background preloader

Zéro pesticide cimetières

Facebook Twitter

Communes sans pesticides : le ministère de l'Environnement publie un guide de solutions. Privilégier l'utilisation d'espèces végétales régulatrices, mettre en place un plan de gestion différenciée, sensibiliser les habitants, etc.

Communes sans pesticides : le ministère de l'Environnement publie un guide de solutions

L'arrêt des pesticides en ville c'est possible ! - Laurenan. Zéro phyto : un guide met les communes sur la voie – – Environnement-magazine.fr. Zéro phyto : les secrets des communes innovantes. Au 1er janvier 2017 les services espaces verts et voirie des collectivités devront s'être affranchis des produits phytosanitaires.

Zéro phyto : les secrets des communes innovantes

Dans le cadre du plan Ecophyto, le ministère de l'Environnement et l'Office national de l'eau et des milieux aquatiques (Onema) déploient un dispositif pour les accompagner dans ce qui représente un "véritable changement de paradigme pour les agents". Des communes ont su l'anticiper.

Illustration avec la petite commune de L'Isle-d'Espagnac, à deux pas d'Angoulême, qui est passée au zéro phyto avec un peu d'aide, de la ténacité et à budget et temps-agent constants. Collectivités, particuliers, agriculteurs : tous unis pour une alternative aux pesticides. Le site Natura 2000 des étangs Palavasiens dans l'Hérault (34) est remarquable pour ses paysages et sa biodiversité riche mais fragile.

Collectivités, particuliers, agriculteurs : tous unis pour une alternative aux pesticides

Un programme local impliquant toutes les parties prenantes vise à réduire les impacts des pesticides sur ce milieu naturel : un exemple à suivre. Reportage. Alors que vient de s'ouvrir la semaine 2016 pour les alternatives aux pesticides (du 20 au 30 mars), Actu-Environnement vous propose un focus sur les étangs Palavasiens. Ces espaces naturels s'étendent sur sept communes dans l'Hérault (34) : Pérols, Lattes, Palavas les Flots, Villeneuve-lès-Maguelone, Vic la Gardiole, Mireval et Frontignan. Niort adopte le cimetière naturel pour un repos éternel écolo - France 3 Poitou-Charentes.

A l'entrée de cette nécropole inhabituelle, sanctuaire de biodiversité, une citation du botaniste Gilles Clément : "Pour faire un jardin, il faut un morceau de terre et l'éternité".

Niort adopte le cimetière naturel pour un repos éternel écolo - France 3 Poitou-Charentes

Il s'agissait de créer un environnement différent, où les défunts seraient rendus à la terre, naturellement" Dominique Bodin, Conservateur des douze cimetières de Niort. C'est lui qui a inauguré, en 2014, le premier "cimetière naturel" de la ville et de France. Cet espace a été conçu pour tous : athées, croyants de toutes confessions, adeptes de l'inhumation ou de la crémation. Un mur de pierre sèche et une haie vive marquent la frontière entre ce lieu semi-sauvage et le cimetière voisin où sont alignées des centaines de stèles uniformes dans un espace bétonné.

Cimetière végétal Le lieu a été pensé "pour minimiser l'empreinte écologique et faire le lien entre défunts, visiteurs et la nature," souligne Eve-Marie Ferrer, paysagiste à la direction des espaces publics de la mairie de Niort. Rencontre Reporterre sur les pesticides - Cathy Biass-Morin. 35 communes primées « Zéro phyto 100% bio » Le 30 mars, 35 communes françaises ont reçu le prix « Zéro phyto 100% bio » à Paris, pour leur engagement en faveur du développement de l’agriculture biologique et de la réduction de l’utilisation des pesticides.

35 communes primées « Zéro phyto 100% bio »

Ces prix ont été remis à l’occasion de la clôture de la Semaine pour les alternatives aux pesticides, par les associations Bio Consom’acteurs, Générations futures et Agir pour l’environnement, initiateurs de la campagne « Zéro phyto 100% bio », avec le soutien de la fondation Crédit coopératif. Lors de la remise des prix "Zéro phyto 100% bio", on rencontrait évidemment les célébrités: Mouans-Sartoux (06) et sa régie municipale agricole 100% bio, Barjac (30) et sa cuisine centrale bio et ses actions de sensibilisation au goût auprès des enfants, Lardy (91) qui n'utilise plus de pesticides dans ses espaces verts....Mais aussi des inconnues ou moins connues: Grande Synthe (59), dont les cantines sont 100% bio, Miramas (13), passée au zéro phyto en 2013, etc.

Les cimetières aussi peuvent être "zéro pesticide" Environnement : Un cimetière naturel en projet à Souché. Ni fleurs artificielles, ni pierre tombale, ni caveau en béton...

Environnement : Un cimetière naturel en projet à Souché

Le futur cimetière de Souché à Niort sera naturel. L'objectif de la Ville est de préserver l'environnement, mais aussi de diminuer le coût des funérailles. La moitié des cimetières de Niort est saturée ou sur le point de l'être. Déjà, plus aucune concession n'est accordée dans les vieux cimetières de Sainte-Pezenne et de Saint-Florent, ainsi qu'à Saint-Liguaire. Ce sera également le cas d'ici cinq ou six ans au cimetière de la Broche, rue Saint-Symphorien. Gestion écologique des cimetières : objectif zéro pesticide. Le cimetière, champ de bataille pour les pesticides. Dans la lutte que mène la Bretagne contre les pesticides, les morts font parfois de la résistance.

Le cimetière, champ de bataille pour les pesticides

Initié par le Conseil régional de Bretagne, le Prix Zéro Phyto récompense chaque année les élus qui s'engagent à refuser les pesticides pour le jardinage communal. Aujourd'hui, 10% des communes bretonnes ont franchi le pas. Ce processus long bute parfois sur des difficultés inattendues. «Passer au Zéro Phyto est un vrai changement de méthode, explique Gisèle Guilbart, maire de Quistinic. Il faut faire comprendre aux équipes techniques que le produit miracle, c'est fini et qu'il leur faudra plus de temps pour faire leur travail.

Pour cette maire qui mène son premier mandat, le changement demande beaucoup de pédagogie et de communication. Binette à roulette. Ruffec : le "zéro pesticide" fait école. Un groupe d’étudiants de l’école d’architecture et de paysage de Bordeaux découvrait jeudi la méthode ruffécoise.

Ruffec : le "zéro pesticide" fait école

Pour remplacer les pesticides.”On essaie différents types d’enherbement pour les cimetières et les trottoirs et on voit comment les gens réagissent. Pas facile de faire accepter l’idée du "zéro pesticide" dans un cimetière. Pionniers en la matière, le Syndicat de pays ruffécois, les élus et techniciens des 90 communes, en savent quelque chose. "Il y a toujours des réticences. Dans ce lieu à haute valeur symbolique, la présence d’herbes est encore compliquée" reconnaît Jérôme Moreau, le chargé de mission "environnement", devant les étudiants de l’École d’architecture et de paysage de Bordeaux, en visite ce jeudi.

"On a aussi redessiné les allées avec du calcaire pour freiner la repousse" poursuit le jardinier.