background preloader

Description de controverses - Sources

Facebook Twitter

Internet est-il un droit de l'homme ? Organisation Mondiale du Commerce - Commerce électronique, Développement & Petites et Moyennes Entreprises. Opinion Internationale - Article Orienté. Parlement Européen - Renforcement de la sécurité et des libertés fondamentales sur Internet. ONU - La promotion, la protection et l'exercice des droits de l'homme sur Internet. Conseil Constitutionnel - Loi favorisant la diffusion et la protection de la création sur Internet. Conseil de l’Europe - L'accès à Internet est un droit fondamental. Cour Européenne des Droits de l'Homme - Cas Liberté/Internet. Article FCC Les Echos. Cardon & Levrel - La Vigilance Participative. Une Interprétation de la Gouvernance de Wikipédia. Tréguer - Hacker l'Espace Public. La Citoyenneté Insurrectionnelle sur Internet. De Filippi - Le Pirate Informatique, un Explorateur des Courants Juriques du Réseau. L’accès à Internet : un nouveau droit de l’homme, selon l’ONU.

01net le 06/07/12 à 18h29 Fait historique.

L’accès à Internet : un nouveau droit de l’homme, selon l’ONU

Pour la première fois, l’ONU reconnaît qu’accéder à Internet est un droit fondamental, au même titre que d’autres droits de l’homme. Les 47 membres du conseil des droits de l’homme de l’ONU ont signé à l’unanimité la résolution qui établit que chaque individu a le droit de se connecter et de s’exprimer librement sur Internet. Malgré leurs réserves, la Chine et Cuba ont adopté cette résolution. Le futur du copyright et le futur des droits intellectuels. Francis Gurry, directeur général de l’Organisation Mondiale de la Propriété intellectuelle (OMPI) a fait vendredi dernier une conférence invitée sur The Future of Copyright.

Le futur du copyright et le futur des droits intellectuels

Après l’intervention de la Commissaire européenne Nellie Kroes au Forum d’Avignon, et dans la lignée de l’intervention de Lawrence Lessig à l’OMPI, cette conférence marque un tournant historique. Au plus niveau, les responsables des politiques du copyright prennent conscience qu’il va falloir le réformer en profondeur, le réorienter, ou en faire son deuil. C’est une évolution qu’il faut saluer, aider, accompagner et défendre contre les contournements en cours des organisations multilatérales au profit de négociations bilatérales (les accords commerciaux et de partenariat économique) ou plurilatérales entre amis du fondamentalisme propriétaire (ACTA). Mais il faut également souligner qu’elle ne peut représenter qu’une partie d’une politique moderne des droits intellectuels.

Je ne sais pas, bien sûr, si M. Report : Internet Freedom Plummets in India - India Real Time. A Human Right - Perkins Edward - Countries That Consider Access A Human Right. A Human Right: Everyone Connected. De Filippi & Bourcier - Réseaux & Gouvernance. Le Cas des Architectures Distribuées sur Internet. Berners-Lee & Halpin - Internet Access is a Human Right. Internet Freedom Essential to Human Rights, Economic Prosperity. Secretary Clinton defines U.S. policy on upholding Internet freedom Washington — Internet freedom is essential to upholding human rights and encouraging economic prosperity, and the United States plans to aggressively promote Internet access for all peoples, says Secretary of State Hillary Rodham Clinton.

Internet Freedom Essential to Human Rights, Economic Prosperity

“We stand for a single Internet where all of humanity has equal access to knowledge and ideas,” Clinton said in a groundbreaking foreign policy speech delivered January 21 at Washington’s Newseum. She linked the freedom to use the Internet without government obstruction to basic human rights such as freedom of religion, freedom of speech and freedom of assembly. Pour Barack Obama, l'accès à Internet est un «service vital» Cerf Vinton - Internet Access Is Not a Human Right. Hervé Le Crosnier Internet & Numérique. Le Crosnier - La gouvernance du document : référence au cadre des biens communs de la connaissance. Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs. La théorie des biens communs, ou plus précisément des « communs », suivant le terme anglais commons, qui est plus général et moins focalisée que la traduction française actuellement utilisée, a connu plusieurs périodes : les études historiques, l’analyse du fonctionnement des communs naturels et la construction des communs du numérique.

Elinor Ostrom ou la réinvention des biens communs

Elinor Ostrom et l’approche institutionnelle de l’économie politique des communs est essentielle dans ce parcours pour comprendre le renouveau de l’étude des communs et l’apparition de mouvements sociaux qui se revendiquent de la défense ou de la construction des communs. Leçons de l’histoire. World Wide Web Foundation. Commun - Pierre DARDOT, Christian LAVAL. Partout dans le monde, des mouvements contestent l’appropriation par une petite oligarchie des ressources naturelles, des espaces et des services publics, des connaissances et des réseaux de communication.

Commun - Pierre DARDOT, Christian LAVAL

Ces luttes élèvent toutes une même exigence, reposent toutes sur un même principe : le commun. Pierre Dardot et Christian Laval montrent pourquoi ce principe s’impose aujourd’hui comme le terme central de l’alternative politique pour le XXIe siècle : il noue la lutte anticapitaliste et l’écologie politique par la revendication des « communs » contre les nouvelles formes d’appropriation privée et étatique ; il articule les luttes pratiques aux recherches sur le gouvernement collectif des ressources naturelles ou informationnelles ; il désigne des formes démocratiques nouvelles qui ambitionnent de prendre la relève de la représentation politique et du monopole des partis.

