background preloader

Le système informatique

Facebook Twitter

Cours sur le système binaire. Pour bien comprendre comment on compte dans les autres bases, il est indispensable de revoir comment est fait notre système décimal.

Cours sur le système binaire

En effet, tout le monde sait compter en base 10. Mais comment fonctionne notre mode comptage réellement ? Comment est construit notre système de nombres ? Pour répondre à cela, oublions tout et reprennons depuis le début : comment avez vous appris à compter à l'école ? Certains diront que notre base 10 est venue du fait que nous avons 10 doigts, mais ce qui est sûr c’est qu’il en découle principalement deux choses : Il existe 10 chiffres : 0, 1, 2, 3, 4, 5, 6, 7, 8 et 9.

Pour aller au delà de 9 il faut changer de rang. Par exemple, arrivé à 19, le rang des unités est plein. J'ai parlé de rangs des centaines, de dizaines et d'unités. De cette manière, le nombre 56 = 50 + 6 mais que l'on peut aussi écrire 56 = 5×101 + 6×100. Ce que je viens de faire, c'est décomposer 56 en puissances de 10 (unités, dizaines, centaines…). Sommaire Le binaire Présentation Ça va ? Intranet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Intranet

Un intranet est un réseau informatique utilisé à l'intérieur d'une entreprise ou de toute autre entité organisationnelle qui utilise les mêmes protocoles qu'Internet (TCP, IP, HTTP, SMTP, IMAP, etc...). Parfois, le terme se réfère uniquement au site web interne de l'organisation, mais c'est souvent une partie bien plus importante de l'infrastructure informatique d'une organisation. Définition[modifier | modifier le code] Dans les grandes entreprises, l'intranet fait l'objet d'une gouvernance particulière en raison de sa pénétration dans l'ensemble des rouages des organisations, et de la sécurité nécessaire à sa circonscription à l'entreprise. Les grands chantiers de l'intranetisation des entreprises sont : La rapidité des échanges de données qui engendre une diminution des coûts de gestion.L'accessibilité des contenus et services.L'intégration des ressources.La rationalisation des infrastructures.

Réseau local. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Réseau local

Pour les articles homonymes, voir LAN. Une autre approche consiste à définir le réseau local par sa taille physique. C'est généralement un réseau à une échelle géographique relativement restreinte, par exemple une salle informatique, une habitation particulière, un bâtiment ou un site d'entreprise. Dans le cas d'un réseau d'entreprise, on utilise aussi le terme RLE pour réseau local d'entreprise.

Histoire[modifier | modifier le code] Le pionnier dans ce domaine est le réseau Ethernet conçu au centre Xerox PARC dans les années 1970, puis IBM a lancé son propre système, l'anneau à jeton ou Token Ring dans les années 1980[réf. nécessaire]. Les réseaux locaux Ethernet sont les plus courants, grâce à la simplicité de leur mise en œuvre et à l'augmentation progressive des débits de connexion, passés de 10 Mbit/s, puis 100 Mbit/s, pour atteindre 1 puis 10 Gbit/s au XXIe siècle. Ethernet fait également référence au niveau 2 du modèle OSI (liaison).

Unité de mesure en informatique. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Unité de mesure en informatique

Unités de quantité informatiques[modifier | modifier le code] Article détaillé : Octet. On peut utiliser avec la plupart de ces unités : soit des préfixes binaires (kibi- multiplie par 210 soit 1 024 ; mébi- par 220 soit 1 048 576 ; gibi- par 230 soit 1 073 741 824, etc.)soit des préfixes du système international d'unités (SI) (kilo- (k) multiplie par 1 000 ; méga- (M) par 1 0002 ; giga- (G) par 1 0003, etc.)

Taille variable[modifier | modifier le code] Les unités suivantes ont des tailles variables suivant l'architecture, voire suivant le programme sur une même architecture : byte. Système d'information. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Système d'information

Un système d'information (SI) est un ensemble organisé de ressources qui permet de collecter, stocker, traiter et distribuer de l'information[1]. Il s'agit d'un système socio-technique composé de deux sous-systèmes, l'un social et l'autre technique. Le sous-système social est composé de la structure organisationnelle et des personnes liées au SI. Le sous-système technique est composé des technologies (hardware, software et équipements de télécommunication) et des processus concernés par le SI[2]. L'apport des nouvelles technologies de l'Information est à l'origine du regain de la notion de système d´information.