background preloader

Articles web data journalisme

Facebook Twitter

Quatre voies du datajournalism. Le datajournalism ou journalisme de données, peut difficilement se résumer à un type de contenus ou à un type de démarche.

Quatre voies du datajournalism

Il requiert des compétences spécifiques, selon l'usage qui en est fait. J’ai eu l’impression, ces derniers jours, de répéter plusieurs fois la même chose à des personnes différentes (ce qui est un vrai plaisir quand il s’agit de datajournalism). D’où l’idée d’articuler ici ces quelques éléments récurrents.

Photo CC par Ian-S sur Flickr Finalement, le datajournalism ou journalisme de données, peut difficilement se résumer à un type de contenus ou à un type de démarche. 1-COMPRÉHENSION : le datajournalism permet de mieux comprendre le monde. La valeur du journaliste en question. Je sais que je ne suis pas très productif sur ce blog en ce moment vu que je croule sous le boulot et que j'ai un peu de mal à tout faire - mais ça va revenir !

La valeur du journaliste en question

Danah boyd : Ce qu’implique de vivre dans un monde de flux « Int. Par Hubert Guillaud le 06/01/10 | 25 commentaires | 11,484 lectures | Impression A la Web 2.0 Expo qui se tenait mi-novembre à New York, la sociologue danah boyd a, comme à son habitude, fait une brillante présentation sur les conséquences qu’il y a à vivre dans un monde de flux, notamment en commençant à en dresser la liste des limites.

danah boyd : Ce qu’implique de vivre dans un monde de flux « Int

Explorons dans ses pas – partiellement, mais fidèlement -, son “Streams of Content, Limited Attention: The Flow of Information through Social Media” (Flux de contenus, attention limitée : le flot d’information dans les médias sociaux). Image : danah boyd sur scène à la Web 2.0 Expo à New York en novembre 2009, photographiée par James Duncan Davidson. Vivre dans des flux.

Le Web à la puissance 2 : le Web 2.0 cinq ans plus tard. Par Hubert Guillaud le 01/09/09 | 29 commentaires | 22,206 lectures | Impression On ne présente plus vraiment Tim O’Reilly et John Battelle.

Le Web à la puissance 2 : le Web 2.0 cinq ans plus tard

Tim O’Reilly, des éditions O’Reilly, est devenu l’un des gourous incontournables du web. Initiateur – et promoteur – de la notion de Web 2.0 (voir notre traduction), il demeure l’un des plus fins observateurs du changement technologique. John Battelle, journaliste, auteur de La révolution Google est quant à lui l’un des spécialistes des moteurs de recherche. Ils ont commis, à l’entrée de l’été, un texte important, essayant de définir, 5 ans après l’apparition de la notion de Web 2.0, l’émergence d’un nouveau paradigme, entre le Web 2.0 (celui des plates-formes sociales) et le Web 3.0 (le web sémantique), comme l’explique très bien Frédéric Cavazza. Il y a cinq ans, nous lancions une conférence sur une idée simple, qui est devenue un mouvement. Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (1/5. Par Hubert Guillaud le 09/02/10 | 12 commentaires | 17,832 lectures | Impression “Comment l’internet transforme-t-il la façon dont vous pensez ?”

Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (1/5

, telle était la grande question annuelle posée par la revue The Edge à quelque 170 experts, scientifiques, artistes et penseurs. Difficile d’en faire une synthèse, tant les contributions sont multiples et variées et souvent passionnantes. Que les répondants soient fans ou critiques de la révolution des technologies de l’information, en tout cas, il est clair qu’internet ne laisse personne indifférent. “Une nouvelle invention a émergé, un code pour la conscience collective qui nécessite une nouvelle façon de penser”, explique John Brockman, l’éditeur de The Edge. Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (2/5. Par Hubert Guillaud le 10/02/10 | 9 commentaires | 9,215 lectures | Impression “Comment l’internet transforme-t-il la façon dont vous pensez ?”

Comment l’internet transforme-t-il la façon dont on pense ? (2/5

, telle était la grande question annuelle posée par la revue The Edge à quelque 170 experts, scientifiques, artistes et penseurs. Difficile d’en faire une synthèse, tant les contributions sont multiples et variées et souvent passionnantes. Observatoire des nouveaux médias » 23. Annick Rivoire. Poptronic. 23.

Observatoire des nouveaux médias » 23. Annick Rivoire. Poptronic

Annick Rivoire. Poptronics, le nouveau média des cultures nouvelles. (présentation par Liliane Terrier et Jean-Louis Boissier) Observatoire des nouveaux médias Ensad 31 rue d’Ulm 75005 Paris Mercredi 14 octobre 2009, 18h 30, Amphi Rodin. Angleterre : un rapport officiel montre (presque) la voie du Cop. L’Angleterre défraye la chronique numérique en ce moment avec ses projets de passage à la riposte graduée Hadopi-like pour lutter contre le téléchargement illégal.

Angleterre : un rapport officiel montre (presque) la voie du Cop

Mais il ne faudrait pas verser trop vite dans le syndrome de la perfide Albion, car il émane en ce moment d’Angleterre des propositions vraiment novatrices en matière d’adaptation du droit d’auteur [...] L’Angleterre défraye la chronique numérique en ce moment avec ses projets de passage à la riposte graduée Hadopi-like pour lutter contre le téléchargement illégal. Vers une vie privée en réseau. “Quand je signais mes mails avec mon identifiant et mon mot de passe, ce n’était pas seulement de la provocation : ma sécurité est basée sur le fait que je sauvegarde mes données, pas sur un secret qui risquerait – si je le croyais protégé – de m’être préjudiciable.” – Laurent Chemla.

Vers une vie privée en réseau

(hypothèses)> Qu’est-ce que l’identité numérique ? + les iden. Identité(s) Numérique(s) Mobile(s) [EnsadLab] Ben fry.