Cette émergence du commun dans l’action appelle un travail de clarifi cation dans la pensée. Introduction. Déclaration d'indépendance du cyberespace. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Déclaration d'indépendance du cyberespace

La Déclaration d'indépendance du cyberespace est un document rédigé le 8 février 1996 à Davos en Suisse par John Perry Barlow, un des fondateurs de l'Electronic Frontier Foundation. Il soutient l'idée qu'aucun gouvernement (ou qu'aucune autre forme de pouvoir) ne peut s'imposer et s'approprier Internet, alors en pleine extension. Il a été écrit en partie en réponse à l'adoption de la Loi sur les télécommunications de 1996 aux États-Unis. Internet dans le monde. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Internet dans le monde

Pourcentage d'internautes par pays (par rapport au nombre d'habitants du pays) en 2012 Cet article présente l'utilisation du réseau mondial Internet dans le monde. Statistiques[modifier | modifier le code] Nombre d'internautes[modifier | modifier le code] L'internaute est défini sur le site internetworldstats.com comme étant une personne de plus de 2 ans, qui s'est connectée durant les 30 derniers jours. D'après l'Union internationale des télécommunications, le nombre d'internautes en 2014 est d'environ 2,9 milliards (environ 40 % de la population mondiale).

Victoire cruciale pour la neutralité du Net aux Etats-Unis. Le régulateur des télécommunications a annoncé après des années de débats de nouvelles règles concernant le traitement des données sur le Web.

Victoire cruciale pour la neutralité du Net aux Etats-Unis

Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Martin Untersinger C’est la fin d’un marathon : après des années de débats et de lobbying intenses, la Federal Communications Commission (FCC), le régulateur des communications américain, a pris une décision ferme, jeudi 26 février, dans le dossier de la neutralité du Net aux Etats-Unis. Is Internet Access A Human Right? Human Rights and the Internet. Anti-government protesters gather in Tahrir Square in the final days of President Mubarak's rule.

Human Rights and the Internet

©Chris Hondros/Getty Images By Widney Brown, Senior Director, International Law and Policy, Amnesty International Technology companies have built their businesses squarely in the sphere of human rights. And their profits reflect the hunger people have for exercising these rights. We are hungry to speak our mind. The video from the streets of Sa’ana, Yemen, shown in real time at the Silicon Valley Human Rights Conference being held this week, was a powerful reminder of the depth of this hunger. Le point sur le droit d’accès à Internet : droit fondamental, droit de l’Homme?

Aujourd’hui, Internet est un outil essentiel de communication dans la société.

Le point sur le droit d’accès à Internet : droit fondamental, droit de l’Homme?

De plus en plus d’informations et de services sont offerts par ce biais. Droit fondamental, droit de l’Homme… ? Les pouvoirs publics, tant européens que nationaux, se sont posés la question de savoir si l’accès de tous les individus à Internet peut être qualifié comme tel. Les journaux ont repris les gros titres en fanfare, mais il paraît parfois difficile de savoir l’état actuel des choses. ONU - Au sujet de la liberté d'opinion et d'expression dans le cadre d'Internet. Conseil de l'Europe - Assemblée Parlementaire - Le Droit d'Accès à Internet. Blog de Philippe Aigrain - Communs / Commons. L'affaire Snowden remet-elle en cause la conception de la démocratie ? Présentation de la controverse Après avoir travaillé pendant 7 ans à l’agence de sécurité américaine, Edward Snowden divulgue au monde entier les pratiques ultra-confidentielles et controversées de la NSA au cours d’une longue série d’articles.

On y apprend que les services secrets américains récupèrent massivement des données sur tout un chacun et espionnent des gouvernements et des entreprises du monde entier. Ils auraient également la possibilité de craquer les systèmes de cryptage utilisés pour payer sur internet ou y surfer anonymement. A travers un certain programme PRISM, ils forceraient légalement les grands groupes américains à coopérer. What Is Enlightenment?: Google, Wikileaks, and the Reorganization of the World.

Edward Snowden: Here's how we take back the Internet. Code et autres lois du cyberespace. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Code et autres lois du cyberespace est un livre de Lawrence Lessig paru en 1999. Il est connu en anglais sous le titre de Code: Version 2.0 (en) (version remaniée de Code and Other Laws of Cyberspace). Il traite de la différence entre les lois dans le monde physique et dans le monde virtuel[1], sujet de nombreux débats depuis l'apparition de l'Internet.

Code: Version 2.0 (en) (en) existe en deux versions. Web We Want. World Wide Web Foundation. Comment "Code Is Law" s’est renversé en "Law Is Code" Comment « Code Is Law » s’est renversé en « Law Is Code » Mercredi dernier, j’ai eu la grande chance d’intervenir à l’invitation de @Skhaen dans le cadre du cycle de conférences « Il était une fois Internet« . Ce fut pour moi l’occasion de traiter un thème que je voulais approfondir depuis longtemps : comment « Code Is Law », cette phrase tirée d’un fameux article écrit par Lawrence Lessig en janvier 2000, est en train de se retourner aujourd’hui en « Law Is Code ».

Code binaire. Par Geralt. CC0. Voici le texte de présentation que j’avais donné pour expliquer le contenu de cette conférence : Code is Law – Traduction française du célèbre article de Lawrence Lessig. Description de controverses. Diaporama de présentation de Septembre 2013 1. Étudier les controverses Le cours « Description de controverses » a pour objectif de sensibiliser les élèves-ingénieurs des mines à l’évolution de leur contexte professionnel et civique. Il s’agit de les introduire à l’univers incertain de la recherche scientifique et technique en procédant à la description d’un objet : la controverse sociotechnique. Les ingénieurs ont à manier une science et une technique en situation d’incertitude, dans un monde aux responsabilités redistribuées. 2.