background preloader

Veille technologique

Facebook Twitter

Veille technologique. Numérique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Numérique

Exemple : Les données numériques sur la taille de l'alinéa ci-dessus sont phrases = 2mots = 56caractères = 376ponctuation = 7. Archivage numérique. L'archivage numérique Le développement des technologies de l'information et de la communication a profondément modifié les méthodes de travail en facilitant et en accélérant considérablement la production, le partage et le stockage d'informations numériques.

Archivage numérique

En parallèle, la reconnaissance de l’écrit électronique comme preuve en 2000 a ouvert la voie à l’« administration électronique », à la dématérialisation des processus métier et à la production d''originaux numériques. C’est pourquoi l’archivage numérique/électronique est devenu un véritable enjeu pour les directions des systèmes d’information. Sauvegarde (informatique) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Sauvegarde (informatique)

En informatique, la sauvegarde (backup en anglais) est l'opération qui consiste à dupliquer et à mettre en sécurité les données contenues dans un système informatique. Ce terme est à distinguer de deux notions proches : l'enregistrement des données, qui consiste à écrire des données sur un périphérique, tel qu'un disque dur, une clé USB, des bandes magnétiques, où les informations demeureront même après l'extinction de la machine, contrairement à la mémoire vive.l'archivage, qui consiste à enregistrer des données de manière à garantir sur le long terme leur conformité à un état donné, en général leur état au moment où elles ont été validées par leurs auteurs. La sauvegarde passe forcément par un enregistrement des données, mais pas nécessairement dans un but d'archivage.

Les copies de sûreté sont utiles principalement à deux choses : Serveur informatique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Serveur informatique

Pour les articles homonymes, voir Serveur. l'accès aux informations du World Wide Web ;le courrier électronique ;le partage d'imprimantes ;le commerce électronique ;le stockage en base de données ;la gestion de l'authentification et du contrôle d'accès;le jeu et la mise à disposition de logiciels applicatifs (optique software as a service). Les serveurs sont utilisés par les entreprises, les institutions et les opérateurs de télécommunication. Ils sont courants dans les centres de traitement de données et le réseau Internet. D'après le cabinet Netcraft, il y a en plus de 412 millions de serveurs web dans le monde, et leur nombre est en augmentation constante depuis l'invention du World Wide Web en 1995[1]. Histoire[modifier | modifier le code] Cloud computing. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Cloud computing

Le cloud computing[1], ou l’informatique en nuage ou nuagique ou encore l’infonuagique (au Québec), est l'exploitation de la puissance de calcul ou de stockage de serveurs informatiques distants par l'intermédiaire d'un réseau, généralement Internet. Ces serveurs sont loués à la demande, le plus souvent par tranche d'utilisation selon des critères techniques (puissance, bande passante, etc.) mais également au forfait.

Le cloud computing se caractérise par sa grande souplesse : selon le niveau de compétence de l'utilisateur client, il est possible de gérer soi-même son serveur ou de se contenter d'utiliser des applicatifs distants en mode SaaS[2],[3],[4]. Selon la définition du National Institute of Standards and Technology (NIST), le cloud computing est l'accès via un réseau de télécommunications, à la demande et en libre-service, à des ressources informatiques partagées configurables[5]. Le cloud computing expliqué aux nuls - LExpress.fr. Le phénomène du "cloud computing" prend de plus en plus d'ampleur dans les entreprises et le grand public commence à le connaître sous la forme de services de stockage à distance, ou encore de musique en streaming.

Le cloud computing expliqué aux nuls - LExpress.fr

Le cloud est sur toutes les lèvres. Bernard Ourghanlian est directeur technique et sécurité de Microsoft France. Pour L'Express, il explique ce qu'est le cloud, et à quoi ça sert. Comment définissez-vous le cloud computing ? Cloud computing - Informatique dans les nuages. Le cloud computing ou informatique en nuage est une infrastructure dans laquelle la puissance de calcul et le stockage sont gérés par des serveurs distants auxquels les usagers se connectent via une liaison Internet sécurisée.

Cloud computing - Informatique dans les nuages

L’ordinateur de bureau ou portable, le téléphone mobile, la tablette tactile et autres objets connectés deviennent des points d’accès pour exécuter des applications ou consulter des données qui sont hébergées sur les serveurs. Le cloud se caractérise également par sa souplesse qui permet aux fournisseurs d’adapter automatiquement la capacité de stockage et la puissance de calcul aux besoins des utilisateurs. On distingue plusieurs types de services cloud : Le cloud computing utilise la métaphore des nuages pour symboliser la dématérialisation de l’informatique. © George Thomas, Flickr, CC by-sa 2.0 Cloud computing - 1 Photo À voir aussi sur Internet connexes.

Disque dur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Disque dur

Pour les articles homonymes, voir Disque. Disque dur Un disque dur IBM ouvert, les plateaux sont très réfléchissants. Schéma d’un disque dur IDE. Clé USB. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Clé USB

Pour les articles homonymes, voir Clé. Une clé USB est un support de stockage amovible qui se branche sur le port Universal Serial Bus d'un ordinateur, ou, plus récemment, de certaines chaînes Hi-Fi, platines DVD de salon, autoradios, radiocassettes, téléviseurs, etc. Une clé USB contient une mémoire flash et possède pas ou peu d'élément mécanique, ce qui la rend très résistante aux chocs. Elle permet de déplacer des fichiers simplement. Utilisation et sécurité[modifier | modifier le code] La clé USB permet de stocker facilement des fichiers à partir de tout système disposant de prises USB (ordinateur de bureau, ordinateur de poche, etc.).

Une clé USB rétractable Description et fonctionnement[modifier | modifier le code] Les clés USB sont alimentées par le port USB sur lequel elles sont branchées. Clés USB 3.0[modifier | modifier le code] En 2010, beaucoup de produits commercialisés utilisent la nouvelle spécification «USB 3.0».