour la démocratie et la tolérance réunissant toutes les forces vives du pays – partis politiques représentés au parlement, autorités religieuses, syndicats, etc. Mais la CDU et la CSU ne se prononceront que lundi sur la question, explique la FAZ. Le Conseil central des musulmans en Allemagne a appelé à une commémoration silencieuse lundi devant la porte de Brandebourg. . • Espagne • Italie "Apportez des crayons de couleur, relate Il Corriere della Sera.

. • Autriche • Liban • Pakistan • Etats-Unis • Royaume-Uni. Marches républicaines en France. VIDEO.

Marches républicaines en France

Sarkozy en mode "Ôte-toi de là que je m'y mette"? L'ancien président de la République a-t-il joué des pieds et des mains ce dimanche pour essayer de figurer en bonne place sur les photos officielles du défilé parisien? C'est ce que laissent penser les photos et les vidéos de ce dimanche. Décryptage. FRANCE - Manifestation à Paris : "'Charlie Hebdo', ça représente la liberté d’expression" Comment Hollande a fait rire les survivants de Charlie Hebdo (à ses dépens)