Pacome thiellement

Facebook Twitter

La bibliothèque idéale de Pacôme Thiellement. Des livres : 1 lewis carroll : alice au pays des merveilles, suivi de : de l’autre côté du miroir 2 arthur rimbaud : illuminations 3 tchouang-tse : oeuvre complète 4 gérard de nerval : aurélia 5 revue le grand jeu (4 numéros)

La bibliothèque idéale de Pacôme Thiellement

ICI-BAS. Entretien avec Pacôme Thiellement. Pacôme Thiellement, peu soucieux d’exposition médiatique, commence pourtant à voir son nom figurer de plus en plus fréquemment aux sommaires de la presse écrite (Rock and Folk, Chronic’art…) ou au générique d’émissions télé et radio (Ce soir (ou jamais !)

Entretien avec Pacôme Thiellement

, Mauvais genres…). Que ce soit au sujet de la disparition d’Amy Winehouse ou du sens profond de la série Lost, l’originalité de sa pensée se révèle peu à peu, comme une encre sympathique. C’est qu’à la suite de Gérard de Nerval ou René Daumal, deux figures tutélaires dont il partage la fascination pour l’Orient, il appartient à cette confrérie secrète des sourciers de l’invisible, de « détectives sauvages », qui consacrent leur vie à scruter la dimension cachée. Mais que l’on ne s’y trompe pas : cette activité n’est pas évasion, mais bien plutôt une guerre totale contre le mensonge…

Encore quelques instants avant le retour de l Imam caché - Entretien avec. Ici au Fric-Frac Club, il y a déjà un petit bout de temps qu'on suit Pacôme Thiellement (a.k.a.

Encore quelques instants avant le retour de l Imam caché - Entretien avec

"Professeur Pacôme") au fil de ses différents livres. Celui qui définit son travail comme "la pop et la gnose", et qui ne cesse de tisser ou remonter des univers de connaissance autour des formes créatrices de notre époque, musiciens ou séries télévisées, est déjà l'auteur de sept essais : Poppermost (MF, 2002, sur les Beatles), Economie Eskimo (MF, 2005, sur Frank Zappa), Mattt Konture (L'Association, 2006), L'Homme électrique (MF, 2008, sur Nerval et Le Grand Jeu), Cabala (Hoëbeke, 2009, sur Led Zeppelin), La Main gauche de David Lynch (PUF, 2010, sur Twin Peaks) et enfin Les Mêmes yeux que Lost (Leo Scheer, 2011). En lui posant surtout des questions liées ? Ses lectures fondatrices et ? Ses méthodes de travail, nous avons voulu, un peu hors actualité, rappeler que la rentrée, ce n'est pas seulement l'époque des avalanches littéraires - c'est aussi, et surtout, l'occasion de tout ?