background preloader

Empathie

Facebook Twitter

Sujet immense. Six Habits of Highly Empathic People. If you think you’re hearing the word “empathy” everywhere, you’re right. It’s now on the lips of scientists and business leaders, education experts and political activists. But there is a vital question that few people ask: How can I expand my own empathic potential? Empathy is not just a way to extend the boundaries of your moral universe. According to new research, it’s a habit we can cultivate to improve the quality of our own lives. But what is empathy? It’s the ability to step into the shoes of another person, aiming to understand their feelings and perspectives, and to use that understanding to guide our actions.

The big buzz about empathy stems from a revolutionary shift in the science of how we understand human nature. Over the last decade, neuroscientists have identified a 10-section “empathy circuit” in our brains which, if damaged, can curtail our ability to understand what other people are feeling. But empathy doesn’t stop developing in childhood.

Culture of Empathy Builder: Karla McLaren. Culture of Empathy Builder: Karla McLaren Links The Art of Empathy, Part 1 The Art of Empathy, Part 2 "What does it truly mean to have empathy? Can some of us be “hyper-empathic”? If empathy is something we feel we’re lacking, then how do we cultivate it? In this week’s episode of Insights at the Edge, Tami speaks with author and social science researcher Karla McLaren about the subject of her new book and [...] " Embodying Empathy - An October Workshop In Berkeley! "Empathy is possibly the most important social skill you possess, yet it can be very fragile. The solution: learn to fully embody your empathy so that it becomes a safe and reliable stance that you can return to in times of trouble.

In Embodying Empathy, somatic psychologist and aikido sensei Nick Walker and empath Karla McLaren will help you access your empathy tangibly so that you can work through your triggers and use all of your emotions as the essential resources they are. Interview on: Embodying Empathy! Sociéte numérique : Vers une civilisation de l'empathie ? Plaidoyer pour l'altruisme - Matthieu Ricard. Biologie de l'attachement - Boris Cyrulnik.

L’empathie, ferment de la moralité. La détresse empathique correspond au fait que l'on a envie d'aider quelqu'un qui souffre, qui est en danger ou se trouve dans une situation de détresse. © Pressmaster / Shutterstock.com L'essentiel - On est empathique quand on ressent ce qu'éprouve autrui dans la situation donnée ou du moins ce que l'on croit qu'il éprouve. Plus une personne souffre, plus on a envie de lui porter secours.Cette réaction de détresse empathique serait inscrite dans les gènes et se développe progressivement, à mesure que l'enfant apprend à faire la différence entre soi et autrui. L'auteur Martin L. Au fil des années, les recherches sur la morale ont évolué. La recherche qui a suivi le meurtre de New York a révélé que la présence de plusieurs personnes dilue les sentiments de responsabilité, chacun pensant que puisque personne ne fait rien, c'est qu'il n'y a pas d'urgence. Cinq modes d'activation empathique.

Qu’est ce que l’empathie ? - Entretien motivationnel | Entretien Motivationnel. Carl Rogers a été le premier psychothérapeute à mettre en lumière le rôle essentiel de la relation dans l’efficacité thérapeutique. Dans des publications parues entre 1940 et 1950, il décrit ce qu’étaient, selon lui, les trois conditions critiques permettant aux thérapeutes de promouvoir l’auto-actualisation de leurs patients : avoir une attitude de compréhension empathique, faire preuve d’une estime positive et sans condition, être en congruence. Ces dernières années, de nombreuses études concernant l’efficacité thérapeutique ont été menées, avec pour certaines des résultats surprenants. Plutôt que de chercher à promouvoir de meilleures méthodes, la recherche nous indique que la clé du succès réside dans l’habileté du thérapeute à établir une bonne alliance avec son patient. Quelle que soit la méthode, le profil des patients, le problème ou l’étape de changement qui étaient adressés, l’empathie avait un rôle déterminant.

Définir l’empathie Les deux facettes de l’empathie. Interprétations darwinistes et empathie : Questions de société et Débats Philosophiques. Bonsoir, Je viens de lire en partie le sujet sur le rapport des humains avec les animaux. Diverses interventions m'ont interpellée en particulier sur une pseudo haine de l'être humain si... inhumain Avant d'aller plus loin, je voulais précisier qu' il y a des cultures qui ont des spiritualités qui ne séparent le monde des êtres humains et le reste de la nature comme le font les principales religions monothéistes. C'est cette vision du monde qui s'est imposée ces derniers siècles, mais ce n'était pas une vision majoritaire dans les diverses cultures humaines de part le monde.

Il faut se méfier de l'etnnocentrisme quand on tente d'analyser des notions sous un spectre généraliste qui englobe l'humanité avec un grand H. J'arrête mon apparté, pour me concentrer sur une lecture qui m'a réjouis dernièrement. Je vais donc essayer d'être la plus synthétique possible... et tenter de vous émerveiller par l'ouverture que crée une telle perceptive. à bientot. Plaidoyer pour l'altruisme - Matthieu RICARD.

Empathie, Sympathie, Compassion! quelles différences? Je lis régulièrement le blog de Matthieu RICARD qui n'est plus à présenter! Et je voulais discuter avec vous du sujet de son dernier article. L'empathie (du grec ancien εν, dans, à l'intérieur et πάθoς, souffrance, ce qu'on éprouve) consiste à comprendre ce que d’autres éprouvent et à entrer en résonance avec eux. Il faut distingue l'empathie de la sympathie, de la compassion et même de la contagion émotionnelle. L'empathie, contrairement à la sympathie qui est spontanée (attirance ou rejet) est une pratique relationnelle qui s'enseigne et s'apprend. Exemples de situation : Cunégonde dit : - Je n'aurais pas dû faire cela... Anatole dit : "- C'était génial. Grâce au Docteur DODSON link : je potassais déja lorsque nos enfants étaient petits!

