background preloader

Articles photographie

Facebook Twitter

Pourquoi arrête-t-on de faire des films ou des photos ? Technologies, générations, usages et abandons. Nos usages techniques semblent un éternel recommencement. Je n’ai vu qu’une fois les quelques films 9mm noirs et blancs muets tournés par mon grand-père. Ils montraient une époque inconnue, des gens disparus dans un environnement qui m’était encore familier.

Les quelques bobines racontaient un pan de notre histoire familiale sur une vingtaine d’années environ. Des 20 ans de la génération de mes grands-parents au mariage de leurs premiers enfants environ. L’éternel cycle des usages et des technologies La génération suivante, comme celle de mes parents, s’est équipée à son tour en devenant adulte. Image : photographie d’une projection super 8. A la fin des années 80, d’autres générations vont s’équiper des premières caméras VHS. Le même cycle se reproduira pour moi quand je m’équiperai avec une caméra DV à la naissance de mes enfants, abandonnée plus rapidement encore avec le déclin plus rapide du format et la défaillance technique de la caméra. Psychologie de l’abandon Hubert Guillaud. Fausses photos vintages. Smartphones, Hipstamatic, Instagram et réseaux sociaux ont changé notre rapport à la photographie.

Nathan Jurgenson s'intéresse ici aux photos vintages devenues soudainement très "trendy". Billet initialement publié sur CyborgOlogy et repéré par Owni.eu Nathan Jurgenson, l’auteur de cet article, travaille sur une thèse concernant la documentation de la vie privée et les réseaux sociaux. Il a écrit cet essai en trois parties sur son blog Cyborgology. Sauf mention contraire, tous les liens de l’article sont en anglais. 1e Partie : Instagram et Hipstamatic L’hiver dernier, pendant une violente tempête de neige, mes comptes Facebook et Twitter ont été inondés de photos enneigées. Les photos (comme celle ci-dessous) provoquaient immédiatement un sentiment de nostalgie et une sensation d’authenticité qui manque souvent aux photos numériques postées sur les réseaux sociaux.

Hipstamatic a été la première application très populaire à rendre les photos instantanément rétros. Poètes et Scribes. La photographie est-elle encore moderne? | Owni.fr. Le monde de la photographie éprouve aujourd’hui un paradoxe nouveau. Il a absorbé dans la pratique le choc de la numérisation, sa plus importante mutation technologique depuis l’invention du négatif. Mais il reste fortement attaché à ses symboles traditionnels et montre une résistance surprenante à admettre ou à faire valoir cette évolution ... Le monde de la photographie éprouve aujourd’hui un paradoxe nouveau. Il a absorbé dans la pratique le choc de la numérisation, sa plus importante mutation technologique depuis l’invention du négatif (Talbot, 1840).

Mais il reste fortement attaché à ses symboles traditionnels et montre une résistance surprenante à admettre ou à faire valoir cette évolution dans ses représentations. Les effets de la numérisation peuvent être expliqués par sa principale caractéristique: la dématérialisation du support. Cette transformation a quatre conséquences majeures. Une révolution invisible? Le dogme de l’objectivité menacé par Photoshop Références > William J. Quand la photographie se dit objective | Métamorphoses. Le cas récent de l’exclusion de Stepen Rudik par le jury du World Press Photo, signalé par Sebastien Dupuy[1], a replacé la question de la retouche au centre de l’attention. Mais, la notion même de « retouche » étant loin d’être neutre, il est intéressant d’observer à quelle vision de la photographie elle est liée et quel système de valeurs elle met en mouvement lorsqu’on l’utilise. Si, en effet, l’on peut dire que parler de « retouche » nous ramène à l’idée d’une intervention humaine qui viendrait « parasiter » l’acte photographique, déjà conclu en lui-même, l’on pourrait se demander pourquoi certains groupes et institutions veulent encore préserver la pureté du médium à une époque où le numérique rend extrêmement faciles et presque indétectables les retouches photographiques.

La réponse pourrait se trouver dans le statut que la photographie a depuis sa naissance et qui est profondément lié à son haut degré d’automaticité. (dernière mise à jour le 26/05/2010) [6] Ibid, p. 12. [10] A. Totem » Blog Archive » De la retouche avant la photographie. Quatremère de Quincy, De L’imitation, 1823, par. IX, p. 343-345. “J’ai en vue maintenant de combattre les préventions de ceux qui, dans l’imitation des corps, ramenant tout à la matière, regardent comme violation de la vérité tout changement d’apparence opéré sur les objets et les sujets que le système métaphorique de l’art peut atteindre et modifier. Rien de plus général et de plus répandu que cette sorte de répugnance à la métaphore dans les arts du dessin. On s’imagine que leur imitation, dès qu’elle emploie les formes corporelles, doit se renfermer dans les bornes de la réalité matérielle. Bien entendu que l’instinct dont on parle, prétendra d’une manière encore plus absolue, soustraire à tout changement métaphorique les sujets qui appartiennent à la classe des faits récents ou modernes, des personnages contemporains ou doués d’une notoriété constante, enfin de toutes les choses auxquelles s’attache la connaissance qu’on a de leur réalité.

Photographie : photographie et droits - La Documentation françai. La Documentation française, la marque reconnue d'un éditeur public La Documentation française est une marque de la Direction de l'information légale et administrative (DILA). Reconnue pour son rôle majeur dans l'édition publique française, elle publie près de 400 ouvrages et périodiques pour ses partenaires (plus de 150 administrations et organismes) ou pour son propre compte (une vingtaine de publications). Son périmètre est national, européen et international sur des thèmes variés, essentiellement administratifs, économiques, sociaux et juridiques.

Par une offre éditoriale de vulgarisation de qualité, elle favorise l'accès des citoyens à la vie publique et au débat public, par tout moyen d'édition et de diffusion de ses publications, sur papier ou sous forme numérique. Pour plus de précisions sur notre institution : historique, organigramme, références, rendez-vous sur le site DILA Un diffuseur-distributeur Elle assure la présentation de ses ouvrages sur ladocumentationfrancaise.fr Adresse.