background preloader

Bibliomaeveri

Facebook Twitter

Readiktion, l'application de romans interactifs à suspens – Arald. USA : la deuxième bibliothèque sans livres a ouvert ses portes. En septembre 2013 ouvrait ses portes dans le comté de Bexar, au Texas, la toute première bibliothèque.... sans livres.

USA : la deuxième bibliothèque sans livres a ouvert ses portes

La question de ranger ses livres par couleur ne se pose même plus, le numérique prend toute la place. Dénommée BiblioTech​, l’établissement exempt de tous livres papier a immédiatement connu un grand succès. Des bibliothécaires parisiens veulent un espace sans technologie pour l'enfant. (Lucélia Ribeiro / CC BY-SA 2.0) Dans une étude publiée par le Haut Conseil de l’Éducation, il est écrit que plus de 40 % des élèves n’ont pas réussi à acquérir une lecture fluide à leur entrée en 6e.

Des bibliothécaires parisiens veulent un espace sans technologie pour l'enfant

Alors, faut-il empêcher les jeunes enfants d’avoir une prise illimitée sur tous ces objets technologiques ? Une diète technologique L’idée a été expérimentée en France. Écrans et numérique : danger pour les enfants et les bibliothécaires. Phyro, CC BY SA 2.0 À l’heure du numérique, ces sujets ne semblent plus faire débat.

Écrans et numérique : danger pour les enfants et les bibliothécaires

Or la pénétration du numérique et les dangers qu’elle porte sur nos métiers et nos publics, spécialement quand il s’agit de jeunes enfants, reste un impensé dans notre profession et dans la société. Dans une stratégie d’adaptation à une évolution décrétée inéluctable, nous ne rendons service ni à nos enfants ni à nos bibliothèques, que nous sabordons petit à petit. S’il est intéressant d’aborder la question du numérique et de sa médiation, ce n’est pas en cherchant à promouvoir l’utilisation de gadgets électroniques à la mode, tels qu’ici les tablettes. Prêt de liseuses et tablettes dans les bibliothèques en France : cartographie. Plus de 200 bibliothèques en France prêtent des liseuses et tablettes numériques.

Prêt de liseuses et tablettes dans les bibliothèques en France : cartographie

C’est le constat d’une cartographie collaborative lancée en décembre dernier disponible via GoogleMaps à cette adresse (et ci-dessous). Cette cartographie permet de géolocaliser les bibliothèques et médiathèques en France métropolitaine (avec coordonnées de celles-ci) qui offrent un service de prêts de liseuses et/ou tablettes aux publics. Signe d’une demande des usagers et des professionnels, cette carte a déjà été consultée plus de 36 000 fois à ce jour.

Beaucoup de ces lieux sont des EPN (espaces publics numériques). Tablettes en bibliothèques : Pratiques, équipements et scénarios d’usages. Les tablettes ont fait leur apparition dans le monde des bibliothèques depuis plusieurs années avec des expérimentations, des tâtonnements et une diffusion plus large auprès des publics.

Tablettes en bibliothèques : Pratiques, équipements et scénarios d’usages

Aujourd’hui, le temps est de faire le point sur ce qui se fonde l’équipement des bibliothèques en tablettes et pour quoi en faire ? Avec qui ? Avec quel dispositif d’accompagnement et pour quels objectifs ? Tablettes en bibliothèques : 3 articles pour faire le point. Tablettes en bibliothèque : pour un meilleur service aux publics – Biblio Numericus. De plus en plus de bibliothèques font le choix de s’équiper en tablettes pour faire découvrir ces objets à leurs usagers.

Tablettes en bibliothèque : pour un meilleur service aux publics – Biblio Numericus

Quelque soit la bibliothèque, les modalités d’utilisation sont assez similaires : ateliers de découverte, consulter la presse, heures du contes numériques… Les tablettes sont utilisées comme étant un service à part entière visant à donner une image moderne de l’établissement. Mais finalement le caractère mobile de cet outil n’est jamais véritablement exploité. La tablette est rarement utilisée comme un outil permettant d’améliorer la relation aux publics en étant plus disponible et plus proche d’eux pour répondre à leurs besoins informationnels. En effet, la tablette s’avère être une bonne occasion pour mettre en valeur l’expertise et les compétences des bibliothécaires auprès des usagers. Une tablette spéciale jeunesse pour les bibliothèques. La présence de tablettes en bibliothèques est devenue une réalité.

Une tablette spéciale jeunesse pour les bibliothèques

De plus en plus d’établissements proposent ce service sous différentes formes (heure du conte numérique, atelier de création, découverte…). Mais c’est un service qui implique un certain nombre de contraintes techniques et matérielles. L’obsolescence des appareils constituent également une difficulté pour les bibliothèques qui doivent renouveler (régulièrement) leur parc de tablettes. Les applis pour bibliothèques : une fausse bonne idée ? Je suis tombé sur cet article qui explique que les journalistes du New York Times n’ont pas le droit d’accéder au site du journal depuis un ordinateur.

Les applis pour bibliothèques : une fausse bonne idée ?

La démarche peut paraître surprenante mais l’objectif derrière cette interdiction consiste à faire comprendre aux employés combien est importante la connexion mobile. En effet, le trafic internet est depuis quelques temps trusté par le mobile. En France, 42% du trafic est réalisé à partir d’un appareil mobile. Le développement en matière d’équipement (smartphones, tablettes) et l’amélioration de la connexion internet mobile sont les conséquences du déclin (relatif) de l’accès à internet via ordinateur.

Carte de prêts de liseuses et de tablettes en bibliothèques – Biblio Numericus. Vous avez certainement entendu parler de la carte des bibliothèques qui ont testé ou mis en place le prêt de liseuses ou de tablettes.

Carte de prêts de liseuses et de tablettes en bibliothèques – Biblio Numericus

Elle a franchi le cap des 50000 visites en l’espace de quelques semaines. C’est grâce à la participation collective des bibliothécaires que cette carte a pu se développer. Je voudrais dire merci à Aldus qui a su donner une visibilité à cette carte et en faire un instrument collaboratif. Pourquoi cette carte ? Cette idée de carte m’est venue l’été dernier. Réflexion sur les tablettes en bibliothèques – Biblio Numericus.

J’ai eu l’occasion d’intervenir ou de discuter à plusieurs reprises des tablettes en bibliothèques.

Réflexion sur les tablettes en bibliothèques – Biblio Numericus

On se rend compte que certaines questions reviennent assez régulièrement chez les collègues qui souhaitent mettre en place ce service. J’aimerais apporter quelques éléments de réponses qui, je l’espère, aideront celles et ceux qui veulent franchir le pas et proposer des ardoises numériques à leurs publics. Evidemment, les réponses reposent sur mon expérience et sur ma conception de ce service. Vous n’êtes pas obligés d’être d’accord. 1) Le matériel : L’expérience de la tablette XXL en bibliothèque. J’ai pu participer à une expérience forte intéressante en bibliothèque. Nous avons eu la possibilité de mettre à la disposition des enfants une tablette au format XXL.

Une tablette XXL, Kézako ? Tablette XXL du SPLJ.