background preloader

Etude stmg

Facebook Twitter

La notion d'individu. Quelques définitionsL'individu est un être concret possédant une unité de caractères et formant un tout reconnaissable.

La notion d'individu

Un individu ne peut être ni partagé ni divisé sans perdre les caractéristiques qui lui sont propres. Un individu est original, il n'existe pas deux individus totalement identiques.En biologie, un individu est un spécimen vivant appartenant à une espèce donnée. C'est un être organisé, vivant d'une existence propre, et qui ne peut être divisé sans être détruit.En psychologie, l'individu désigne un être pensant, c'est la considération psychique de l'individu biologique.En philosophie, un individu est un être raisonnable, tirant de lui-même, et non pas subissant du dehors, ce qui le met en relation avec autrui.En psychanalyse, un individu est capable de prendre conscience qu'il est distinct et différent des autres, qu'il est une personne entière, indivisible.Dans la religion, l'individu est fait de corps et d'esprit. L’intelligence émotionnelle, un atout dans les relations de travail.

Les émotions sont encore loin d’avoir bonne presse dans nos sociétés.

L’intelligence émotionnelle, un atout dans les relations de travail

Pourtant, identifiées, analysées et canalisées, elles se révèlent de précieux indicateurs pour interagir efficacement avec les autres. L’intelligence émotionnelle gagne du terrain dans le monde de l’entreprise, car ses atouts sont nombreux. Au niveau du savoir-être, elle permet de mieux gérer son stress, de prendre de meilleures décisions et de mieux aborder le changement. En termes de relationnel, elle favorise les capacités à travailler en équipe, à négocier, ou encore à faire preuve de leadership.Mais avant de bénéficier des atouts de l’intelligence émotionnelle, faut-il encore comprendre exactement ce qu’elle recoupe. Je la définis en trois habiletés : La première consistant à savoir percevoir, distinguer et exprimer ses émotions. L’intelligence émotionnelle se développe !

Tout commence par avoir une conscience bienveillante de ses émotions. Message et messager : tout geste est parole ! Plus de 80 % de la communication interpersonnelle relève du non verbal* !

Message et messager : tout geste est parole !

Lorsque vous prenez la parole en public, l’auditoire se forge une opinion dès les premières minutes, en fonction de ce qu’il observe et de ce qu’il entend, d’où l’importance de votre posture, du placement de votre voix et…de votre gestuelle. Deux facteurs sont indissociables : le message et le messager ! Dans une prise de parole en public, tout orateur adresse deux messages sous-jacents à son auditoire : le premier concerne ce qu’il est ; le second ce qu’il a d’intéressant à dire. C’est dire que le public juge tout à la fois : message → intérêtmessager → crédibilité Le body language donne du poids à votre message et renforce votre crédibilité. 1/ Évaluer simultanément gestes et paroles : Si vous devez vous exprimer en public, pour convaincre ou informer, vos gestes doivent être en parfaite congruence avec vos paroles. 2/ Être convaincu pour être convaincant: 3/ Travailler simultanément gestes et paroles. Les fonctions de la communication non verbale. La communication non-verbale (le langage du corps) repose essentiellement sur des gestes, des attitudes, des mimiques.

Les fonctions de la communication non verbale

Les travaux d’Ekman et Friesen, de Von Cranach et d’Abric* nous montrent qu’elle remplit trois fonctions principales. Le langage corporel est plus parlant que les mots prononcés eux-mêmes. Les interlocuteurs réagissent sans s'en rendre compte aux messages non-verbaux pour s’évaluer mutuellement. La culture d’entreprise : à quoi ça sert ? Si Carrefour peut être comparé à Auchan, H&M à Zara, ou encore la Macif à la Matmut, ces entreprises sont pourtant différentes et uniques par leur culture, et ce principe s’applique à toutes les organisations quel que soit leur secteur d’activité ou leur taille.

La culture d’entreprise : à quoi ça sert ?

Qu’appelle-t-on culture d’entreprise ? En quoi est-elle si importante ? Dossier : Qu'est-ce que la rumeur ? Sentiment d’appartenance - version imprimable. " L'être humain a besoin d'appartenir à un groupe, de s'associer à autrui, de sentir qu 'il est rattaché à un réseau relationnel.

Sentiment d’appartenance - version imprimable

Le sentiment d'appartenance nourrit l'estime de soi sociale (ou valeur que l'on se donne dans un groupe). L'estime de soi sociale se développe lorsque l'élève prend conscience qu'il est important pour son enseignant et pour les autres élèves de sa classe. L'élève se sent alors impliqué dans un réseau relationnel, une "niche sociale" à laquelle il s'identifie. Bac STMG 2015 : les conseils pour réussir l’épreuve anticipée d’étude de gestion.

Mots clés