Anonymat du blogueur

Facebook Twitter

LA CHAINE. Pages 21 mai 2009 La chaîne de l'anonymat dans les blogs Suite à mes billets sur l’anonymat (PMA et ici), Olympe, Ferocias, Gularu, mtislav et Rébus ont exprimé leur position sur l'anonymat. Allez les lire et faites pareil ! Au boulot ! Publié à 10:31 Envoyer par e-mailBlogThis! Libellés : Anonymat, Blog 9 commentaires: Monsieur Poireau21 mai 2009 10:56:00Soit je vais les lire, soit je vais au boulot ! Charger la suite... La modération des commentaires s'active automatiquement deux jours après la publication des billets (pour me permettre de tout suivre). ANALYSES. Sous Twitter, Jacques, Irène et moi avons entamé un nouveau débat sur l’anonymat des blogueurs.

ANALYSES

Olympe est intervenue avec un très juste argument. Sujet récurent car important. Avant de poursuivre, je rappelle qu’il est obligatoire d’indiquer sa vraie identité à son hébergeur mais qu’on peut très bien bloguer sous pseudonyme (sinon, vous êtes passibles de sanctions assez lourdes). En outre, je conseille d’indiquer une adresse email (qu’on lit fréquemment !) Dans la colonne « utilitaire » de son blog. Dans l’anonymat, on peut distinguer plusieurs niveaux. Si la vie privée était préservée... Blog et anonymat… D'un Monde à l'autre, l'identité change.... Anonymat et pseudos dans les blogs. Avec des copains de blogs (des copinesplutôt), on s’interrogeait sur l’opportunité de diffuser nos photos sur les blogs.

Anonymat et pseudos dans les blogs

Sur le blog politique, en parlant des municipales dans mon patelin d’enfance, j’ai été titillé pendant quelques jours par un commentateur anonyme qui savait qui je suis : c’est très énervant. Enfin, nea sur son blog a été trollée par un clown non anonyme. Mon nom ne figure en principe jamais sur les blogs. Je l’ai récemment fait ôter du blog du PS du KB (le secrétaire de section m’avait présenté comme blogueur du coin dans son discours de vœux).

Je fais ça pour éviter qu’une personne cherchant des renseignements sur moi (comme un employeur), même pour rigoler (comme un collègue de bureau), tombe sur mon blog et s’aperçoive de mon intense activité blogueuse, de mon gauchisme primaire et de mes nombreuses soirées au bistro. Par contre, c’est très dur ! Blogobulle et anonymat. Mercredi 20 mai 3 20 /05 /Mai 18:24 Hop, une chaine initiée par Nicolas, voici le sujet " on parle beaucoup de l'anonymat dans les blogs mais au fond de nous-mêmes est-ce qu'on ne devrait pas s'en foutre royalement dans la mesure où la plupart des gens ne savent même pas ce qu'un blog ?

Blogobulle et anonymat

Ne serait-on pas un peu trop centrés sur nous-mêmes ? " La plupart des gens ne savent pas ce que c'est un blog, pas faux, ou en tout cas, ils s'en tapent royalement, comme de beaucoup de choses qui agitent lepetit monde du net. Un truc simple, récemment, hadopi enflammait la toile, dans la vie réelle, IRL en mode geek (In Real Life sinon), ça ne concernait pas grand monde apparemment. Tout ça pour dire que, si nos débats les plus passionés, nos billets les plus enflammés ont si peu d'échos, qu'a-t-on réellement à foutre de l'anonymat ?

Blog et anonymat. « « Bon, Mesdames, Messieurs, chers compatriotes, on parle beaucoup de l’anonymat dans les blogs mais au fond de nous-mêmes est-ce qu’on ne devrait pas s’en foutre royalement dans la mesure où la plupart des gens ne savent même pas ce qu’est un blog ?

Blog et anonymat

Ne serait-on pas un peu trop centrés sur nous-mêmes ? » Et finalement, cette chaîne se révèle un bon moyen de s’interroger sur l’origine du pseudo qu’on porte, de sa nécessité et du crédit qu’on y porte. Personnellement, je porte un pseudo depuis le lycée. Ce n’était pas celui que vous connaissez aujourd’hui, mais il me permettait d’œuvrer à ma création (des nouvelles idiotes) sans avoir à être dérangé par ceux que ça aurait pu déranger. L’amour de l’écriture, qu’elle soit de qualité ou pas, m’a un jour amené à découvrir les blogs. INTERROGATONS? Vendredi 22 mai 5 22 /05 /Mai 12:38 Nicolas de "Partageons mon avis" m'ayant taggé, je m'empresse de m'emparer du sujet en ce jour où je ne travaille pas et donc je n'ai pas suivi les infos du matin.

