background preloader

RECONSTRUCTION/RECONSTITUTION exemples/débats

Facebook Twitter

La notion de réversibilité en conservation-restauration – Tables de travail. Introduction La mise en place progressive d’une déontologie de la conservation-restauration au XIXe et surtout au XXe siècle a vu l’émergence et la définition de notions qui sont aujourd’hui considérées comme des concepts fondamentaux devant guider la réflexion et la pratique du restaurateur.

La notion de réversibilité en conservation-restauration – Tables de travail

La réversibilité en est un, et si elle est acceptée unanimement, sa définition et son application ne sont pas toujours claires, montrant qu’en réalité, le passage de la théorie à la pratique comporte des écueils parfois difficiles à surmonter. Au XVIIIe siècle, les rentoileurs et réparateurs de tableaux expriment dans des textes la possibilité d’enlever les restaurations antérieures ainsi que les leurs. Cette préoccupation d’accorder une primauté absolue à l’objet et à la matière originale est nouvelle. Naissance de l’idée de réversibilité. Il mentionne aussi l’incertitude qui préside à chaque acte de restauration, quand on ignore les conséquences des méthodes et des matériaux employés. Reconstruction - restitution Archives. Une pétition contre les idées de "reconstruction"

Partagez l'information 0 0share0 0share0share0 0share0 New 0 Les projets de reconstruction de palais ou de châteaux détruits ne plaisent pas à tous.

Une pétition contre les idées de "reconstruction"

Une vingtaine de confrères et de consœurs journalistes lancent une pétition contre ces programmes (qui sont encore loin d’être lancés) et notamment contre celui de reconstruire le palais des Tuileries à Paris (Visionnez la vidéo ci-dessous). Pour tout vous dire, malgré l’amicale invitation qui m’a été faite, je n’ai pas à ce jour signé cette pétition car je ne me suis pas encore fait de « religion » sur ce sujet. Ce qui ne n’empêche pas de vous informer de leur initiative et de vous faire connaître ci-dessous leurs arguments. Voici le texte de la pétition : Ces reconstructions ne constituent en aucun cas des éléments historiques authentiques. Nous invitons tous ceux qui partagent cette opinion à manifester leur opposition à une politique qui, il y a peu, aurait fait sourire par son invraisemblance. Premiers signataires (par ordre alphabétique) : Projet de reconstruction de la flèche de la basilique Saint-Denis – Fédération Patrimoine-Environnement.

Citations sur le Patrimoine. Accueil > Ressources > Citations Louvre pour tous | 22/07/1996 | 09:07 | 1 commentaire Vous connaissez une citation qui concerne la notion de Patrimoine ?

Citations sur le Patrimoine

Envoyez-la nous à contact@louvrepourtous.fr, si possible, avec sa source complète. Il va sans dire que nous ne partageons pas nécessairement l’opinion de leurs auteurs. Nous les retenons pour leur pertinence et leur intérêt. « C’est (la) conversion de la valeur d’usage des monuments en une valeur éducative susceptible de justifier leur conservation qui fonde la notion de monument historique. » Françoise Bercé, Des Monuments historiques au Patrimoine, éd. . « La conservation des monuments du passé n’est pas une simple question de convenance ou de sentiment. . « Les architectes français ne sont pas du tout formés à ce concept [La Charte de Venise] qui vise à respecter les évolutions successives de l’histoire d’un bâtiment. . « La restauration est une opération qui doit garder un caractère exceptionnel.

M. Les curieuses théories d’un Inspecteur des Monuments Historiques. Le 23 septembre 2008 se déroulait, à la Sorbonne, un « colloque » consacré à la reconstruction des Tuileries.

Les curieuses théories d’un Inspecteur des Monuments Historiques

Nous ne reviendrons pas à nouveau sur ce projet car en parler, même pour le critiquer, lui fait de la publicité et surtout lui donne une crédibilité qu’il ne mérite pas.On s’interrogera en revanche sur la contribution de Pierre-André Lablaude, qui cumule les deux casquettes d’Architecte en Chef des Monuments Historiques et d’Inspecteur des Monuments Historiques. C’est à ce dernier titre qu’il est intervenu en proposant une vision pour le moins étonnante de la restauration, en parfaite contradiction avec les principes qui devraient régir les pratiques de son administration.

La charte de Venise Cette charte, adoptée en 1965 et devenue convention européenne à Grenade en 1985, énonce certains principes qui doivent être respectés par les restaurateurs de monuments historiques. Elle a été signé par la France, donc ses recommandations s’imposent aux architectes français. Document sans nom. 1.

Document sans nom

La politique de reconstruction dans la Dresde communiste de l’après-guerre La fin de la guerre a laissé place à un ensemble de ruines et il s’agit de reconstruire. Lorsque les communistes arrivent au pouvoir, ils lancent des concours d’architectes qui ne donnent pourtant que peu de résultat, comme le souligne Chloé Voisin : « Les autorités socialistes ont multiplié les concours d’architectes et n’ont finalement procédé qu’à des aménagements secondaires »[1]. Dès 1945, de multiples initiatives ont pour but de gérer cet amas de ruines : ainsi, en 1945, les conservateurs du Patrimoine prévoient la protection des ruines des châteaux, de la Frauenkirche, du Johanneum, du Cosel Palais et de l’Académie des Beaux-arts et des maisons bourgeoises de la Rampische Gasse.

En 1962, un concours d’idées est lancé pour la Pragerstrasse dont la reconstruction et le réaménagement envisagés prévoient une grande étendue urbaine.