background preloader

Google

Facebook Twitter

Google I/O 2016 : Android VR, Nexus, Android N, un tour d'horizon des annonces à attendre. La Google I/O 2016 va ouvrir ses portes cette semaine et elle commencera par une conférence de presse spéciale programmée pour le 18 mai.

Google I/O 2016 : Android VR, Nexus, Android N, un tour d'horizon des annonces à attendre

Comme à son habitude, Google devrait profiter de l’occasion pour présenter ses toutes dernières nouveautés et introduire de nouveaux services et produits. A quelques jours de l’événement, le moment est donc bien choisi pour faire un point sur les annonces à attendre. La conférence I/O ne s’adresse pas au grand public mais aux développeurs et elle se focalise généralement sur les services et les plateformes de la marque. La Google I/O 2016 ouvrira ses portes cette semaine. Il arrive cependant parfois que de nouveaux produits soient présentés à cette occasion et il en ira peut-être de même cette année.

Faut-il s’attendre à de nouveaux Nexus ? Le Nexus 5X et le Nexus 6P ont été présentés l’année dernière, en octobre. Aux dernières nouvelles, ces nouveaux Nexus devraient être produit par HTC et ils seraient désignés en interne par les noms de code M1 et S1. Google: beaucoup d'annonces à sa conférence d'ouverture ! Le moteur de recherche Google est menacé. Dans le domaine de la recherche sur le Web, Google domine la concurrence.

le moteur de recherche Google est menacé

Il y a peu d’entreprise capable d’avoir les ressources nécessaires pour chambouler cette hégémonie. Microsoft a peut-être une solution. Elle se nomme Windows 10. Windows 10 – centre de notification Publicité liées à la recherche Web, une forte augmentation. Google : un futur dans le nuage... et l'intelligence artificielle. Il va falloir s’y faire : Google va miser de plus en plus sur l’intelligence artificielle. Sundar Pichai, le PDG du moteur de recherche, l’a dit sans ambages pendant les résultats trimestriels du moteur de recherche.

Google s’est récemment lancé dans la chasse aux clients pour attirer vers ses data centers des géants des services web. Spotify et Netflix, par exemple, exploitent les serveurs de la plateforme AWS d’Amazon. Microsoft est l’autre grand joueur de cette industrie avec Azure. Et Google, à travers sa propre plateforme Cloud, veut jouer dans la cour des grands. Adblocker, Google envisage d'intégrer sa solution dans Chrome. Un adblocker est logiciel problématique pour certains acteurs du Web.

Adblocker, Google envisage d'intégrer sa solution dans Chrome

Leur impact économique est une réalité au point de pousser le géant Google à envisager de proposer sa propre solution avec son navigateur Chrome. Adblocker, Google souhaite trouver une parade. Un adblocker est un logiciel anti-publicitaire. Son rôle est de supprimer la publicitaire en ligne lors de l’affichage des pages Web dans un navigateur. L’utilisateur gagne en confort mais l’impact pour les éditeurs (les sites Web proposant gratuitement leur contenu) n’est pas anodin. Pour parvenir à trouver la réponse le géant tente d’expliquer leur popularité. «Nous pensons que les internautes ne sont pas contre la publicité, qu’ils savent nécessaire à la pérennité des médias gratuits.

Google teste le paiement par reconnaissance faciale. Après le lancement de la solution Android Pay aux États-Unis, Google expérimente une nouvelle application de paiement par reconnaissance faciale, Hands Free (que l’on peut traduire par « mains libres »).

Google teste le paiement par reconnaissance faciale

Disponible sous Android et iOS, l’application est actuellement testée dans quelques enseignes bien connues (McDonald’s, Papa John’s…) et restaurants locaux de la baie de San Francisco. Avec Hands Free, le client peut payer ses achats, sans même retirer son smartphone de sa poche… « Une fois que vous avez installé et configuré l’application, Hands Free utilise Bluetooth Low Energy (ndlr : protocole de transmission sans fil à faible portée), le WiFi et des services de localisation présents sur votre téléphone pour détecter si vous vous trouvez bien dans un magasin participant au test », explique dans un billet de blog Pali Bhat, directeur en charge du management produit chez Google.

Lire aussi : Paiement mobile : Google met la pression sur Apple Pay. Le réseau neural de Google devine où vos photos sont prises. Nous ne parlons pas ici de géolocalisation, mais de reconnaissance des lieux grâce au Deep learning.

Le réseau neural de Google devine où vos photos sont prises

PlaNet se sert d’éléments de l’image pour deviner dans quelle région du monde la photo a été prise. Il est facile de deviner à quel pays/ville une photo correspond si on y voit des monuments célèbres comme la Tour Eiffel ou le Big Ben. Toutefois, élucider ce genre de devinette rien qu’avec une image de rue ou d’arbre, c’est une autre paire de manche. PlaNet lui, y parviendrait grâce à des indices tels que le style architectural, la faune, la flore, etc. L’algorithme compare ce qu’il « voit », avec les plus de 126 millions de photos que Google lui a fait enregistrer, chacune liée à un lieu.

09/12/14 Google sort enfin son atelier de création d’applications Android via. 01Business le 09/12/14 à 16h30 Sa sortie va être saluée par nombre de développeurs d’applications mobiles.

09/12/14 Google sort enfin son atelier de création d’applications Android via

Annoncé lors de la conférence Google I/O de l’an dernier, Android Studio est désormais disponible en téléchargement en version 1.0. Basé sur IntelliJ IDEA, il s’agit d’un environnement de développement dédié aux applications Android. Avec cet atelier de création, les développeurs peuvent tester leurs applications et pré-visualiser le rendu selon différents formats d’écrans, de langues et même des versions d'API. Google recherche un partenaire pour créer ses processeurs.