background preloader

L'industrie agricole

Facebook Twitter

Herbe, système André Pochon, Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître. Fourni par Traduction Nicolas-Frédéric Impliqué dans des scandales sanitaires à répétition, Monsanto est plus que jamais montré du doigt.

Vous Souhaitez Éviter les Produits Monsanto ? Voici La Liste des Marques à Connaître.

Si vous souhaitez boycotter Monsanto, voici la liste des sociétés qui utilisent leurs produits si controversés. En boycottant ces marques, vous choisissez d’éviter de donner de l’argent à Monsanto pour protéger la santé de votre famille, de vos enfants et des générations futures. La Liste des Marques à Éviter Nous avons obtenu la liste des sociétés utilisant les produits Monsanto sur le blog américain Collective Evolution. Liste des Sociétés Utilisant des Produits Monsanto • Coca-Cola et ses sous-marques : Coca-cola, Coca-Cola Light (voir l’article de Matthieu sur les dangers du Coca), Cherry Coke, Minute Maid, Burn (boisson énergisante), Dr Pepper, Fanta. • Cadbury qui possède les bonbons Carambar, Malabar, Régal’ad, ainsi que les chewing-gum Hollywood, La Vosgienne et les chocolats Poulain. • Campbell avec ses soupes Royco et Liebig.

Salon de l’agriculture ? Non. Salon de l’agro-industrie. Salon de l’agriculture (Paris), reportage À midi, l’affluence est à son comble.

Salon de l’agriculture ? Non. Salon de l’agro-industrie

Une quarantaine de salariés s’activent sur le plus gros stand du Salon de l’agriculture. « Venez déguster les produits Lidl. Vous les retrouverez en magasin », lance un employé de la chaîne discount au milieu de la foule. Les badauds se pressent pour goûter le jambon sous cellophane et le fromage pasteurisé. À côté, McDonald’s propose des jeux pour enfants.

Porte de Versailles, les grands groupes sont partout, sous la lumière éclatante du hall d’exposition. Temps de cochon contre la ferme des 12000 porcs. Une cinquantaine d’opposants à la ferme des 12000 porcs se sont retrouvés devant la Préfecture de Gironde (XR/Rue89 Bordeaux) Au lendemain de la manifestation anti-pesticide, écologistes et agriculteurs se sont à nouveau retrouvés devant la Préfecture de la Gironde.

Temps de cochon contre la ferme des 12000 porcs

Cette fois-ci une cinquantaine de personnes s’est réunie sous d’éparses averses pour protester contre le projet d’extension de la ferme-usine des 12000 porcs à Saint-Symphorien dans le Sud-Gironde. Le préfet a reçu ce mercredi après-midi les propriétaires de la porcherie Lelay, ainsi que la Sepanso, fédération d’association environnementaliste, aux côtés du maire de la commune et des représentants du département et de la région. Zéro pointé Dehors, sous les parapluies et capuches, des opposants au projet se sont retrouvés. Après le smartphone, la smart-agriculture. Choisir son camp entre pesticides et biodiversité.

Ces jours-ci, à Dijon, se tiennent les Assises nationales de la biodiversité.

Choisir son camp entre pesticides et biodiversité

Un événement créé par le réseau Idéal connaissances en 2010 avec la participation de l'association les EcoMaires, quand l'Etat n'était pas capable d'organiser un événement national regroupant l'ensemble des acteurs de la biodiversité. La conférence nationale de préfiguration de l'Agence française pour la biodiversité, qui s'est tenue le 21 et 22 mai dernier à Strasbourg laisse augurer un autre avenir pour le dialogue entre acteurs concernés. (20+) Xavier Beulin, le céréale-killer de la FNSEA. Le président de la FNSEA Xavier Beulin est mort ce dimanche à l'âge de 58 ans.

(20+) Xavier Beulin, le céréale-killer de la FNSEA

Libération dressait son portrait en septembre 2015, que nous republions ci.dessous. Souvent présenté comme le «véritable ministre de l’Agriculture», le tout puissant patron du premier syndicat agricole français mobilise ses troupes aujourd’hui à Paris. Mais l’agrobusinessman est loin des préoccupations des petits éleveurs. Costume impeccable, chaussures fines, Breitling au poignet, «petit pied-à-terre» en Tunisie, Xavier Beulin a la rutilance et le train de vie d’un PDG de multinationale. Et pour cause. Pesticides : qui est plus noir que la Gironde ? Initiée par deux parentes de professionnels de l'agriculture victimes de leur usage, Valérie Murat et Marie-Lys Bibeyran, et notamment soutenue par l'association « Générations Futures » et le syndicat agricole « Confédération Paysanne », cette marche fait suite au choc suscité par l'enquête « Produits chimiques : nos enfants en danger », menée par Martin Boudot et présentée par Elise Lucet dans l'émission « Cash Investigation » diffusée sur France 2 le 2 février dernier.

