background preloader

Les nouveautés des applications mobiles

Facebook Twitter

L'apple Watch peut maintenant réaliser un ECG en France - Nous en parlions au lendemain de la keynote qui annonçait la dernière montre connectée de la marque à la pomme en septembre dernier, cette dernière dispose de capteurs capables de sauver des vies. 8 mois après le lancement de l’objet connecté, l’ECG est enfin disponible en France depuis quelques semaines. Qu’en est-il vraiment alors? Réalisé à l’aide de deux capteurs électrodes placés pour l’un sous la montre, là où les nombreux capteurs déjà présents sur les premières générations de la montre Apple permettaient déjà de faire une mesure de la fréquence cardiaque. Un nouveau capteur du même type vient se positionner sur le bouton/molette qui se trouve sur la tranche de la montre. C’est d’ailleurs la conclusion d’un cardiologue de l’hôpital Bichat de Paris qui le dit. Un avis donc bien plus objectif que nous autres, férus de technologie et de nouveauté numériques qui conforte dans l’idée que l’Apple watch, plus qu’un objet connecté gadget, devient un véritable assistant personnel de santé.

Low code : la loi de Moore appliquée au développement logiciel. Permettre aux entreprises de développer deux fois plus vite tous les deux ans. "C'est une idée que j'ai dérivé de la loi de Moore" dit Matt Calkins, le dirigeant d'Appian, un des spécialistes du marché des plates-formes de développement low code. "Notre but bien évidemment n'est pas la miniaturisation, c'est la simplification" dit-il en référence à l'industrie du hardware. Une plate-forme de développement low code est un logiciel qui fournit un environnement que les programmeurs utilisent pour créer des applications au moyen d'interfaces utilisateur graphiques et de configuration au lieu de la programmation informatique traditionnelle.

Fini l'écriture de code en tant que telle. La plate-forme peut se concentrer sur la conception et le développement d'un type particulier d'application, comme les bases de données, les processus métier ou les applications Web par exemple. Avec une telle promesse, nul doute que ces outils soulèvent de l'intérêt. L'idée ? Des chercheurs développent une app iPhone pour détecter les symptômes d’une otite, avec un simple papier.

L’otite est une inflammation de l’oreille fréquente chez les enfants, car leur système immunitaire n’est pas encore complètement développé. Toutefois, cela peut aussi affecter des adultes et provoquer des douleurs, et même dans certains cas, une perte de l’audition. Des chercheurs américains ont développé une app mobile qui permet de détecter les symptômes d’une otite, avec un simple cône en papier et en utilisant le microphone du smartphone. Une personne atteinte d’otite peut avoir du liquide dans l’oreille. Un médecin peut inspecter l’oreille à l’aide d’un équipement spécial pour détecter la présence de ce fluide et confirmer l’otite. Mais des chercheurs ont développé une app mobile qui permet de détecter la présence de fluide avec un simple papier en forme de cône, qu’il suffit d’insérer à l’entrée de l’oreille.

L’app va envoyer des sons de pépiement dans le conduit auditif, lesquels vont se répercuter sur les parois internes. Source Suivez l’actualité iPhon.fr. Ocigo, un éthylotest et une app pour les pros et les particuliers. Un objet connecté tel qu'un éthylotest a-t-il des chances de trouver une place durable dans la voiture de monsieur tout le monde ?

Olythe, le concepteur français de cet accessoire a démarré sa commercialisation depuis quelques semaines. Deux publics sont visés, les entreprises disposant de flottes de véhicules ou d 'autres secteurs professionnels et le particulier. Pour un usage personnel, sauf à être un habitué des déjeuners arrosés, le prix peut s'avérer dissuasif. Il faut compter 250 € pour l'Ocigo. La valeur est affichée sur l'accessoire et/ou sur son smartphone avec l'app compagnon. Olythe fait valoir sa conformité à la norme EN 16280 utilisée pour les éthylotests électroniques portatifs ou fixes. Le produit est disponible, nous a expliqué le responsable presse mais Olythe doit encore mettre en place une boutique de vente en ligne. Ma French Bank : la Banque Postale se fait une place chez les jeunes.

En marge du salon Viva Technology, La Banque Postale en a profité pour officialiser sa nouvelle banque mobile qui répond au doux nom de « Ma French Bank ». Dotée d’un budget de 100 millions d’euros, cette offre bancaire simplifiée se destine principalement aux jeunes (les 18 – 35 ans), une catégorie où le groupe bancaire reconnait aujourd’hui avoir un déficit de clientèle. Avec Ma French Bank, Rémy Weber – président du directoire de La Banque Postale – y voit donc « une offre complémentaire à la Banque Postale » avec deux cibles très différentes. Le groupe n’a pas hésité à préciser qu’il s’agit d’une banque à part entière (jusqu’au système informatique), et non d’une simple marque issue du groupe. Ma French Bank sur un créneau très concurrentiel Le groupe bancaire espère ainsi enrayer la fuite des clients qu’il enregistre depuis plusieurs années (- 100 000 clients en 2017) en raison notamment de la concurrence féroce du le marché bancaire.

La promesse de Ma French Bank © Ma French Bank. Le pass Navigo et les tickets de métro sur smartphones en septembre. La dématérialisation du ticket de métro franchit une nouvelle étape. La région Île-de-France va généraliser à la rentrée l'expérimentation de la billettique sur smartphone. La présidente de la région Valérie Pécresse a annoncé ce vendredi 17 mai dans le cadre du salon VivaTech l'ouverture au grand public au mois de septembre du serviceNavigo Lab développé par Île-de-France Mobilités qui permet d'acheter et utiliser des titres de transport sur smartphone sur le réseau des transports en commun franciliens. Le service était testé jusqu'ici par quelque 3.500 usagers volontaires.

Tous les smartphones ne sont pas compatibles. Le service est ouvert à une douzaine de références de smartphones Galaxy de Samsung (A5 2017, A8, A70, A80, S7/S7 Edge, S8/S8+, S9/S9+, S10/S10+/S10e, Note 8 et Note 9), quel que soit l'opérateur. Plus de tickets magnétiques d'ici 2021 Cette ouverture est un pas supplémentaire vers la dématérialisation des titres de transport en Île-de-France. Lire la suite. Apple veut changer notre façon de payer. Les annonces récentes d'Apple à propos d'Apple Pay et du NFC laissent entrevoir des services aux capacités étendues. Une preuve de plus que l'un des prochains objectifs de la marque à la pomme sera de modifier fondamentalement nos habitudes en matière de paiement. Il est rare qu'Apple participe à une conférence développeurs, en dehors des siennes bien sûr. Il n'est donc pas surprenant que sa petite keynote lors de la conférence Transact - axée sur l'industrie des transactions électroniques - ait pu passer sous le radar.

Pourtant, ce qu'Apple a annoncé fin avril pourrait changer notre façon de payer. Des rumeurs indiquent qu’il est prévu d'étendre largement les outils NFC pour les développeurs avec iOS 13, élargissant ainsi la capacité du framework de base de sorte qu’il puisse lire des balises dans différents formats. Payer n'importe quoi en deux temps trois mouvements L'ajout de cartes de fidélité via NFC. Apple dévoile une étiquette NFC pour payer avec Apple Pay.