background preloader

Apple

Facebook Twitter

Apple perd les droits exclusifs de la marque "iPhone" en Chine. Microsoft OneDrive - Access files anywhere. Create docs with free Office Online. Apple Pay devrait arriver en France avant l'été. Apple Pay, la technologie de paiement mobile sans contact de la firme de Cupertino pourrait débarquer en France au cours du premier semestre. Pour l’heure, le service Apple Pay est uniquement utilisable dans quatre pays, à savoir, les États-Unis, le Canada, l’Australie et la Grande-Bretagne. Cependant, les choses pourraient changer bientôt puisque selon le site iGen, la marque à la pomme préparerait l’arrivée d’Apple Pay dans l’Hexagone. D’ailleurs, l’annonce de cette nouvelle pourrait être effectuée à l’occasion de l’Apple Worldwide Developers Conference qui se tiendra au mois de juin prochain.

À en croire toujours cette source, le géant américain aurait déjà mobilisé ses partenaires en France en vue de la préparation de ce lancement. Cette solution de paiement mobile sans contact d’Apple est uniquement compatible avec les terminaux fonctionnant sous sa plateforme maison qu’est iOS. Que pensez-vous de cette éventuelle arrivée d’Apple Pay en France avant la fin de l’été ? La sécurité de iOS compromise lors des connexions à un PC. Apple corrige la faille de sécurité Shellshock. Après Heartbleed en début d'année, on aurait souhaité que le reste de l'année se passe sans la crainte d'une faille de sécurité majeure. Et pourtant, une nouvelle faille baptisée "Shellshock" a été découverte. En effet, Shellshock est une faille qui sème la terreur auprès des administrateurs.

Elle permet d'attaquer l'interpréteur de commande « Bash ». Fait surprenant, ce n'est pas une nouvelle faille puisqu'elle existe depuis 25 ans. Stéphane Chazelas, un ingénieur français a découvert la faille des systèmes sous Unix. Certains experts avaient indiqué que cette faille serait plus importante que Heartbleed. Le système d'exploitation d'Apple est aussi concerné puisqu'il fonctionne sur le modèle Unix et l'interpréteur de commandes Bash. Le patch ne fait pas partie de la mise à jour de Mac OS, mais doit être installé manuellement. San Bernardino: la police réussit à débloquer l'iPhone d'un auteur de l'attentat.

Les enquêteurs ont réussi à débloquer sans l'aide d'Apple l'iPhone d'un des auteurs de l'attentat de San Bernardino (Californie), mettant ainsi fin à un bras de fer judiciaire et médiatique de plusieurs semaines avec la marque à la pomme. Le gouvernement a "accédé avec succès aux données stockées sur l'iPhone de (Syed) Farook et n'a donc plus besoin de l'assistance d'Apple", indique un document transmis à la justice lundi par les autorités américaines. Elles y demandent l'annulation de l'injonction judiciaire du 16 février, avec laquelle elles avaient tenté d'obliger Apple à aider les enquêteurs à pirater le téléphone.

"Notre décision de mettre fin à la procédure est basée seulement sur le fait qu'avec l'assistance récente d'un tiers, nous sommes maintenant capables de débloquer cet iPhone sans compromettre les informations dans le téléphone", a commenté Eileen Decker, procureure fédérale du centre de la Californie, dans un communiqué. - Faille de sécurité dans l'iPhone? - iOS 9.3 : Apple peut bien se moquer d'Android, sa mise à jour est un désastre.

Lors de sa keynote annonçant l’iPhone SE, Apple a également présenté iOS 9.3 et ses quelques nouvelles fonctionnalités. Au passage, la firme de Cupertino en a profité pour se moquer de la répartition d’Android. Pas de bol, la firme a dû stopper le déploiement de la mise à jour sur certains appareils qui se bloquaient complètement.

Explications. Lire également : Les nouveautés d’iOS 9.3 qui existent déjà sur Android C’était l’une des annonces de la keynote d’Apple qui avait lieu lundi. En plus de l’iPhone SE qui est le premier iPhone vraiment plus abordable, la firme de Cupertino a présenté les trois nouveautés majeures de la nouvelle version de OS, iOS 9.3. Durant la keynote, le cadre en charge de la présentation a vanté les excellents scores de déploiement d’iOS 9 sur les différents terminaux avec une répartition de 83%. Apple a beau se moquer, le déploiement d’iOS 9.3 est un désastre. Lors de l’installation de la dernière version de l’OS l’iPhone ou l’iPad redémarre.