Pesticides : qui est plus noir que la Gironde ?

Cette enquête a entre autres permis de publier les données officielles des ventes de pesticides en France, lequelles ont été compilées sous forme de carte des départements français ; l'intérêt essentiel de cette carte, qui a été présentée au ministre de l'agriculture, a été d'informer le public sur des chiffres demeurés confidentiels jusqu'à ce jour. Pour autant, il faut prendre garde à ne pas sur-interpréter cette carte. Et ce n'est pas une paille : Que faire après les révélations de « Cash Investigation » sur l’agriculture qui tue. Image tirée du documentaire de Cash Investigation sur les produits chimiques Si vous faites partie des téléspectateurs du documentaire de « Cash Investigation » diffusé mardi 2 février sur France 2, vous devez sans doute vous demander comment limiter la quantité d’intrants chimiques dans votre alimentation et votre environnement.

Voilà quelques solutions… Se renseigner. "Ali le Chimique" Ils sont nombreux à se partager le marché florissant des pesticides utilisés par l'agriculture.

"Ali le Chimique"

Mais Les "géants" de ce marché sont au nombre de cinq : Bayer et BASF (Allemagne), Syngenta (Suisse), Monsanto, Dow et Dupont (Etats-Unis). Ils déversent, depuis des décennnies, des millions de tonnes de produits toxiques dans le monde entier : Dow a d'ailleurs gagné ses "lettres de noblesse" pendant la guerre du Vietnam comme fournisseur à l'armée américaine de défoliants dont celle-ci s'est servi pour détruire la forêt et accessoirement les êtres humains. A la suite de la guerre de "W" en Irak, Hassan al-Majoud, dit "Ali le chimique" a été jugé et condamné à mort pour des faits similaires. Pesticides : l'enquête sur France 2 bouscule les certitudes. L'insecticide chlorpyriphos-éthyl pourrait voir son usage réduit ou arrêté en 2016, a promis Stéphane Le Foll, dans l'émission Cash Investigation, diffusée mardi sur l'impact des pesticides.

Pesticides : l'enquête sur France 2 bouscule les certitudes

Les industries phytos montent au créneau. Agriculteur, voisin d'une zone agricole ou consommateur de produits végétaux… "Comment les multinationales de l'agrochimie inondent nos régions avec leurs pesticides, au risque de mettre en danger notre santé ? ". Les équipes d'Elise Lucet de Cash Investigation sur France 2 ont mené l'enquête pendant un an, suscitant de nombreuses réactions, après sa diffusion mardi soir. Celles d'internautes lambda "choqués par les images" mais aussi des ministres "conscients [de leur danger]". 13h15 le dimanche. Soigneurs de terres - France 2 - 31 janvier 2016 - En replay. Soixante-dix ans d'agriculture industrielle intensive ont épuisé les sols français.

13h15 le dimanche. Soigneurs de terres - France 2 - 31 janvier 2016 - En replay

Les rendements baissent et les bonnes terres réduisent comme peau de chagrin. Produits chimiques à gogo et labours agressifs les font disparaître hectare après hectare. Et si la France, vieux pays agricole, se couvrait de champs devenus infertiles dans le prochain quart de siècle ? La valeur nutritionnelle des fruits, légumes et céréales diminue au fil des traitements à répétition qui leur sont infligés au nom de la productivité et de la rentabilité. Et si la culture paysanne et les pouvoirs publics, contre l'avis de puissants lobbies, changeaient en profondeur pour mettre un terme à ce désastre agricole, sanitaire et environnemental ? Le magazine "13h15 le dimanche" (Facebook, Twitter, #13h15) diffusé sur France 2 a rencontré les "médecins des sols" Claude et Lydia Bourguignon. La fertilité des sols part en poussière. Ferme-usine : la population consultée - 05/01/2016. Depuis hier, le projet de ferme-usine fait l’objet d’une enquête publique à Coussay-les-Bois.

