background preloader

Sites

Facebook Twitter

Nouveau ! Découvrez l’histopad au château de Fontainebleau - Site officiel de la ville d'Avon (77) Avec l’histopad, Chambord propose une visite immersive du château sous le règne de François 1er. Le mardi 23 juin 2015, pour accompagner la commémoration des 500 ans du couronnement de François Ier, le domaine national de Chambord a lancé son nouvel un outil de visite «l’HistoPad Chambord», une tablette numérique qui permet au visiteur de redécouvrir, grâce à la réalité augmentée, le Chambord d’il y a cinq siècles.

Avec l’histopad, Chambord propose une visite immersive du château sous le règne de François 1er

Après le Château de Guillaume Le Conquérant à Falaise en Normandie, Chambord est le second monument français à proposer un tel outil de médiation conçu par Histovery (anciennement Normandy Productions). Un outil destiné à permettre aux 760.000 touristes qui visitent Chambord chaque année de mieux comprendre l’histoire et de découvrir plus facilement les plus de 400 pièces du Château mais également ses 83 escaliers et ses 365 cheminées sculptées. Comme l’annonce le Château de Chambord: « L’innovation technologique se met au service du patrimoine qui se vit et se transmet comme un patrimoine vivant. Présentation vidéo de l’Histopad Chambord: Une visite en 12 langues. Vidéo : la révolution digitale s’invite au Musée du Louvre Louvre-Lens, Dossiers thema.

Fini les audioguides un peu encombrants et qui ne font que débiter du texte.

Vidéo : la révolution digitale s’invite au Musée du Louvre Louvre-Lens, Dossiers thema

Le Musée du Louvre Louvre-Lens, qui a ouvert ses portes en 2012 et a attiré plus de 900 000 visiteurs en un an, a décidé d'innover en proposant à ses visiteurs plusieurs outils numériques. L'objectif : proposer une nouvelle offre culturelle qui fait le lien entre le passé et les technologies du 21ème siècle. « Nous voulions apporter une expérience interactive à nos visiteurs. Jumièges 3D. Jumièges 3D : qu’est-ce que c’est ?

Jumièges 3D

C’est la possibilité offerte aux visiteurs de découvrir sur place et sous leurs yeux la reconstitution de l’Abbaye de Jumièges telle qu’elle était avant sa destruction.Grâce aux techniques de réalité augmentée et substituée, il est ainsi possible de superposer des vues 3D en 360° à la vision des vestiges actuels.L’effet est saisissant et se balader dans le temps devient ainsi un jeu d’enfant grâce à une interface simplissime. En pratique, vous pouvez télécharger l’application sur l’AppStore ou sur Google Play pour un usage sur smartphone et tablettes.Vous pouvez aussi louer des iPads sur place à l’accueil de l’Abbaye.Après une présentation générale du site, vous verrez apparaître à l’écran un plan vous permettant de vous rendre jusqu’aux différentes haltes.

Sortir en famille : de nombreux sites culturels à découvrir avec Entrez dans la Cour des Grands.

Musée Lascaux II Le Thot: le miroir temporel

Imayana, Bordeaux XVIIIe siècle en réalité augmentée - Bordeaux Tourisme et Congrès. Un spectacle culturel et ludique unique pour plonger dans le passé et faire revivre le Bordeaux du XVIIIe siècle Un outil touristique de très haute technologie de Réalité Augmentée immersive Rien à ce jour n’est comparable à ce spectacle mobile permettant de superposer en temps réel un bâtiment disparu (par exemple le Château Trompette sur la place des Quinconces) au décor actuel.

Imayana, Bordeaux XVIIIe siècle en réalité augmentée - Bordeaux Tourisme et Congrès

Le parcours pédestre proposé par Imayana se déploie sur environ un kilomètre, depuis la Place Tourny jusqu’au Miroir d’eau, proposant une déambulation d’une durée d’environ 1,5 heure à 2,5 heures, à la discrétion du visiteur. Machine en main, le visiteur va vivre un spectacle scénarisé en 9 points, au cours duquel il va animer des statues, rencontrer des personnages, activer des portes temporelles… avec, dans le rôle des trublions pleins d’humour, le gang des mascarons !

Libérés d’une posture séculaire et statique, les masques de pierre s’animent, volent, et apostrophent qui porte Imayana en bandoulière. La Visite du château-fort de Cherbourg en réalité augmentée. La société normande Biplan, basée à Cherbourg et Rouen, en coopération avec l’entreprisecanadienne Project Whitecard, a élaboré une technologie permettant de découvrir le Château de Cherboug - aujourd’hui disparu - tel qu’il était au XVIIème siècle, grâce à une application, destinée aux smartphones et tablettes numériques.

La Visite du château-fort de Cherbourg en réalité augmentée

Grâce à la réalité augmentée, les visiteurs pourront, tablettes en main, effectuer un bon dans le passé de plus de 300 ans, au coeur du Cherbourg médiéval, via l’application "Château de Cherbourg". Par le prisme d’une tablette numérique, les voyageurs temporels n’auront donc qu’à positionner l’objet sur un point précis, comme s’ils souhaitaient prendre une photo. La 3D magnifie le patrimoine de l’abbaye de Cluny. La 3D au service de la culture L’utilisation de la 3D dans le patrimoine n'est pas une nouveauté.

La 3D magnifie le patrimoine de l’abbaye de Cluny

Pour autant, les techniques actuelles comprennent certaines limites... Le projet GUNZO, développé à Cluny (Saône et Loire), entend passer à la vitesse supérieure en implantant dans le domaine culturel des techniques utilisées dans l’aéronautique. Le projet, très innovant, a séduit un partenariat large, autour de l’école nationale supérieure des Arts et Métiers : Centre des Monuments Nationaux, PME, laboratoire universitaire en archéologie, etc. Les tendances du marché du Tourisme : la réalité augmentée - Adagio: 100 adresses en Europe. PMA - Pays de Montbéliard Agglomération - Le Théâtre Gallo-Romain de Mandeure. A l’origine, Epomanduodurum est un bourg gaulois implanté autour d’un prestigieux sanctuaire.

PMA - Pays de Montbéliard Agglomération - Le Théâtre Gallo-Romain de Mandeure

Celui-ci attire de nombreux croyants au cours de grandes fêtes annuelles. On y a notamment découvert des offrandes (bracelets et perles en verre) dont la quantité et la qualité sont uniques dans le monde celtique. L’existence de ce sanctuaire explique sans doute que le bourg se soit développé jusqu’à devenir une prospère cité gallo-romaine, dotée de prestigieux édifices dont les décors n’ont rien à envier à ceux de Rome.