background preloader

E-Tourisme

Facebook Twitter

Quand le tourisme devient smart. Les destinations se réinventent, en se nourrissant d'intelligence artificielle.

Quand le tourisme devient smart

Nos confrères de L'Usine Digitale vous font découvrir cinq villes qui testent des idées digitales pour se simplifier le quotidien, ainsi que la vie des touristes. Lisbonne s’ouvre à l’Open Data Depuis 2012, Lisbonne donne accès à d'importantes données privées et publiques, converties en interfaces de programmation (API). La destination est ainsi devenue le chef de file de CitySDK, un programme européen qui vise à fournir des outils aux villes et aux développeurs pour leur permettre de créer plus facilement des applications (notamment touristiques). La capitale portugaise a accompagné à dessein des concours, organisés par des partenaires privés, afin de motiver des start-up.

La ville ultra branchée de New York. Dossier de l'été 2015 : les chiffres clés de l'e-tourisme. Blablacar valorisé plus d'un milliard d'euros. Après une levée record de 200 millions de dollars, le champion du covoiturage, qui a soif de croissance à l’international, rejoint le cercle très fermé des licornes.

Blablacar valorisé plus d'un milliard d'euros

Blablacar se donne les moyens de ses ambitions mondiales. Dans un récent article, le magazine TechCrunch évoquait une levée de fonds de 160 millions de dollars (143 millions d'euros). C’est finalement 200 millions de dollars, soit 177 millions d’euros, que le spécialiste du covoiturage longue distance a réunis, à l’occasion de son quatrième tour de table (Series D). Et ce, auprès des fonds d’investissement Insight Venture Partners et Lead Edge Capital, avec la participation de Vostok New Ventures. Google : le top 20 des destinations de l'été.

Quelles destinations ont plébiscité les Français cet été, mais aussi celles qui ont tiré la croissance ?

Google : le top 20 des destinations de l'été

En exclusivité pour L'Echo touristique, Google répond à ces deux questions. L'heure du bilan a sonné : le moteur de recherche a analysé les pays, régions et villes les plus populaires en volume de requêtes d'hôtels, de séjours, et de vols, du 1er juin au 31 août. Plus que jamais, la France remporte les faveurs des voyageurs, grâce à ses destinations littorales. 15 villes françaises figurent parmi les 20 destinations "hôtel" qui montent. L’attrait du sud de l’Europe se confirme aussi : l’Espagne arrive en tête des destinations séjours, devant la Corse. Malgré ses déboires économiques, la Grèce monte en puissance (soit un gain de cinq places dans le Top 2015, vs 2014).

Les Etats-Unis en difficulté. Infographie : le top 10 des sites de voyages. Quels sont les premiers sites marchands français de voyages au deuxième trimestre 2015 ?

Infographie : le top 10 des sites de voyages

Un panaché d'acteurs historiques et de nouveaux entrants, selon Médiamétrie//NetRatings. Infographie : les usages du voyageur connecté. Quelle est la place du voyage dans le coeur du cyberacheteur ?

Infographie : les usages du voyageur connecté

Comment le mobile s'installe-t-il dans le parcours d'achat du voyageur ? Les réponses croisées de Médiamétrie et de Google. Les internautes n'hésitent plus à faire chauffer leur carte bancaire pour leurs vacances et week-ends : selon l’Observatoire du consommateur connecté*, le voyage est la deuxième catégorie de produits commandés en ligne (avec 38% d’acheteurs sur un semestre), après l’habillement, tous terminaux confondus.

Toujours d’après cette enquête Médiamétrie//NetRatings pour la Fevad, menée auprès de 2000 internautes, les voyages sont toutefois absents du top 5 des achats sur le mobile - la faute notamment au montant du panier moyen. En revanche, les produits touristiques se glissent au 3e rang des achats des tablonautes (avec 8% de commandes), après la mode et les produits culturels. Google : l'usage mobile grimpe Le mobile bouscule les usages. . * La méthodologie de l'Observatoire du consommateur connecté. Baromètre Facebook : les gagnants et perdants de l'été. Quelles sont les destinations qui ont séduit et celles qui ont déçu les fans cet été ?

Baromètre Facebook : les gagnants et perdants de l'été

Les réponses de notre partenaire We Like Travel. Avec un taux d’engagement de 8% en juillet comme en août, l’île Maurice conserve la tête du classement des pages francophones sur Facebook réalisé par We Like Travel. "L’engagement est naturel, puisque la destination ne consacre plus de budget publicitaire à Facebook depuis quelques mois", note Nicolas de Dianous, directeur digital de l’agence social media. Pour communiquer, les entreprises françaises s'insèrent dans l'écosystème numérique chinois. Loin de l'image de pays fermé et sous contrôle total du pouvoir, la Chine dispose d'un impressionnant écosystème numérique.

Pour communiquer, les entreprises françaises s'insèrent dans l'écosystème numérique chinois

Deux géants dominent, Alibaba et Tencent, et leurs plate-formes de messagerie instantanée et de e-commerce sont utilisées chaque jour par des centaines de millions de personnes dans le pays. A l'étranger, les touristes chinois, de plus en plus nombreux, continuent à recourir à ces outils spécifiques pour rester en contacts avec leurs proches mais également commenter et partager en direct leurs expériences. "En analysant ces données, on peut avoir une idée de ce qui les intéresse et les marques françaises peuvent ainsi avoir une meilleure connaissance de leurs clients chinois", explique Renaud Edouard Baraud, directeur de L'Atelier BNP Paribas pour l'Asie.

Pour lui, la création d'un compte sur un réseau social comme Sina Weibo, le "Twittter chinois", ou WeChat fait partie des principales étapes pour améliorer sa visibilité auprès du public chinois. Geek touristique : Les secrets de la carte à puce révélés au musée des arts et métiers (Paris) Du 30 juin 2015 au 3 janvier 2016, le musée des arts et métiers, à Paris, consacre une exposition-découverte sur la carte à puce.

Geek touristique : Les secrets de la carte à puce révélés au musée des arts et métiers (Paris)

L’occasion pour le visiteur de percer les secrets de cette technologie en apparence simple mais dans la réalité très complexe. Sous le thème "Carte à puce - Une histoire à rebonds", l’exposition, sponsorisée par Gemalto et Oberthur Technologies, retrace 40 ans d’histoire d’une technologie qui a transformé les usages dans le paiement, la téléphonie, les transports, la santé, la sécurité, etc. Pour beaucoup, cette histoire commence en 1974 avec l’invention par Roland Moreno de la carte à mémoire. Un inventeur autodidacte reconnu en France comme le père de cette technologie. L’exposition accorde d’ailleurs au Français une place de choix. UNE histoire INDUSTRIelle COMPLEXE Mettre une puce sur un rectangle en plastique peut paraître simple.

De la Télécarte à la carte SIM Autre évolution mise en évidence : celle des applications.