Ferme-usine : la population consultée - 05/01/2016

A l’issue, le préfet pourrait donner son feu vert. Depuis hier matin, les habitants de Coussay-les-Bois peuvent donner leur avis sur le projet de ferme-usine porté par le Châtelleraudais Pierre Liot (*). Une demande d'autorisation d'exploiter ayant été demandée par l'intéressé, une enquête publique a été ouverte. Elle durera jusqu'au vendredi 5 février. " On est sur une zone naturelle " Depuis qu'il est connu, le projet, qui prévoit sur un terrain situé sur l'ancienne décharge de la Sita un élevage de 1.200 taurillons assorti d'une unité de méthanisation, d'une plateforme de compostage et d'un parc photovoltaïque, est très contesté. (*) Éleveur et entrepreneur, il est notamment à la tête d'une usine de production d'alimentation animale à Châtellerault.

Pour les agriculteurs, ressemer sa propre récolte sera interdit ou taxé. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Angela Bolis Dans le champ de l'agriculture, l'usage libre et gratuit des graines ne sera bientôt plus qu'un doux souvenir rappelant des méthodes paysannes d'un autre temps. Surnommées "semences de ferme", ces graines étaient jusqu'alors sélectionnées par les agriculteurs au sein de leurs propres récoltes et replantées l'année suivante. Depuis plusieurs décennies, ces pratiques n'allaient déjà plus de soi lorsque ces semences étaient protégées par un Certificat d'obtention végétale (COV) – à savoir le droit de propriété des "obtenteurs" de l'espèce.

Ressemer ces graines était théoriquement interdit. Mais cet usage demeurait, dans les faits, largement toléré en France. "Sur les quelque 5 000 variétés de plantes cultivées dans le commerce, 1 600 sont protégées par un COV. Vraies/fausses solutions pour le climat n° 4. « Les multinationales ont empêché les COP de résoudre le problème du climat » L’écologiste, auteure et féministe indienne Vandana Shiva est en visite à Paris afin de signer le Pacte pour la Terre avec l’association Solidarité. Reporterre l’a rencontrée. Reporterre – Quels impacts ont les modèles agro-industriels sur l’environnement en général, et sur le climat en particulier ? Vandana Shiva – Plusieurs études ont démontré qu’une part importante des gaz à effet de serre proviennent d’un système d’agriculture mondialisé et industriel.

L’agriculture industrielle intensive utilise des engrais issus de combustibles fossiles. Leur production demande beaucoup d’énergie et émet des volumes importants de gaz à effet de serre. Les gaz à effet de serre émis lors du transport des aliments ont un coût environnemental très élevé. Par ailleurs, la déforestation représente 15 % des émissions de gaz à effet de serre mondiales. Alors qu’elle détruit le climat, l’agriculture industrielle ne produit que 30 % des aliments consommés par les humains. Les pommes françaises sont bien empoisonnées aux pesticides, la justice donne raison à Greenpeace - France 3 Basse-Normandie. FRANCE 3 BASSE-NORMANDIE  L'association Nationale Pomme Poire (ANPP), qui défend de nombreux arboriculteurs normands voulait interdire à Greenpeace d'utiliser le titre "pommes empoisonnées" aux pesticides dans son rapport sur la contamination des vergers français aux produits phyto-sanitaires.

France 3 Normandie avec AFPPublié le , mis à jour le. Semences: les gardiens de la biodiversité. Guillaume Bodin, vigneron-cinéaste engagé contre les pesticides. Fabrice Nicolino :"La civilisation paysanne a disparu comme une armée en déroute" L'agriculture industrielle au 19-20 de France 3 le 7 septembre 2015. Crise agricole : Yannick Jadot parle d'un système actuel totalement "dingue" Crise de l'élevage : les 5 mensonges de la FNSEA  AGRICULTURE - La crise de l'élevage donne lieu depuis plusieurs mois à des manifestations. Le syndicat du désespoir, la FNSEA, demande 3 milliards d'euros pour sortir de la crise et sauver l'élevage.

Elle vous ment. Elle prend les éleveurs pour des ânes et les consommateurs pour des pigeons. Voici pourquoi en cinq points, à partir de l'exemple breton. Europe Ecologie Les Verts – Landerneau » Une crise des gros élevages : René Louail, éleveur breton, parle. Paysan costarmoricain récemment à la retraite et dont la ferme à été reprise par un de ses enfants, ancien éleveur de porcs sur paille (320 porcs à l’engrais), de volailles labels et brebis viande, sur une exploitation de 44 hectares dont 70% en herbe, ayant traversé toutes les crises depuis 40 ans, syndicaliste dans les rangs de la Confédération paysanne, élu régional de Bretagne sous la bannière d’Europe écologie les Verts, René Louail souligne, dans l’entretien qu’il a accordé à GLOBALmagazine, la singularité de la crise porcine d’aujourd’hui, incomparable aux précédentes.

