background preloader

Revue de presse

Facebook Twitter

Les lunettes SeeThru de LASTER vont-elles supplanter les Google Glass? -Kablages. Si Google n’a pas inventé les lunettes dotées de micro-caméra, il faut bien reconnaître que les Google Glass ont réussi à démocratiser le concept de lunettes connectées.

Les lunettes SeeThru de LASTER vont-elles supplanter les Google Glass? -Kablages

Pourtant, en jetant un oeil – c’est le cas de le dire – sur les lunettes SeeThru conçues par le français LASTER, on se dit que Google pourrait bien avoir un concurrent de taille dans le rétroviseur… Ce n’est pas un clone des Google Glass Vues de loin, sans y prêter plus d’attention, les lunettes SeeThru, proposées par la société LASTER, ne se distinguent pas vraiment de leurs concurrentes. Toujours ce même look futuriste qui les distingue des montures classiques. Mais ce qui fait la différence, c’est que contrairement aux Google Glass qui s’appuient sur une caméra pour identifier où afficher les objets qui augmentent la vue réelle de l’utilisateur, les lunettes SeeThru s’appuient sur un système de géolocalisation par GPS. C’est bourré de technologie C’est un projet à cofinancer! Ai-je bien lu? Et pour faire quoi? Lunettes Logic Glass© : Réalité augmentée applicable en moto. Attention, les LogicGlass sont produites par Eco&Logic et non par Laster (dont la technologie a été évoquée sur cet article.)

Lunettes Logic Glass© : Réalité augmentée applicable en moto

La présentation des LogicGlass, parfaitement adaptées à la pratique de la moto, est disponible ici. SeeThru, les Google Glass à la française ? Soyons chauvins, et intéressons-nous aux SeeThru, alternatives assumées aux Google Glass développées par Laster Technologies et jouant elles-aussi sur le principe de réalité augmentée.

SeeThru, les Google Glass à la française ?

SeeThru, qu’est-ce que c’est ? Ni plus ni moins qu’une vision à la française des Google Glass : il s’agit de lunettes connectées, compatibles avec le principe de réalité augmentée, et qui vous afficheront les informations que vous demandez dans votre champ de vision sur un « écran » à la résolution 800 x 600 pixels, sans pour autant venir interférer avec ce que vous voyez. Vision tête haute à moto : Lunettes Laster SeeThru. Les Google Glass ne seront pas les seules à proposer une assistance aux conducteurs souhaitant profiter d'infos en temps réel sans quitter la route des yeux.

Vision tête haute à moto : Lunettes Laster SeeThru

Les Laster SeeThru adoptent un positionnement différent, sans doute plus pertinent pour une utilisation à moto. Mise à jour du 31 janvier 2014 : Interview exclusive de Laster Technologies et Eco & Logic à propos des Logic Glass© et de la réalité augmentée pour les motards. D'ici 10 ans, regardera-t-on avec étonnement les motards utilisant un casque sans vision tête haute ? On pourrait le croire devant la multitude de concepts fleurissant depuis environ un an. Mais l'avenir appartient sans doute à quelque chose de plus petit, plus modulable et, surtout, utilisable ailleurs que sur le "seul" deux-roues. Laster lance une campagne sur Kickstarter pour ses lunettes SeeThruRéalité Augmentée. Nous vous donnons régulièrement sur ce blog des informations sur les produits et les services de Laster Technologies.

Laster lance une campagne sur Kickstarter pour ses lunettes SeeThruRéalité Augmentée

C’est donc avec un grand plaisir que nous vous annonçons que la société vient de lancer une campagne de financement sur la plateforme Kickstarter. Vous pouvez dès maintenant participer à la mise à point du modèle grand public des lunettes « SeeThru ». Pour ceux qui ne connaissent pas encore Laster Technologies, Il s’agit d’une société basée en région parisienne qui développe depuis 2005 des systèmes de vision, utilisés en particulier pour la réalité augmentée. Aujourd’hui, les compétences de l’entreprise lui permettent de passer à un modèle grand public, ayant des caractéristiques intéressantes. LASTER SeeThru : Lancement sur Kickstarter des premières lunettes sans fil en réalité augmentée authentique - GOOGLE Internet. Soutenez la LASTER See-Thru sur Kickstarter! LASTER technologies, spécialiste des lunettes connectées, lance une souscription sur Kickstarter pour ses lunettes de réalité augmentée la LASTER See-Thru.

Soutenez la LASTER See-Thru sur Kickstarter!

See-Thru est la première lunette de réalité augmentée sans-fil pour smartphone grand public. Très légères et connectées à un smatrphone grâce au Bluetooth, ces lunettes donnent des informations sur l’environnement sans perturber la vision de l’utilisateur. Différentes applications pour la See-Thru existent déjà, et proposent un GPS, des informations sur la conduite ou apportent une aide pour la navigation de plaisance, le skate… La technologie optique développée et brevetée par LASTER Technologies permet un affichage directement dans le champ de vision naturelle, sur un champ large de 25° (équivalent à un écran de 88 cm de diagonal placé à 2 mètres de distance, avec une définition de 800×600 pixels, 16,7 millions de couleurs, et une luminance supérieur à 5200 cd/m2 compatible pour un usage en extérieur).

