background preloader

Baptistecarmouze

Facebook Twitter

Corneille. Cinna, tragédie de Pierre Corneille (1642) Quelques axes de lecture Une tragédie historique?

Cinna, tragédie de Pierre Corneille (1642)

Le fait que Cinna a été admirée en son temps pour sa fidélité à l'histoire montre la conception particulière que s'en fait le XVIIe siècle. Certes, la conjuration contre Auguste est attestée par les documents (et commentée par Sénèque dans le De clementia), mais le temps historique a été considérablement comprimé pour faire entrer dans les vingt-quatre heures règlementaires tous les événements nécessaire. Cinna de Pierre Corneille. Age : 12 – 15 ansÉditeur : Plusieurs éditeurs possibles (1643) Note : Acheter en ligne : L’empereur Auguste a jadis fait exécuter Toranius, le père de la jeune Emilie qu’il considère désormais comme sa fille.

Cinna de Pierre Corneille

Emilie, amoureuse de Cinna, lui demande de sauver son honneur en tuant Auguste, sans quoi elle ne l’épousera pas. Cinna, aidé par son ami Maxime organise alors un grand complot contre l’empereur afin de l’assassiner… Cinna de Corneille : Résumé. Résumé : Cinna ou la Clémence d’Auguste de Corneille (1641) Émilie, fille de Toranius, aspire à venger la mort de son père, tuteur d’Auguste, et proscrit par lui durant le triumvirat.

Cinna de Corneille : Résumé

Cinna, petit-fils de Pompée, aime Émilie, et, pour lui plaire, trame contre Auguste une conjuration dans laquelle il fait entrer les plus illustres républicains échappés aux proscriptions. Il vient rendre compte à Émilie de l’état de cette conjuration, dont il est le chef avec Maxime, lui annonce que tout est prêt, et que dès demain le tyran doit tomber sous leurs coups. À peine finit-il ce récit, qu’un ordre arrive, pour lui et pour Maxime, de se rendre chez l’empereur. La conjuration est découverte, on n’en saurait douter. La main d’Æmilie doit être le prix de la mort d’Auguste. Maxime a mis à exécution son idée de révélation. Émilie sait déjà que la conjuration est découverte ; Maxime vient le lui confirmer. Le Cid - Corneille - Résumé. Plan de la fiche sur Le Cid de Corneille : Le Cid, de Pierre Corneille est une tragi-comédie.

Le Cid - Corneille - Résumé

C'est une pièce de théâtre en vers. La première représentation a eu lieu en décembre 1636 ou janvier 1637. Le Cid (Corneille) Le Cid est une pièce de théâtre tragi-comique[1] en vers (alexandrins essentiellement) de Pierre Corneille dont la première représentation eut lieu le 7 janvier 1637 au théâtre du Marais[2].

Le Cid (Corneille)

Origine et inspiration Selon une tradition peu convaincante[3] rapportée par l'historien du théâtre Pierre-François Godard de Beauchamps, un conseiller à la cour des comptes de Rouen, Rodrigue de Chalon, issu d'une famille espagnole, aurait initié Corneille à la langue et la littérature espagnoles et lui aurait suggéré la lecture d'une pièce de théâtre de Guillén de Castro Las Mocedades del Cid (Les Enfances du Cid) parue en 1631 et qui aurait inspiré le dramaturge français. Pierre Corneille. Signature Pierre Corneille, aussi appelé « le Grand Corneille » ou « Corneille l'aîné », né le 6 juin 1606[1] à Rouen et mort le 1er octobre 1684[2] à Paris (paroisse Saint-Roch), est un dramaturge et poète français du XVIIe siècle.

Pierre Corneille

Biographie Une famille de récente bourgeoisie Le berceau de la famille Corneille est situé à Conches-en-Ouche où les Corneille sont agriculteurs et marchands tanneurs. Le plus lointain ancêtre retrouvé est Robert Corneille, arrière-grand-père du dramaturge, qui possède un atelier de tannerie établi en 1541. Son fils aîné, Pierre[6] se marie en 1570 avec Barbe Houel, nièce d’un greffier criminel du Parlement de Rouen ; il devient commis greffier de son oncle par alliance.

Corneille. Pierre Corneille : Biographie. Biographie synthétique de Pierre Corneille (1606-1684), dramaturge et poète du XVIIe siècle.

Pierre Corneille : Biographie

Après des études de droit, Pierre Corneille mène une carrière d’avocat tout en écrivant d’abord des comédies, puis des tragédies. En 1637, Le Cid, est un triomphe, malgré les critiques des théoriciens. Il sera détrôné par le jeune Racine. Le théâtre, encore dans son enfance, avait fait très peu de progrès sous Louis XIII, et rien ne faisait présager ce qu’il allait nous donner de sublime, lorsque apparut Pierre Corneille. Cet homme de génie, par un rare assemblage de qualités, éleva l’art dramatique à une telle hauteur que personne n’a pu le dépasser. Pierre Corneille naquit, en 1606, à Rouen, où son père était avocat du roi à la table de marbre (nom que l’on donnait au tribunal chargé de tout ce qui avait rapport aux eaux et forêts).

Secrétaire de Richelieu Les succès de Corneille attirèrent sur lui l’attention de Richelieu. L’immense succès « Qu’on dise bien ou mal du fameux cardinal, Hélas !