Allemagne : l’agriculture conventionnelle, l’autre grand émetteur de gaz à effet de serre. Dans le débat national allemand sur le climat, le secteur agricole fait peu parler de lui. Outre-Rhin, le dernier rapport publié par l’Agence fédérale de l’environnement rappelle pourtant combien ce secteur est générateur d’émissions de gaz à effet de serre (GES). Expression directe - Agriculture et Climat. Panique au sein de mafia des pomiculteurs du Limousin. Article à paraître dans le numéro d'été du Lot en Action Les pomiculteurs corréziens voient d'un très mauvais œil les communications de plus en plus fréquentes du monde médical contre les pesticides. Et on les comprend les pauvres. Obligés d'utiliser des quantités stupéfiantes de saloperies chimiques pour tenir les rendements, en Limousin, les 320 pomiculteurs produisent 110 000 tonnes de pommes par an. Selon l'INRA, une pomme qui n’est pas issue de l’agriculture biologique subit en moyenne 36 traitements chimiques, et dans certaine région jusqu'à 43 !

(1) Elevage animal industriel : un risque pour les investisseurs. Se préoccuper de l’élevage animal industriel, c’est bon pour le consommateur. Mais aussi pour les investisseurs. Fusion Monsanto-Syngenta : moins d’impôts pour plus de pesticides. Monsanto, entreprise symbole mondial des OGM, confirmait dans un communiqué de presse en date du 8 mai [1], avoir fait une offre privée d’achat à Syngenta, une multinationale dont le siège social est à Bâle, en Suisse. Monsanto proposait d’acquérir Syngenta pour 449 FCH (franc suisse) par actions [2], soit un total de 41,8 milliards de FCH (soit 45 millions de dollars - au taux du 21 mai 2015 - ou encore 40,4 milliards d’euros).

En Gironde, la colère monte contre une ferme-usine de 12 000 porcs. Saint Symphorien (Gironde), reportage. Youtube. Fusion monstre Monsanto/Syngenta : Monsanto propose 45 milliards de dollars ! Photo de sakhorn/Shutterstock (MotherJones) Monsanto a été un des géants de la chimie, mais depuis quelques temps, la multinationale préférait se présenter comme une « entreprise de l’agriculture durable ». Finies les années 70 et leurs tragiques errements, comme le PCB et l’Agent orange.

Action: InVivo doit cesser d’empoisonner les agriculteurs ! Ce matin à 7h40, une quinzaine d’activistes de Greenpeace a bloqué l’entrée principale de la coopérative agricole InVivo à Paris avec un mur de bidons symbolisant des pesticides.Ces bidons représentent un volume de 10 000 litres, soit l’équivalent du volume de substances actives vendues en une heure et demie en France. En 2012 – 2013, via la vente de pesticides de synthèse, Invivo a réalisé un chiffre d’affaires d’un milliard d’euros. L’Office européen des brevets impose le brevetage du vivant en Europe. Une offensive silencieuse. ENQUÊTE - 1 - Le maître caché de l'industrialisation de l’agriculture française.

Leur étendard le plus connu reste encore les mille vaches. Mais elles se développent aussi pour les jeunes bovins, avec la ferme des mille veaux ou pour d’autre bétail, à l’image de la ferme des trois mille cochons ou à celle des mille truies. En production de volailles, les chiffres sont encore plus spectaculaires, on parle de 250 000 poules. Le gigantisme gagne aussi les élevages mixtes, comme en Touraine, où la ferme des 2 200 animaux doit accueillir prochainement ensemble, vaches laitières, taurillons, génisses et chèvres. Anne de Loisy - Bon Appétit : L'industrie de la viande nous mène en barquette. Y'en a marre ! Le film coup de gueule dédié à nos signataires ! - Benoît Biteau, paysan agronome. En Creuse, la ferme-usine des Mille veaux suscite la polémique. Pourquoi tous les gouvernements échouent à réduire la présence des pesticides. «Les bêtes sont encore vivantes au moment où on les tronçonne»

