background preloader

Communication Politique

Facebook Twitter

Quand Gaspard Gantzer vole la vedette à François Hollande sur France 3. Depuis François Mitterrand, nul président ne s’était à ce point prêté au jeu des caméras.

Quand Gaspard Gantzer vole la vedette à François Hollande sur France 3

Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy avait opté pour une communication fermée, maitrisant d’un bout à l’autre l’image, là où Hollande, comme Mitterrand, a ouvert les portes de l’Elysée en grand. Le documentaire diffusé sur France 3 ce lundi, "A l’Elysée, un temps de président", s’inscrit dans ce mouvement présidentiel. Convoquer les caméras, c’est prendre la pose pour l’histoire. Il est deux façons de peser le documentaire d’Yves Jeuland. La première, instinctive, qui consisterait à conclure que non, décidément, il ne faut pas lever le second rideau de la pièce présidentielle. Dans le film de Jeuland, un personnage est omniprésent, qui donne à voir ce que les gourous de la communication recommandent de ne pas dévoiler. Tourbillonnant, vibrionnant, le camarade de promotion d’Emmanuel Macron crève l’écran. L'anti-Pilhan Gantzer est l’anti-Pilhan/Colé.

Jeuland ne se trompe pas de vecteur. La communication politique aujourd'hui - Gabriel Thoveron. Avec Arnaud Montebourg, les 5 erreurs à éviter pour un LiveTweet. Ce 10 juillet, j’ai pu suivre le discours d’Arnaud Montebourg, ministre de l’économie, consacré à la politique générale et économique de la France.

Avec Arnaud Montebourg, les 5 erreurs à éviter pour un LiveTweet

Annoncé dans les médias comme un grand discours politique, l’équipe du Ministre a décidé de livetwitter (ou plutôt devrais-je dire de Directgazouiller) le discours sur les Internets. Mais là, patatras ! En suivant le discours sur le compte du ministre, on découvre en vrac tout ce qu’il ne faut pas faire sur un LT : Erreur n°1: Twitter tout le discours en direct Tweeter tout le discours ne sert pas à grand chose. Huh ? Quand les doigts ne vont pas assez vite Erreur n°2 : Ne pas préparer en amont le Livetweet Pas de travail en amont sur le discours. Exemple : Sur le discours de Matteo Renzi au Parlement Européen, les équipes n’ont gardé que 7 tweets, tweets qui étaient préparés à l’avance par les équipes.

Erreur n°3 – ONFI, IEF, NFI,BCE, DPG Halte aux sigles ! Le quinquennat a bouleversé la communication politique. Vous avez conseillé Nicolas Sarkozy pendant quinze ans, et fait de la communication politique pendant vingt ans.

Le quinquennat a bouleversé la communication politique

Ces dernières années, est-ce que les rythmes se sont emballés ? Franck Louvrier : Oui, il y a eu emballement, comme vous dites, et cela est dû en France à la rencontre de deux phénomènes : d’abord la multiplication du nombre de médias. Nous sommes passés de quelques chaînes traditionnelles à un grand nombre de chaînes, avec la TNT, les chaînes d’infos en continu, les chaînes parlementaires, etc. Cela favorise une concurrence toujours accrue entre ces médias, et donc une surenchère permanente : chacun cherche à donner une information supplémentaire par rapport à son concurrent. Sans titre. Jacques Pilhan. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Jacques Pilhan

Jacques Pilhan, né en 1944 et mort le 28 juin 1998, fut un publicitaire et le conseiller en communication politique des présidents François Mitterrand et Jacques Chirac. Formations et personnalité[modifier | modifier le code] Bachelier à 15 ans, il devient par la suite dilettante, changeant régulièrement d'année universitaire (histoire, droit), jouant beaucoup au poker et lisant des écrivains comme Guy Debord ou des chercheurs de l'École de Palo Alto qui l'influenceront beaucoup[1].

Autodidacte, il s'inscrit culturellement dans le courant de la gauche situationniste. Selon le journaliste François Bazin, « Pilhan s'entourait de gens férus d'anthropologie, de psychanalyse, de peinture, d'art. Marketing politique[modifier | modifier le code] En 1981, il est le collaborateur de Jacques Séguéla et Gérard Colé[3] durant la campagne du candidat de la « force tranquille »[4]. Notes et références[modifier | modifier le code] La communication politique a-t-elle tué la politique ? (vidéo)