background preloader

Femmes au Moyen Age

Facebook Twitter

Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Le textile au Moyen Age - Le blog des compagnons de Valerien. Le travail du textile au Moyen Age est pratiquée aussi bien dans les ateliers urbains que de manière courante et individuelle dans les campagnes.

Le textile au Moyen Age - Le blog des compagnons de Valerien

Durant toute cette période, la laine reste le textile le plus employé. Viennent ensuite le lin et le chanvre, puis, en dernière position, la soie et le coton. 1. La laine L'industrie drapière (drap de laine) remonte au moins à l'Antiquité classique. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Dossier : Les femmes et leurs cheveux au Moyen-Âge. I/ La coiffure Le Haut Moyen-Âge (Ve au XIIe siècle) La noblesse porte les cheveux longs à proportion de son rang et de sa naissance.

Dossier : Les femmes et leurs cheveux au Moyen-Âge

La condition des femmes au Moyen Age (1/2) Costume Féminin au XIVème siècle - Le blog d'Alatariel. Mardi 16 août 2 16 /08 /Août 15:52 Première tunique : La cotte, richement ornée et sur laquelle on passe une ceinture à plaque ouvragée.

Costume Féminin au XIVème siècle - Le blog d'Alatariel

Tunique de dessus : La surcotte, qui peut être réhaussée d'un plastron et d'un mantel. Ceintures de noblesse chez les femmes. NOBLESSE, tout début XIVème ( 1390-1420) Outre les robes très moulantes, noter les ceintures de noblesse, qui ne semblaient donc pas réservées aux hommes.

ceintures de noblesse chez les femmes

Le costume féminin au Moyen-Age : généralités. Le concept de la beauté parfaite se définit au 13ème siècle, plus particulièrement en France et en Italie.

Le costume féminin au Moyen-Age : généralités

La perfection du corps féminin devint plus important. L'apparence extérieure pris également de l'importance. La femme idéale devait porter la tête inclinée vers l'avant, la poitrine aussi plate que possible, le ventre et les hanches mis en évidence et avancés vers le devant. Les femmes. Le statut de la femme au Moyen-âge. La sexualité au Moyen Age, c'était comment ? Pourquoi vous intéressez-vous au Moyen Âge ?

La sexualité au Moyen Age, c'était comment ?

J’ai choisi la période médiévale comme champ de recherche car elle est à la fois proche et distante : on comprend mieux les gens du Moyen-Âge que ceux de l’Antiquité car c’est moins éloigné dans le temps. Il y a aussi un dépaysement car cette époque est celle du merveilleux, des fées, des nains et des gnomes. Et comment avez-vous découvert les mœurs sexuelles de cette époque ?

J’ai fait de l’archive urbaine le long du Rhône et de la Saône, travaillé à propos des bateliers, les sociétés du fleuve et tout ce qui concerne les faits de la jeunesse, de mœurs. Et il se trouve que je me suis intéressé à la prostitution en tombant sur des séries d’archives exceptionnelles à Dijon. Est-ce facile de retranscrire l’atmosphère d’une époque, ses mœurs ? Pourquoi l’Église s’est intéressée à la sexualité ? Femmes-chevaliers au Moyen Âge : interview de Sophie Cassagnes-Brouquet. Des femmes guerrières au Moyen Âge ?

Femmes-chevaliers au Moyen Âge : interview de Sophie Cassagnes-Brouquet

Ce n’est pas de la fantasy, mais bel et bien de l’Histoire comme nous l’explique Sophie Cassagnes-Brouquet, professeure d’histoire médiévale à l’université Toulouse-Jean Jaurès et auteure du livre Chevaleresses, une chevalerie au féminin (Perrin, 2013), dans le cadre de la 3e édition du festival Bobines et Parchemins (24-29 mars 2015), consacrés, cette année, au femmes du Moyen Âge dans le cinéma. Histoire et Images médiévales : Représente-t-on des guerrières dans l’iconographie et les textes littéraires médiévaux. Sophie Cassagnes-Brouquet : Si les guerrières sont beaucoup moins représentées que les hommes dans l’iconographie médiévale elles n’en sont pas néanmoins absentes.

Ce ne sont pas les guerrières de l’époque qui sont figurées à part quelques représentations de Jeanne d’Arc, mais beaucoup plus les figures mythiques ou historiques présentes dans les romans tirés de la Matière antique en particulier les Amazones. Sirènes romanes. Voussure du portail méridional de Saint-Pierre-de-la Tour, Aulnay-de-Saintonge ( Charente-Maritime).