Des agriculteurs productivistes empêchent une manifestation pacifique contre les pesticides. SPAP: un événement pacifique et familial annulé du fait de menaces graves provenant de certains agriculteurs. Cancer et herbicides : Monsanto préfère s’en prendre aux scientifiques. Présentation du livre de J.Bové et G.Luneau «L' ALIMENTATION EN OTAGE » dans l'émission #ONPC - On n'est pas couché ! Quand la FNSEA fait la loi - L'Autre JT. Carte de l'industrialisation de l'agriculture : Une dérive destructrice pour les paysans. Aurélie Trouvé : « Il faut stopper la mise en concurrence sauvage de notre agriculture. Pesticides : la stratégie ʺdeux poids, deux mesuresʺ du groupe Bayer. ENQUÊTE - Le maître caché de l'industrialisation de l’agriculture française. ENQUETE - 2 - Au coeur de l'agro-industrie française, les tentacules d'Avril Sofiproteol.

ENQUÊTE - 3 - L’incroyable rente des agrocarburants. ENQUÊTE - 4 - Comment les agrocarburants ont conduit aux fermes-usines. Les agriculteurs productivistes obtiennent un programme massif de réserves d'eau en Poitou Charente. Communiqué EELV : Une poignée d'irrigants siphonnent les subventions publiques au détriment de la profession agricole. Néonicotinoïdes: Stop à l’intox du lobby européen de l’agriculture intensive ! Google. Le sénateur écologiste Joël Labbé pousse un coup de gueule et enlève sa cravate en séance.

Le premier groupe coopératif agricole français se lance dans la production de pesticides. Etats-Unis : la réalité du poulet « naturel » dévoilée. Trente ans après, Bhopal, l'accident qui ne passe pas. France. L’agriculture intensive à tout bout de champ. FNSEA : la fin de partie? Préambule : différence entre un agrocon et un paysan - Les Agrocons. Les faucheurs d'OGM ont eu très chaud face aux défenseurs de Limagrain. La grenade est dans le pré. Condamnation pour pillage de la ressource en eau à Agen: les exploitants agricoles ne sont pas au-dessus des lois ! VIDÉO. Des ragondins maltraités par la FNSEA : un acte cruel, nous portons plainte. Xavier Beulin: le Crésus du terroir-caisse. FNSEA : jusqu'à 100 000 euros d'amende requis dans le procès des "cotisations forcées"

Toujours plus d'inondations en France et toujours plus de sécheresse...problème. « La fin de la paysannerie ? C’est ça l’avenir, mon gars. Faut pas rêver » Monsanto et les abeilles ou l'image-Tartuffe de l'industrie phyto-sanitaire... « Mme Royal, nous vous demandons un arrêt des travaux au Testet » Elevage intensif : danger suivi de Légumes d'antan, retour gagnant - 09/09/2014 - News et vidéos en replay - Le monde en face. Allemagne : indigestion générale due aux élevages de porcs. Viande : une facture trop salée pour l’environnement. La mort est dans le pré. Monsanto, histoire d'un monstre - Wikistrike. Édouard Chaulet : « La loi protégeant les écoles et les crèches des pesticides est une bonne loi » « Unplusbio, association spécialisée dans le conseil, la mise en place et le suivi d'une restauration collective de qualité.

Monsieur Hollande, ça suffit, maintenant. Il faut arrêter la ferme-usine des Mille vaches. La violente répression contre la Confédération paysanne tranche avec la mansuétude à l'égard des actes de la FNSEA. Accaparement des terres : demain, à qui appartiendra la planète. 23 enfants intoxiqués aux pesticides : « Attention, la presse est aux aguets » Saint-Emilion : polémique dans le vignoble. Ressources en eau : les tensions nécessiteront des arbitrages… au détriment de l'agriculture ? Pesticides : les possibilités de dérogation à l'interdiction des épandages aériens précisées. Épandage aérien : ces pesticides. Environnement. Seulement 0,3% des pesticides atteignent leur cible. Manipulations génétiques : Monsanto n’est pas le seul ! Pesticides : les épandages aériens vont se poursuivre en France. Allemagne : après le tournant énergétique, le tournant agricole ? - Agriculture - Environnement.

Ferme des 1000 vaches

Monsanto - Kolibri. Nouvelle Colonisation - Kolibri (Land grabbing, accaparement des terres) OGM expliqué par Greenpeace. Les leçons des jacqueries fiscales des agriculteurs d’Ile de France.

« Les grands médias occultent que Monsanto a poussé 284.000 paysans indiens au suicide » explique la scientifique Vandana Shiva à botucatu (brésil) Le monde selon monsanto (complet)