background preloader

Loi

Facebook Twitter

Le référencement des organismes de formation, comment ça marche ? Parlons travail - L'analyse. Les effets de la réforme – épisode 1 : le salarié acteur de sa formation. La réforme de la formation que nous annoncions récemment est aujourd’hui engagée.

Les effets de la réforme – épisode 1 : le salarié acteur de sa formation

Premier concerné : le salarié, pour qui - à écouter les signataires de l’accord du 14 décembre 2013 - tout a été fait : il aura plus de moyens pour se former et des outils tels que le Compte Personnel Formation (CPF) ou l’entretien professionnel pour s’orienter. La réalité est-elle aussi idyllique ? CPF : le risque d'auto-prescription. Les effets de la réforme – épisode 2 : la solitude du responsable de formation devant la fin de la 24-83. Fin de la 24-83 = baisse des budgets de formation, et alors ?

Les effets de la réforme – épisode 2 : la solitude du responsable de formation devant la fin de la 24-83

Les responsables de formation sont partagés sur l'interprétation de ce coup de tonnerre. Pour résumer : séduits par cette simplification administrative, inquiets pour leur budget ! Les effets de la réforme – épisode 3 : les organismes de formation au pied du mur ! Fin de l’obligation fiscale : diminution de l’effort de formation ?

Les effets de la réforme – épisode 3 : les organismes de formation au pied du mur !

Négociateurs et Gouvernement jurent l’inverse, mais nous sommes prêts à prendre le pari que la fin de l’obligation ouvre la voie à une diminution sensible de la demande de formation. Les mentalités vont changer autour de la formation. "Formation comme taxe obligatoire", c’est terminé. Les effets de la réforme de la formation – épisode 4 – les formateurs vont changer de métier. Moins de formateurs externes, plus de formateurs internes L’effet premier de la réforme est d’amener les entreprises à sortir de la logique de la formation conventionnée.

Les effets de la réforme de la formation – épisode 4 – les formateurs vont changer de métier

La formation externe prise en charge par les fonds mutualisés des OPCA va sensiblement diminuer. Libéré de la contrainte fiscale, les entreprises vont revenir aux modalités pédagogiques qui prévalaient au cours des “Trente glorieuses“ : Formation au poste de travail ou O.J.T, démultiplication interne, école interne… Conséquence : elles vont ré-internaliser la fonction formation. Nous sommes prêts à prendre le pari que le formateur des années 2025 sera un formateur interne, salarié ou travaillant en priorité pour une entreprise donnée.