Sirènes romanes

De prime abord la découverte de créatures étranges - telles les sirènes - dans un édifice religieux roman n'est pas sans déconcerter le visiteur non averti.Lorsqu'il ne s'agit pas de représenter directement des scènes figuratives religieuses, l'artiste n'avait pas d'autres moyens que de recourir à des symboles pour favoriser le développement spirituel.

Depuis la mythologie grecque les sirènes qui séduisaient les marins par leurs chants et les entraînaient vers la mort ont fasciné l'imaginaire des hommes. Beatrice Portinari. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Beatrice Portinari

Beata Beatrice par Marie Spartali Stillman. Par Beatrice Portinari, on désigne communément le personnage de nombreuses œuvres de Dante Alighieri, dont le poète est amoureux. Néanmoins, jamais Dante ne donnera dans ses écrits d'indication quant à l'identité « civile » de ce personnage, qui est avant tout symbolique. En fait, on a voulu donner, dans une démarche d'exégèse romantique, un nom de famille à cette dame pour faire de cet Amour divin qui unit Dante et Béatrice l'égale des amours adolescentes et futiles voire virtuelles des modernes.

De fait, Boccace, qui, peu de temps après la mort de Dante, commentait la Divine Comédie à Florence, se vantait de s'être moqué de ses auditeurs en répandant l'idée que Béatrice avait une existence civile (c.à.d. tout simplement réelle). LES FEMMES CELEBRES AU MOYEN AGE - Le blog d' Anne Paingault. Portrait de Blanchefleur par Chrétien de Troyes "La demoiselle qui s'approchait était plus gracieuse, vive, élégante qu'épervier ou papegai.

LES FEMMES CELEBRES AU MOYEN AGE - Le blog d' Anne Paingault

Son manteau et son bliaut étaient de pourpre sombre, étoilé de vair, garni d'hermine avec un beau collet de martre zibeline noire et blanche. [...] On eût cru ses cheveux d'or fin, qui flottaient sur ses épaules tant ils étaient blonds et luisants. Son front était haut, blanc et lisse, comme taillé de main d'homme dans le marbre ou l'ivoire ou un bois précieux ; large entre-œil, sourcils brunets, les yeux vairs bien fendus et riants. Elle avait le nez droit. le blanc sur le vermeil éclairait son visage mieux que sinople sur argent.

Arthurian Women. According to earlier legend, Arthur met Guinevere or Guenevere (she was called Guanhumara (Guenhuuara) by Geoffrey of Monmouth in the Historia regnum Britanniae) in the court of Duke Cador of Cornwall. Guinevere was the ward of Cador. Guinevere came from a noble Roman family; according to both Wace and Layamon, it was on her mother's side that she was Roman. Later legends say that Guinevere (Guenevere) was the daughter of Leodegan (Leodegraunce), king of Camelide (Camelerd). After Arthur helped Leodegan, Arthur became betrothed to Guinevere. One of Guinevere's companion, after she married Arthur, was her cousin and lady-in-waiting, Elibel. In the Welsh Mabinogion called Culhwch and Olwen (before 1100), Guinevere was called Gwenhwyfar (Gwenhwyvar), which possibly means the "White Phantom". Aliénor d'Aquitaine (1122-1204) Aliénor d’Aquitaine, appelée également Eléonore de Guyenne, fut deux fois Reine : de France avec Louis VII, puis d’Angleterre avec Henri II de Plantagenêt.

Jeune fille « remuante », puis mère de trois rois, elle a bouleversé la tradition masculine du pouvoir en s’occupant de ses terres et en assurant la Régence. Aliénor d'Aquitaine (1120 - 1204) - Deux fois reine. Née en 1120 ou 1122, la reine Aliénor accueille la mort à quatre-vingts ans passés dans sa chère abbaye de Fontevraud, près de Saumur. Une femme d'exception. Aliénor d'Aquitaine. Aliénor d’Aquitaine, représentée sur un mur de la chapelle Sainte-Radegonde de Chinon. Aliénor d’Aquitaine (dite également Éléonore de Guyenne), née en 1122 ou 1124, sans doute près de Bordeaux, et morte le 31 mars ou le 1er avril 1204, à Poitiers, est une reine de France, puis d’Angleterre.

CONDITION des FEMMES au MOYEN-ÂGE.