background preloader

Bibliothèques et publics

Facebook Twitter

Les Français et la lecture en 2017. Des nonacheteurs en librairie pensent 32% que les livres y sont plus chers qu’ailleurs TOUJOURS AUTANT DE LITTÉRATURE MAIS PLUS DE LIVRES PRATIQUES 59% 69% Livres pratiques Romans Mode de recueil : téléphone Synthèse du dispositif(ba romètre bisannuel) 96% pour leurs loisirs(+3 pts vs 2015) Ils fréquentent plus qu’en 2015 les réseaux sociaux (43%, +6 pts ), surtout les femmes (44%, +8 pts ) lisent à domicile, 95%de préférence le soir, avant de se coucher (42%)

Les Français et la lecture en 2017

Les pratiques culturelles des Français et leurs usages numériques. Déconnectés, mal-connectés : les pauvres du numérique. La fréquentation en questions. Dans le jugement sur les bibliothèques, pourquoi faudrait-il prendre en compte la réalité plutôt que le projet qui les a fondées ?

La fréquentation en questions

Car les bibliothèques publiques, desquelles il sera ici essentiellement question, n’ont pas toujours dû leur existence à leurs résultats. Bien sûr, elles ont largement répondu au questionnaire de l’ex-Direction du livre et de la lecture (DLL) et prêté une oreille aux résultats des différentes éditions de l’enquête « Pratiques culturelles des Français » (PCF), même si c’était surtout pour s’inquiéter des données concernant l’évolution souvent négative de la lecture de livres. Néanmoins, elles doivent principalement leur développement à une volonté politique, à un projet éducatif et culturel. Pourtant, depuis une dizaine d’années, la question de la fréquentation a pris une certaine ampleur.

Les données de fréquentation La mesure de la fréquentation des bibliothèques (figure 1) repose principalement sur trois sources de données : Crédoc or not Crédoc ? Juin 2010. Ricochet. La joie par les livres. Site littérature jeunesse de Lille 3. La Charte des auteurs et des illustrateurs jeunesse. Croqu'livre. Littérature jeunesse et bibliothèque : ressources pour le médiateur. Etude Ipsos : les jeunes, Internet et les réseaux sociaux.

L’institut Ipsos a réalisé une étude pour mieux cerner l’usage des nouvelles technologies par les jeunes de moins de 19 ans.

Etude Ipsos : les jeunes, Internet et les réseaux sociaux

Le constat est sans appel : l’hyper-connexion des jeunes s’intensifie. Les 15-24 ans et le digital. Médiamétrie et Stratégir-WSA viennent de publier une grande étude sur les habitudes des jeunes en ce qui concerne le digital, les smartphones, les médias et les jeux vidéo.

Les 15-24 ans et le digital

Voici les grandes conclusions de l’enquête. Les 15-24 ans regardent toujours la télévision Même si elle est moins consommée par les jeunes que par leurs aînés, ils ont 6,3 contacts par jour et par personne avec ce média.Si le replay gagne du terrain, 8 jeunes sur 10 la regardent en live au moins une fois par semaine2 jeunes sur 10 la regardent en live sur un écran qui n’est pas un téléviseur16% regardent la télévision en live sur leur ordinateur, 8% sur leur tablette et 6% sur leur smartphone34% des jeunes regardent des programmes en replay au moins une fois par semaine Le smartphone au cœur des usages. Accueillir les publics handicapés à la bibliothèque. Accessibilité numérique. Généralités Définition de l’accessibilité numérique L’accessibilité d’une ressource numérique est la capacité de celle-ci être utilisée, facilement et sans limite, ni restriction par tout individu quels que soient ses aptitudes physiques ou mentales.

Accessibilité numérique

Particularités de l’accessibilité du Web Depuis le début du Web, l'accessibilité des contenus est au cœur de toutes les spécifications des langages web. Tim Berners Lee, alors directeur du W3C, souhaite : mettre le web et ses services à la disposition de tous les individus, quels que soient leur matériel ou logiciel, leur infrastructure réseau, leur langue maternelle, leur culture, leur localisation géographique, ou leurs aptitudes physiques ou mentales. À cette fin, le W3C lance dès 1997, la Web Accessibility Initiative (WAI) qui met au point les recommandations, standards et règles communes, permettant de satisfaire ces exigences d’accessibilité aux services en ligne. Historique de l’accessibilité du Web Qu’est-ce qu’un site accessible ?

Comment rendre un portail de bibliothèque accessible à tous? L’an passé, Tosca consultants et pixFL ont conduit une étude de l’accessibilité numérique de 133 portails de bibliothèques aboutissant à un constat sans nuance : aucune de ces bibliothèques ne s’est mise en conformité avec les exigences du RGAA (référentiel général d’accessibilité de l’administration) et cela malgré le caractère obligatoire de l’application de ce référentiel.

Comment rendre un portail de bibliothèque accessible à tous?

Ainsi bon nombre de personnes en situation de handicap (déficients visuels, dyslexiques, personnes à mobilité réduite…) vont rencontrer d’importantes difficultés pour consulter le portail de leur bibliothèque. Cette étude a également permis d’identifier les principaux points d’amélioration des sites de bibliothèque. Enfin, elle a révélé une relative méconnaissance des démarches à mettre en œuvre pour disposer d’un portail accessible : les bibliothèques ne savent pas trop comment s’y prendre. 1.

Les 5 conditions d’accessibilité numérique d’un portail de bibliothèque. Opération "Daisy dans vos bibliothèques" Pour la deuxième année consécutive, l'Association Valentin Haüy (AVH) propose l'opération « Daisy dans vos bibliothèques », afin d'équiper plus largement les établissements de prêt français en équipement à destination des publics empêchés. 15 bibliothèques pourront profiter d'une offre comprenant des contenus accessibles, ainsi que deux appareils de lecture, avec 50 % du tarif pris en charge par le ministère.

Opération "Daisy dans vos bibliothèques"

Deux appareils de lecture Daisy, à l'AVH (ActuaLitté, CC BY SA 2.0) 15 bibliothèques avaient pu bénéficier d'une prise en charge à 50 % par le ministère de la Culture et de la Communication : « Cette opération est un moment important, parce qu'elle attire l'attention les équipements nécessaires à l'accessibilité des bibliothèques et de leurs collections », explique Luc Maumet, Responsable de la médiathèque de l'Association Valentin Haüy. Accueillir une classe à la bibliothèque. Accueillir un spectacle à la bibliothèque.

Accueillir un concert à la bibliothèque.