Retraites

Facebook Twitter

From Bismarck to Bankruptcy? PRINCETON – In favorable circumstances, those clashes are resolved by the promise and reality of economic growth.

From Bismarck to Bankruptcy?

When times are bad, it is hard to provide a solution that is not based on deceit and lies. The modern welfare state has a peculiar patron: Germany’s “Iron Chancellor,” Otto von Bismarck, who pushed through the big reforms of the 1880’s on sickness, accident, and old-age insurance against liberal parliamentary opponents. Réformes : pas de justice sociale sans équité entre les générations. Retraites : étonnant PS. Le projet du PS sur les retraites appelle en lui-même un certain nombre d’étonnements.

Retraites : étonnant PS

Le premier étonnement reste – il faut le redire – ce refus absolu de faire de l’âge légal de départ un levier important d’action. En 40 ans, l’espérance de vie a gagné neuf ans, elle a augmenté pour les hommes, les femmes, toutes les catégories socioprofessionnelles et cet âge légal de 60 ans devrait rester intouchable ? Cela ressemble à de la numérologie (donner une vertu magique aux chiffres) ! Aucun pays n’en a décidé ainsi et nous aurions la solution miracle ? Retraite intellectuelle - RETRAITE VIE POLITIQUE. Réforme des retraites : le PS tourne une page. LE MONDE pour Le Monde.fr | | Par Michel Noblecourt, éditorialiste A première vue, on pourrait s'y tromper.

Réforme des retraites : le PS tourne une page

Le document d'orientation du gouvernement et les propositions du Parti socialiste sur la réforme des retraites offrent des analogies visuelles. Dans les deux cas, la page de garde présente des photos anonymes de "vrais gens" et évoque une "réforme juste". Ce sont à peu près les seuls points communs. Le texte que Martine Aubry a fait adopter, mardi 18 mai, par le bureau national du PS, se distingue en tous points de celui d'Eric Woerth. Réforme des retraites : le PS tourne une page. Retraites : Le PS fait un pas à gauche, mais reste bien loin d’u. Après des mois de cacophonie médiatique et de débat interne entre les partisans des réformes Fillon (Valls, Hollande, Moscovici...) et ce qui subsiste de la gauche du PS (Emmanuelli, Hamon), le PS s'est en partie rapproché des positions affirmées dès le début de l'année par Jean Luc Mélenchon et le Parti de Gauche.

Retraites : Le PS fait un pas à gauche, mais reste bien loin d’u

Maintien de l'âge de départ à la retraite à 60 ans et de la durée de cotisation (pour le moment !) , financement supplémentaire partagé entre la mise à contribution des revenus financiers, l'élargissement de l'assiette des cotisations, une légère hausse des cotisations patronales et une politique active en faveur de l'emploi des salariés âgés... L'âge d'or des jeunes retraités - La vie des idées. Dans cet entretien, Louis Chauvel envisage la réforme des retraites sous l’angle de ses enjeux démographiques généraux.

L'âge d'or des jeunes retraités - La vie des idées

Il scrute les inégalités entre les cohortes qui accèdent au statut de retraité et relève la situation très favorisée des baby-boomers. La conjoncture exceptionnelle que ces derniers ont connue annonce une dégradation rapide à partir de 2015. Sommaire des questions : Retraites.

Terra Nova : "Il faut aligner la fiscalité des retraités sur cel. Le tranquille coup d’Etat des seniors (et ses dangers) - Blogs P. Plus les années avancent, plus les statistiques se font pressantes : les plus de 65 ans représenteront en 2050 le quart de la population dans les pays les plus développés, contre 16% aujourd’hui.

Le tranquille coup d’Etat des seniors (et ses dangers) - Blogs P

La montée en puissance des seniors bouscule les sociétés, entreprises et institutions politiques comprises. Après un entretien avec Francis Mer, ancien Ministre de l’économie et des finances de la France, ParisTech Review poursuit son analyse des bouleversements induits par le vieillissement démographique. Déséquilibre entre actifs et inactifs, remise en question de la solidarité intergénérationnelle : beaucoup s’inquiètent des conséquences économiques et sociales du vieillissement démographique.

Pourtant, le plus grand défi n’est peut-être pas là où on l’attend. « Les risques pour les sociétés démocratiques ne sont pas ceux généralement avancés », explique Roland Hureaux. La génération D. et les retraites | slate. La réforme des retraites se profile comme thème d'actualité n°1.

La génération D. et les retraites | slate

Dans les reportages télé, on trouvera toujours des jeunes pour affirmer d'un air concerné face caméra que «oui, le problème des retraites me préoccupe vraiment», les syndicats étudiants vont s'inviter dans les négociations. Pourtant, dans le fond, la plupart des jeunes (20 ans) et des moyens jeunes (28 ans), n'en ont, disons-le tout net, rien à foutre. Ça peut sembler dommage mais c'est comme ça. Le débat sur les retraites occulte celui sur l'horizon bouché de.

Au dernier trimestre 2009, le taux de chômage des jeunes a battu un record historique : 24 %.

Le débat sur les retraites occulte celui sur l'horizon bouché de

Les enquêtes de conjoncture de l'Insee montrent depuis deux ans un pessimisme exceptionnel de nos concitoyens vis-à-vis de notre avenir. Au-delà des indicateurs de la conjoncture, les questions structurelles préoccupantes pour le long terme de notre pays s'accumulent et nous ne voyons dans ce contexte avec quels moyens les nouvelles générations pourraient améliorer leur sort. L'échec de la France à l'entrée dans la société de connaissance, la misère de l'université low cost, la situation toujours plus problématique de nos banlieues, voilà parmi bien d'autres les difficultés que doit affronter notre jeunesse, qui exigeraient des financements urgents et un effort de l'ensemble de la collectivité pour surmonter le défi de la décennie qui vient.

Mais tout cela semble ne compter pour pas grand-chose par rapport au seul enjeu qui passionne le public : celui de l'avenir de "notre retraite". Retraites. Retraites. Augmenter les fonctionnaires ? Possible mais... - Résultat d'exp. Si les lecteurs de ce blog constituent une répartition normale de la population, 80% des personnes qui ont lu ce titre doivent se dire «Il a perdu la tête, avec le déficit actuel, augmenter les fonctionnaires?»

Augmenter les fonctionnaires ? Possible mais... - Résultat d'exp

Et les 20% restants «Enfin une bonne idée!». Eternel clivage fonction publique/secteur privé qui s'ajoute à tous les autres de la société française : emplois stables/précaires, régimes normaux/régimes spéciaux, jeunes/seniors. Pourquoi la société française est-elle si fragmentée et est-il possible d'y remédier? Augmenter les fonctionnaires relève-t-il d'une utopie? Terra Nova "Il faut aligner la fiscalité des retraités sur celle.

La solution qui satisfaisait tout le monde était la retraite à 6.