INTERROGATONS?

Blogueur anonyme, vraiment ? Nicolas de Partageons mon Avis m’a enfin tagué dans sa chaîne sur le blogueur anonyme.

Blogueur anonyme, vraiment ?

Au début, je n’y avais pas cru. J’ai cru qu’il me faisait la gueule. Il lance une chaîne sur le sujet de paranoïa personnelle qui m’occupe sans me prévenir… argh ! Anonyme ou pas? that's the question. - Olympe et le plafond de v. Nicolas a lancé une chaine.

Anonyme ou pas? that's the question. - Olympe et le plafond de v

Voila le sujet tel qu'il le pose : « Bon, Mesdames, Messieurs, chers compatriotes, on parle beaucoup de l’anonymat dans les blogs mais au fond de nous-mêmes est-ce qu’on ne devrait pas s’en foutre royalement dans la mesure où la plupart des gens ne savent même pas ce qu’un blog ? Ne serait-on pas un peu trop centrés sur nous-mêmes ? ». La question a se poser est la suivante : que risque-t-on à se dévoiler ? Il semblerait par exemple que plusieurs blogueurs et blogueuses se soient inquiétés de voir leurs articles repris dans un journal papier craignant d'être ainsi découverts par leur entourage. Par contre si mon nom apparait sur internet, je suis bien certaine que ni Google (quoique ?) Et puis aujourd'hui je suis très active peut être que dans 6 mois ou 2 ans j'en aurais assez du blog, du féminisme que je préfèrerai dépenser autrement mon énergie. Beaucoup de blogueurs ou blogueuses signent avec leurs vrais noms.

NARCISSISME? ( 23 mai, 2009 ) « Bon, Mesdames, Messieurs, chers compatriotes, on parle beaucoup de l’anonymat dans les blogs mais au fond de nous-mêmes est-ce qu’on ne devrait pas s’en foutre royalement dans la mesure où la plupart des gens ne savent même pas ce qu’est un blog ?

NARCISSISME?

Ne serait-on pas un peu trop centrés sur nous-mêmes ? ». Ça, c’est la question du jour à laquelle je dois répondre ayant été tagué par surprise par un coucou du sud sur une idée initiale d’un buveur de bière breton. TEMOIGNAGES. Monsieur Poireau. « Bon, Mesdames, Messieurs, chers compatriotes, on parle beaucoup de l’anonymat dans les blogs mais au fond de nous-mêmes est-ce qu’on ne devrait pas s’en foutre royalement dans la mesure où la plupart des gens ne savent même pas ce qu’est un blog ?

Monsieur Poireau

Ne serait-on pas un peu trop centrés sur nous-mêmes ? »C'est une question de Nicolas qui nous somme de répondre sous peine de je ne sais pas quoi mais sans doute un truc horrible comme ma photo sur son blog. Un cliché qu'il aura pris subrepticement lors de l'une ou l'autre des soirées qu'il organise [et je me demande s'il ne le fait pas uniquement dans le but d'en faire chanter les convives après coup] et qui me représenterait en train de vomir lamentablement. Et croyez-moi, un Monsieur Poireau qui dégorge, ce n'est pas beau à voir, surtout pour lui-même.Commençons par définir l'objet de la question : qu'est ce qu'un blog ?

Par exemple ce n'est pas ça, ni ça mais par contre ici ou là, oui. Marcel le Fiacre n'est pas un blogueur anonyme. La chaîne sur l’anonymat se poursuit. Le billet qui m’a fait le plus rire est chez Le Rocrocodilekinepeuth. Il ne vous fera pas rire (sauf peut-être le titre…) mais la taulière est une « vieille copine de blog ». J’ai beaucoup de « vieilles copines de blogs » et je n’aime pas qu’on les attaque. Vous connaissez mon « blog bistro », j’espère ? J’y parle souvent d’un copain, Marcel le Fiacre. Des gars normaux, bien, propre sur eux, qui buvaient des petits verres de rouge. Blog et anonymat… Blog et anonymat… C'est REBUS & le COUCOU de Claviers qui m'y colle ...

Blog et anonymat…