background preloader

Benjamin1999

Facebook Twitter

[INFOGRAPHIE] Carrefour, Biocoop, Casino… à qui profite le bio en France ? Le bio change d’échelle.

[INFOGRAPHIE] Carrefour, Biocoop, Casino… à qui profite le bio en France ?

En 2017, la vente de produits issus de l’agriculture biologique a atteint les 8,3 milliards d’euros. Le secteur représente désormais 134 500 emplois et plus de 5 000 exploitations. Cette croissance fulgurante attire la grande distribution. Biocoop victime de la vive concurrence sur le bio. Qui sont les nouveaux consommateurs bio. Le bio séduit de plus en plus la population française selon le baromètre de consommation et de perception des produits biologiques de l’Agence BIO.

Qui sont les nouveaux consommateurs bio

Le rapport publié le 21 février 2019 met en lumière une hausse des nouveaux consommateurs notamment représentés par la jeune génération. Cette étude réalisée par Spirit Insight pour l’Agence BIO* a permis de mettre en lumière les habitudes des consommateurs, leurs profils et les nouvelles tendances qui ont émergé en 2018. Cette étude quantitative en ligne a permis d’interroger 2000 Français âgés de 18 ans et plus, entre novembre et décembre 2018, toutes catégories socioprofessionnelles confondues. Alors quelles sont les tendances ?

Rapport Baromètre Agence Bio Spirit Insight Edition 2020. Pourquoi acheter bio ? Comprendre le consommateur du réseau spécialisé bio. 26 juin 2019 Après avoir proposé en 2018 un séminaire consacré à l’avenir des distributeurs spécialisés bio, et pour répondre à la volonté des participants d’intégrer à la réflexion la notion de consommateurs, Natexbio a organisé, ce 20 juin dernier, une nouvelle édition sur le thème « Pour agir, appréhender le consommateur du réseau spécialisé bio ».

Comprendre le consommateur du réseau spécialisé bio

Marché du bio : Un essor exceptionnel. En forte croissance, les ventes de produits alimentaires bio se sont élevées à 9,7 milliards d’euros en 2018, soit un bond d’1,4 milliard en un an !

Marché du bio : Un essor exceptionnel

Les industriels et la distribution déploient des efforts pour monter des filières et sécuriser les approvisionnements, tandis que le nombre de consommateurs croît à un rythme exponentiel. Plus qu’une tendance, le bio est devenu un mode de vie correspondant aux préoccupations actuelles pour la santé et la protection de la planète. Et les initiatives se multiplient en ce sens… Le dynamisme du marché bio en France (+15,4% en 2018) reflète la tendance à l’international. Dans le monde, le marché des produits biologiques a quasiment quadruplé en 10 ans pour atteindre aujourd’hui les 100 milliards d’euros.

Le bio : plus qu'une tendance de consommation. Si de nouveaux modes de consommation fleurissent, tels que le véganisme ou le végétalisme, ils sont tous issus d'une même préoccupation : manger plus sainement.

Le bio : plus qu'une tendance de consommation

C'est d’ailleurs pour cela que l'agriculture biologique ne cesse de se développer en France comme dans le monde. Focus sur une pratique qui est devenue bien plus qu'une simple mode. Avant toute autre chose, il convient d'apporter une définition sommaire de l'agriculture biologique : il s'agit d'une méthode de production qui exclut la majorité des produits chimiques de synthèse. Analyse PESTEL de Biocoop - blog Etudes-et-analyses.com.

Une brève présentation de Biocoop Analyse PESTEL Politique Économique Social Technologique Ecologique Législatif Une brève présentation de Biocoop Bien que le biologique semble une problématique très contemporaine, Biocoop ne date pas d'hier et est un des exemples des structures visionnaires, qui n'ont pas eu besoin des alertes pour engager des comportements écoresponsables.

Analyse PESTEL de Biocoop - blog Etudes-et-analyses.com

Les prémices de la société sont d'abord des coopératives de consommateurs dès la décennie 1970 pour aboutir à l'association, en 1986, dont on connaît le nom, Biocoop. Le concept est le même qu'aujourd'hui : l'approvisionnement de produits issus de l'agriculture biologique, transports compris. Biocoop parvient à bien vivre en tant qu'association d'échelle nationale, mais évolue vers une société anonyme (SA) en 2002, à l'orée du virage vers le bien-être et le développement durable que la consommation contemporaine s'apprête à engager.

Credit Photo : Biocoop Analyse PESTEL Politique Économique Social Technologique Écologique. Le marché de la bio en France. La bio en France : un marché qui ne connaît pas la crise !

Le marché de la bio en France

Elle ne cesse de faire parler d’elle et c’est tant mieux. Avec une croissance à deux chiffres – plus de 50% depuis 2007 – l’agriculture biologique est un secteur en dynamique constante. En 2017, la vente de produits AB a atteint plus de 7 milliards d’euros en 2016, soit une progression de 500 millions d’euros par rapport au premier semestre 2016. A l’instar de l’année précédente, cette croissance est portée par les rayons fruits et légumes mais aussi épicerie. Les consommateurs aisés, cadres et urbains achètent les deux tiers des produits bio vendus en France.

Les gros acheteurs de bio en France sont aisés et urbains et y consacrent 12% de leurs dépenses alimentaires selon Nielsen.

Les consommateurs aisés, cadres et urbains achètent les deux tiers des produits bio vendus en France

- Biocoop. L'objectif de la web-bande dessinée "Qui sont les mangeurs bio ?

- Biocoop

" : informer et dépasser les clichés sur les consommateurs de produits biologiques et souligner l'importance de l'éducation dans les changements de comportements. Cette web-bande dessinée a été réalisée à partir des premiers résultats de l'étude BioNutriNet, un projet financé par l'Agence Nationale de la Recherche.

Elle est consultable ci-dessous et diffusable gratuitement. Elle peut également être téléchargée en format pdf via ce lien.