background preloader

INTÉRACTIVITÉ - #PLURIDISCIPLINAIRE

Facebook Twitter

Le regard noir. N’y voyez pas une allégorie de la fin des négociations avec le médiateur, non, c'est le souhait d'un groupe... alors on va y aller mollo pour ne pas trop va vous effrayer, et je ne veux pas vous brusquer en ce matin de peut-être éphémère reprise ; voir dans la nuit, c'est donc le souhait d'un groupe de biologie participative... ça va la biologie participative ça vous fait pas trop peur ?

Bon, parce qu'en anglais on dit biohackers. Ah et voilà tout de suite biohackers, c'est anxiogène, on imagine des gens avec des t-shirts de hard rock et des excédents de sébum enfermés dans une chambre sans fenêtre devant leur ordinateur avec en plus des tubes à essais fluorescents et un hamster agonisant attaché à une table en formica à côté de vieux restes de pizza froide et des canettes de bière vides. Expérience de vision nocturne sur le chercheur Gabriel LICINA Gabriel Licina / Tibbetts Jeffrey / Sciences for the Masses © Creative Commons Bref.

Ecrivez, on s'occupe du reste. Kindle direct publishing : ce projet d’autopublication lancé par le géant Amazon a changé la vie de plusieurs auteurs. Sans passer par un éditeur, ce sont eux qui mettent désormais leurs romans en ligne sous la forme d’e-books. Le prix de vente est compris entre 0,89 et 1,49 euro l’exemplaire – 70 % de cette somme leur revenant.

De quoi mettre les éditeurs traditionnels sous pression, alors même qu’Amazon détient déjà un quasi-monopole sur le marché du livre électronique avec la liseuse Kindle. L’entreprise américaine détient par ailleurs 200 millions d’adresses d’acheteurs et est aujourd'hui valorisée à 160 milliards de dollars en Bourse. Le système Amazon Le parcours de quatre auteur(e)s permet de disséquer le système Amazon.