background preloader

RABAT histoire

Facebook Twitter

Eso-gregum.univ-lemans.fr/IMG/pdf/fadloullah-2.pdf. Maroc - Le MAROC en 1932 - Page 7. Page 168 - Je veux dire qu'il composa ce plan dans un souci de conserver le paysage qui festonnerait un jour les contours de la capitale du pays renouvelé.

maroc - Le MAROC en 1932 - Page 7

Le paysage historique de l'occupation, les vues, de l'horizon : la mer, le panorama des deux villes juxtaposées à l'embouchure du fleuve, les vieilles murailles couleur de rouille et les grandes portes séculaires. « Puis, au lieu de tailler à l'emporte-pièce, à travers champs, le damier du « kardo maximus » et du « decumanus maximus » rectilignes que nous décrivent les archéologues de Rome, Prost suivit bonnement les pistes et chemins rustiques, tracés dans ces champs par les indigènes, pour en faire les rues, et les avenues de la nouvelle cité. D'où cette indolence sinueuse qu'on voit aujourd'hui à la voirie de Rabat. Le quartier Leriche. Au loin, la Tour Hassan. Maroc - Le MAROC en 1932 - Page 7. i43.servimg.com/u/f43/16/93/48/68/p167a_11.jpg. i43.servimg.com/u/f43/16/93/48/68/page_159.jpg.

- Maroc . Abords de Rabat . De l´ Oued Sébou à Temara -Carte Marine. 7. Rabat. 1.

7. Rabat

La profondeur historique de la capitale La ville de Rabat fut fondée comme capitale politique aux alentours de 1150 par les chefs de la dynastie Almohade, originaires de la localité de Tinmel dans le Haut-atlas occidental, sur leur chemin vers l’Andalousie ; ils y édifièrent notamment la kasbah actuelle des Oudayas ainsi que sa mosquée, et cernèrent un vaste espace par la grande muraille dite « Almohade »[1], et construisirent la mosquée Tour Hassan, symbole même de la ville, qui surplombe l’embouchure de l’oued Bouregreg versant dans l’océan Atlantique. Villes rattachées, villes reconfigurées - Transformation de l'espace urbain par le Protectorat à travers le cas de la ville de Rabat - Presses universitaires François-Rabelais. 1Le Maroc, théâtre de deux bouleversements politiques au cours du xxe siècle, paraît être un territoire tout à fait approprié pour l'analyse des ruptures ou des processus d'intégration et de renouvellement des villes à l'occasion des changements de souveraineté.

Villes rattachées, villes reconfigurées - Transformation de l'espace urbain par le Protectorat à travers le cas de la ville de Rabat - Presses universitaires François-Rabelais

Il possédait à l'entrée du xxe siècle des villes anciennes en nombre important. Les changements politiques, Protectorat comme Indépendance, sont parfaitement datés (1912 et 1956), clairement définis et concernent des entités territoriales précises (même si le Protectorat a mis environ vingt ans pour s'installer sur l'ensemble du territoire marocain). Mais les choses sont-elles si simples ? La population des villes marocaines est passée de 600 000 habitants en 1914 à 3 390 000 en 1960, soit une multiplication par 5,6 pour une période de quarante-quatre ans. La progression des aires urbaines est encore plus importante. L’oeuvre de Henri Prost. Architecture et urbanisme (2 – Maroc) AAVV (dir.

L’oeuvre de Henri Prost. Architecture et urbanisme (2 – Maroc)

J. Marrast), L’oeuvre de Henri Prost. Architecture et urbanisme, Académie d’Architecture, Imprimerie du Compagnonage, Paris 1960 About these ads Like this: J'aime chargement… Salé, la mal-aimée du Bouregreg. Le tissu urbain de la ville du Ribat El-Fath de ses origines jusqu'au XXème siècle. La seule rue Almohade qui n’a pas été conservé par les morisques c’est la quatrième et la dernière grande rue.

Le tissu urbain de la ville du Ribat El-Fath de ses origines jusqu'au XXème siècle

Elle commence à la grande porte de Mehdiya, longue la ville vers le Sud et se termine au pied de la muraille morisque à proximité de la porte morisque Bab Chellah. On suppose que cette rue n’avait pas été conservée par les morisques parce qu’elle menait à la porte de Zaër qui est située à l’autre côté Almohade et qui représentait l’axe vertical de l’agglomération rive gauche de Ribat el-Fath, ce qui nous explique cette non-coordination avec la nouvelle situation de la ville morisque au XVIIème siècle. PLAN DE LA VILLE MORISQUE A RABAT AU XVIIème SIECLE. RABAT : souvenirs, retrouvailles et album photos. Elie, Trés belles photos, vous nous gâtez...