SeeThru, les Glass spécialisées dans la réalité augmentée. Spécialisée dans la réalité augmentée, l’entreprise Laster a lancé sur Kickstarter un projet de lunettes intelligentes : SeeThru.

SeeThru, les Glass spécialisées dans la réalité augmentée

Laster développe déjà le MG1, un masque pour les sports de neige ou encore le Pro Mobile Display, un écran monoculaire destiné aux professionnels de la mécanique. Maintenant, l’entreprise française de Courtabœuf (en région parisienne) propose un projet de financement participatif sur des lunettes de réalité augmentée, des lunettes qui permettent de voir « à travers », SeeThru. Assez semblable aux Google Glass sur la forme, il semble que le fond du projet soit assez différent.

Laster entend se démarquer du géant américain en proposant « les premières véritables lunettes à réalité augmentée« . Sur le papier, les lunettes se portent comme n’importe quelles autres montures. LASTER SeeThru : Lancement sur Kickstarter des premières lunettes sans fil en réalité augmentée authentique. Bilan d’ARParis V : lunettes à réalité augmentée.Réalité Augmentée - Augmented Reality.

La 5eme édition d’ARParis était entièrement consacré aux lunettes à réalité augmentée.

Bilan d’ARParis V : lunettes à réalité augmentée.Réalité Augmentée - Augmented Reality

Les spécialistes estiment qu’en 2016 il y a aura 3 millions à 3,5 millions de lunettes. Les usages sont nombreux. Quelques exemples : la maintenance industriellela formationles sports : le vélo, la moto, le ski,…les applications militairesle tourisme Pour cette édition, j’ai invité 4 experts : Je tiens, encore une fois, à les remercier de leur présence et de leurs disponibilités. Chacun nous a présenté sa société, ces activités et leurs avancés technologiques.

Les points à retenir : Le CEA list, travaille sur : Le tracking 3D par vision embarquéeReconstruction et localisation simultanées : SLAMFusion de capteurs : vision GPS, odomètres, capteurs inertiels IMU (inertial measurement unit).Calculs temps et portage sur architecture mobile.Le CEA List a développé un algorithme très robuste basé sur du Simultaneaous Localisation and Mapping SLAM. Laster Technologies veut remplacer les écrans par des lunettes. Appareil Laster Pro Mobile Display Une start-up française, Laster Technologies , est en pointe dans le domaine des nouveaux périphériques de visualisation informatique, et devrait être l’une des toutes premières sociétés au monde à proposer des lunettes semi-transparentes permettant d’incruster des informations numérique "par dessus" la vision du monde réel.

Laster Technologies veut remplacer les écrans par des lunettes.

Laval 2011 : Interview de Laster TechnologiesRéalité Augmentée - Augmented Reality. Laster. Apres l’annonce de Metaio sur la programme Thermal Touch, c’est au tour de deux entreprises françaises de proposer une solution pour améliorer l’interaction des lunettes de réalité augmentée.

Laster

Avec le projet T-glasses Laster et Ayotle proposent un couplage entre une paire de lunette et une caméra 3D pour rendre gestuelle les interactions de l’utilisateur. Read more → Eyephone, les lunettes connectées de Laster Technologies. Publié le 18 juin 2013 par Franck Lassagne A l’archipel des projets de Futur En Seine, j’ai pu découvrir le projet Eyephone de Laster Technologies. Il s’agit de lunettes connectées avec de la réalité augmentée, une sorte de Google Glass made in France. Eyephone offre un affichage d’un écran de 17 pouces dans le verre droit des lunettes et a une autonomie annoncée d’environ six heures.

La connexion s’effectue en Bluetooth et via une application dédiée qui sera disponible au lancement du produit. Pour le moment les usages sont limités car nous sommes au balbutiement de cette nouvelle expérience. La commercialisation d’Eyephone est prévue pour la rentrée au prix de 300€ environ. Franck Lassagne Oupppsss !! L'avenir de la réalité virtuelle ? Dans la lunette ! Laster Technologies propose une paire de lunettes qui affichent du contenu multimédia personnalisé et contextualisé, directement sur un verre. Cela afin de fournir des modules de formation in situ. Laster, start-up française de réalité augmentée, finaliste du prix technologique le plus prestigieux aux US! Retenez bien ce nom : Laster Technologies. Vous devriez en entendre parler dans les mois et les années à venir! En effet, cette petite société française, qui conçoit des systèmes optiquo-informatiques destinés à la réalité virtuelle, a été sélectionnée parmi les 5 projets innovants les plus prometteurs à court terme par l’IEEE, association américaine de l’électronique et de l’informatique, qui se définit comme "The world’s largest professional association for the advancement of technology".

Ces cinq projets ont fait l’objet d’un vote de la part des membres de l’organisation, dont les résultats ont été dévoilés le 3 Mai lors de l’ACE Awards Ceremony à San Jose, Californie. Et si Laster n’a finalement pas été retenue parmi les deux gagnants (Willow Garage, une société révolutionnaire de robots domestiques et IBM, merci pour la start-up!) , le simple fait d’avoir été finaliste d’un évènement aussi prestigieux force le respect et mérite qu’on s’y intéresse de près.