La sympathie du grec syn- :« avec » et pathos :«souffrance » consiste aussi à comprendre les émotions d'une autre personne mais elle comporte une dimension affective supplémentaire. Que l’amour donné à ceux qui souffrent " dit Mathieu. L’Age de l’empathie. Face à une société individualiste, en grave déficit d’empathie et de compassion, Frans De Waal tire la sonnette d’alarme. Dans un livre qui fera date, remarquable d’intelligence, de vie, de culture, et d’humour, il démontre à travers nombre d’exemples du monde animal et de sociétés humaines, combien la coopération et l’entraide, contrairement aux idées reçues, sont essentielles à la survie des espèces. Un livre de nature et de science qui a une forte portée politique. L’édition américaine du livre est tiré à 50 000 exemplaires. Sommes-nous sur terre, comme on l’affirme si souvent, que pour servir notre propre survie et nos intérêts personnels ? Est-il vraiment dans la nature humaine de nous poignarder dans le dos les uns des autres pour gravir les degrés de la hiérarchie ?

Le comportement égoïste et l’esprit excessif de compétition, souvent justifiés comme instinctifs et conformes aux théories de l’évolution, sont dans ce livre magistralement remis en cause. La morale : entre raison et émotions ? © RedKoala / Santhosh Kumar / Shutterstock.com L'essentiel - Le raisonnement et les émotions sont nécessaires pour prendre une décision, notamment lors d'un comportement moral ou social. Les dilemmes moraux personnels – par exemple, doit-on pousser d'un pont un inconnu pour sauver cinq autres personnes ? – engendrent d'abord une activité cérébrale émotionnelle, avant tout traitement rationnel. L'auteur Jacques Lecomte, docteur en psychologie, est Président d'honneur de l'Association française et francophone de psychologie positive.

La morale est-elle contrôlée par la raison ou par les émotions ? La relation entre émotions et raison intrigue les philosophes depuis Platon, pour qui la raison, bonne par essence, doit maîtriser les émotions qui ont une moindre valeur. Qu'en est-il en psychologie scientifique ? La théorie de L. Eloge de la faiblesse: Amazon.fr: Alexandre Jollien: Livres. "L'empathie au coeur du jeu social", Serge. Meng's Little Space. L'empathie. Empathie : le danger des mystifications. L’empathie semble bien placée pour devenir le dernier concept à la mode. Mais pourquoi tant d’engouements ? Parce que nous avons tous envie d’y croire ! Et pour rendre l’empathie encore plus désirable, certains auteurs, comme Jeremy Rifkin, n’hésitent pas à la caricaturer et à la présenter comme une formidable force altruiste.

Pourtant, les diverses recherches menées actuellement en neuro physiologie sont formelles : si l’empathie est bien la capacité de percevoir les états mentaux de l’autre, elle n’est pas la tendance à s’en préoccuper. Telle est la première mystification qu’entretient l’ouvrage de Jeremy Rifkin. La seconde est de nous faire croire que les technologies numériques augmenteraient les capacités empathiques de l’humanité. Pour comprendre ces deux mystifications, commençons par définir l’empathie. 1. Tout d’abord, l’empathie n’est ni la sympathie, ni la compassion ni l’identification. Le premier de ces étages est l’empathie directe (ou unilatérale). 2. 2.1. 2.2. 2.3. 3. Qu'est-ce que l'empathie ? C’est un comble chers lecteurs ! Je prétends traiter de sujets liés aux relations humaines et à la communication depuis plus de deux ans et je me rends compte aujourd’hui que je n’ai jamais parlé d’un des fondamentaux de ce domaine, l’empathie.

Je compte bien rétablir la cohérence de la ligne éditoriale de ce blog en partageant cette semaine avec vous mes dernières lectures sur le sujet. Étymologiquement, « empathie » provient du terme Einfuhlung, qui fait référence à la projection d’une personne dans la situation de l’autre. Depuis lors, cette définition a évolué grâce aux travaux effectués dans différents champs de recherche tels que la philosophie, la psychologie et les neurosciences. D’après Jean Decety, neurobiologiste, professeur à l’université de Washington, et directeur du laboratoire Social Cognitive Neuroscience à Seattle, l’empathie ne peut s’envisager que lorsque la personne fait l’expérience d’une réponse émotionnelle face à l’émotion d’autrui.

Pour résumer : Psychologie Positive. L’empathie désigne la capacité de se mettre à la place d’autrui, de se représenter ce qu’il ressent et/ou pense. Ressentir – Penser : ce sont là les deux facettes essentielles de l’empathie, l’une émotionnelle, l’autre cognitive. Certains auteurs en rajoutent une autre, la dimension comportementale. C’est une réaction généralement automatique et non intentionnelle. Lorsque nous voyons quelqu’un souffrir, nous sommes nous-mêmes affectés, nous éprouvons généralement un ressenti désagréable. Ce peut être le cas par exemple, lorsque l’on observe à la télévision un sportif qui exprime sa douleur après s’être tordu la cheville. Il s’agit de la capacité de se représenter les états mentaux d’autrui. les psychanalystes parlent de « mentalisation » et les cognitivistes de « théorie de l’esprit ». Tous les spécialistes n’intègrent pas cette troisième facette dans le concept d’empathie. L’empathie constitue un socle essentiel sur lequel reposent nos relations sociales quotidiennes.

Meryl Streep, Barnard Commencement Speaker 2010, Columbia University. Meryl Streep discusses the role of Empathy in her life and acting. EMPATHY: All About Empathy: A portal for information: articles, definitions, links, videos, etc. about Empathy and Compassion.