RABAT : souvenirs, retrouvailles et album photos

Concernant la photo des trois portes, il sagit des portes qui se trouvent à côté de Bab EL HAD, (avenue Hassan II depuis les années 80 ou avenue Temara avant 1980). D'ailleurs, à droite de ces portes il y avait un marché (fruits, légumes, volailles...) fréquenté surtout par la communauté européenne, le marché en question a été délocaliser depuis 1985 (de mémoire). Il y avait aussi le locale de la CTM un peu plus loin à 50 m à droite... Merci encore pour toutes les photos. Aménagement et préservation de la médina de Rabat entre 1912 et 1956. 1 La médina est l’ancienne ville arabo-musulmane et la ville nouvelle a été créée par les Français du (...) 1Rabat, capitale administrative du Maroc, a fait l’objet de nombreux écrits concernant son histoire architecturale et urbanistique sous le Protectorat français.

Aménagement et préservation de la médina de Rabat entre 1912 et 1956

Le mémoire de maîtrise d’Isabelle Dupont, soutenu en 1972, limite son étude à l’évolution architecturale des villes nouvelles de Rabat et de Casablanca durant le seul mandat de Lyautey, soit entre 1912 et 1925. Son auteur ne prend donc nullement en compte les médinas. Dans sa thèse d’histoire soutenue en 1986 à l’Université de Nice, Sylviane Munoz s’interroge quant à elle sur l’histoire économique et sociale de Rabat, ville nouvelle et médina comprises1, durant les vingt-sept premières années du Protectorat. Rabat plans historiques. Maroc d'autrefois - Envoyez des cartes postales anciennes du Maroc - RABAT 1912/rabat bastion borj el brija. Plan de Rabat. Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale.

Bonsoir les ami(es).

Bouregreg ou la transformation de Rabat - Sale

Après une petite absence, me voilà de retour avec quelques photos du Bouregreg. Ne m'envoulez pas pour la qualité des photos: ce sont des zooms mal réussis, faits de loin. Ce n'est pas le phare du bout du monde qui est devant vous. C'est le phare de Rabat que je salue du haut des oudayas. Ce colosse dont la retraite n'est pas pour demain est entrain d'observer ce qui est entrain de se passer dans son voisinage. RABAT .... photos ...suite no. 3. Bonjour lecteur depuis longtemps de votre forum, je m'inscrits enfin et je me présente : Né à rabat en juin 53, j'y ai vécu avec mes parents et mes 3 frères et sœurs jusqu'en juin 65 rue de Séte puis au 22 rue de la marne, immeuble du génie rural.

RABAT .... photos ...suite no. 3.

Rabat d'avant 1920 ........ 1. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. L’oeuvre de Henri Prost. Architecture et urbanisme (2 – Maroc) Bouregreg, vingt siècles d'histoire. Pêcheurs et barcassiers : seront-ils les derniers ?

Bouregreg, vingt siècles d'histoire

Qu'en sera-t-il, en effet, du Bouregreg tel qu'on le connaît aujourd'hui, lorsque les projets de Marina, de port de plaisance, de cité des arts et métiers et autres complexes hôteliers seront achevés ? Le Bouregreg qui, malgré tout, n'a pratiquement pas changé d'aspect depuis plus de vingt siècles aura-t-il encore le même visage ? Bouregreg. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Le Bouregreg (en arabe أبورقراق ou abou rāqrāq), toujours appelé que ce soit en français ou en arabe, abi raqraq par les populations Rbaties et Slaouies de Souche (populations originaires des villes de Rabat et de Salé), est un fleuve marocain, long de 240 kilomètres, son débit moyen s'élève à 23 m3⋅s-1 mais, en période de crues, il peut atteindre 1 500 m3⋅s-1. Il prend naissance dans le massif du Moyen Atlas à l'altitude de 1 627 m au niveau du Jbel Mtourzgane (Province de Khémisset) et de Grou (Province de Khénifra) et se jette dans l'océan Atlantique entre les villes de Salé au nord et Rabat au sud.

Histoire[modifier | modifier le code] L'existence humaine sur la vallée du fleuve remonte au VIe Siècle avant Jésus-Christ, avec l'édification de Chellah par les phéniciens suivis par les Carthaginois. Ensuite, le site a été une demeure des romains qui se sont installés dans la région. Résultats Google Recherche d'images correspondant à. Rabat-Sale, la vie juive,les mellahs..l'historique. Bonsoir riton, Je t'avais fait un petit mot sur l'immeuble de BENAIM de rue Henri Popp. J'ai trouver l'adrèsse de ton père : N° de tél:242.04 LABBOUZ Adolphe Ets TOISONDOR , Atelier Cycles 35,rue Capitaine Petitjean RABAT.

Le BON DIEU est avec toi,tu l'as échappé belle deux fois,une fois celle d'Immouzer avec la typhoïde prise avec de l'eau microbienne à boire,et le salut de s'en sortir vivant de l'Algérie en guèrre. Heureuse ta maman,Mme Labbouz de revoir son fils vivant,je vois son coeur en pleine joie et elle a dû en pleurer de joie pendant plusieurs jours. Belles joies à toutes la famille,mais triste nouvélle pour la famille BENAIM. J'ai bien connu le Garage qui réparait les radiateurs des voitures à la rue Henri Popp.