Après l'open-data la nouvelle tendance tout droit venue des US sera-t-elle le « big data » ? D’un récent voyage dans la Silicon Valley (merci aux amis du Orange Institute), je rentre avec une conviction : tout ce que nous connaissions du web va changer à nouveau avec le phénomène des big data. Il pose à nouveau, sur des bases différentes, presque toutes les questions liées à la transformation numérique. En 2008, l’humanité a déversé 480 milliards de Gigabytes sur Internet.

Big Data : faire du sens à grande échelle » Article » OWNI, Digital Journalism

Big Data : faire du sens à grande échelle » Article » OWNI, Digital Journalism
Giunto alla quinta edizione, “Noi Italia. 100 statistiche per capire il Paese in cui viviamo” offre un’ampia e articolata produzione di indicatori aggiornati e puntuali, che riguardano aspetti economici, sociali, demografici e ambientali del nostro Paese, permettendo di focalizzare la nostra collocazione nel contesto europeo e individuare le differenze regionali che caratterizzano il Paese. Noi Italia è stato progettato per consentire non solo agli esperti, ma a tutti i cittadini una migliore comprensione dell’evoluzione dei fenomeni di maggiore attualità. Gli indicatori, raccolti in 19 settori per un totale di 118 schede, si possono consultare in modo interattivo attraverso innovativi strumenti di visualizzazione grafica dei dati statistici; è possibile, inoltre, scaricare i dati su un foglio elettronico, approfondirne i diversi aspetti grazie ai link presenti in ogni pagina. noi italia noi italia
La culture de l’information en cartes… pour mieux la différencier de l’information literacy La culture de l’information en cartes… pour mieux la différencier de l’information literacy Les récents débats autour du Pacifi, qui privilégie davantage une position proche de l’information literacy dans ses principes premiers, et la démarche de culture de l’information qui présente des liens mais aussi des divergences peuvent être parfaitement illustrés et expliqués par des cartes mentales. Ces cartes sont issues d’un travail réalisé par des M1 de l’université d’Angers suite à mes interventions sur la culture de l’information à la demande de Pascal Duplessis. Il s’agit aussi pour moi de bien marquer le fait qu’information literacy et culture de l’information ne peuvent être nécessairement synonymes. Je considère même qu’il s’agit de deux idéologies différentes. La carte réalisée ici avec Cmaptools par Julie Soularue est donc en ce point éclairante.
Back in April, we looked at an ambitious European plan to simulate the entire planet. The idea is to exploit the huge amounts of data generated by financial markets, health records, social media and climate monitoring to model the planet’s climate, societies and economy. The vision is that a system like this can help to understand and predict crises before they occur so that governments can take appropriate measures in advance. There are numerous challenges here. Nobody yet has the computing power necessary for such a task, neither are there models that will can accurately model even much smaller systems. The 70 Online Databases that Define Our Planet

The 70 Online Databases that Define Our Planet

Showing items 1 - 9 of 79 related items found We provide public transport information to commuters in Belgium. If more real-time transport data will be available we will be able to get iRail and all the BeTrains application to work with this other data. Developer: Pieter Colpaert (iRail NPO) License: Open Source API: http://api.irail.beshow lessWe provide public transport information to com…show more Go to Application app A novel approach to exploring performance data for England's schools at any scale: from national, regional, neighbourhood and individual schools. Applications - publicdata.eu Applications - publicdata.eu

Open data >> défi accepté

Open data >> défi accepté Organisé par l'Open Knowledge Fundation, l'Open Data Challenge a fait plancher designers et développeurs européens sur des outils de réutilisation des données publiques. Revue des réalisations. Municipalités d’Helsinky, Paris, Munich, l’agglomération de Manchester et Pays-Basque… Les dix huit derniers mois ont vu l’explosion des politiques d’ouverture des données publiques en Europe. Appuyés par une directive du Parlement Européen et un intérêt citoyen croissant comme l’initiative de l’association Regards Citoyen ou l’annuaire de données Datapublica, gouvernements, villes et collectivités européennes sont nombreux à suivre cette tendance à la mise en ligne de catalogues de données en tout genre produits par leurs services. Libérer (partiellement) les donnés est une chose, mais comment en faire profiter les citoyens ? Si du coté administratif le mouvement est enclenché, il reste encore à sensibiliser un public plus large sur l’importance de l’open data.