background preloader

Histoire du logement social france - histoire générale

Facebook Twitter

Le logement social en France: 1789 à nos jours - Jean-Marc Stébé. Il était une fois le logement social. L’histoire du logement social est indissociable de l’évolution économique, politique et humaine du pays cet héritage de notre patrimoine républicain s’impose comme un élément majeur du pacte social d’aujourd’hui. L’histoire du logement social en France est étroitement liée à celle de la révolution industrielle.

Entre 1875 et 1914, la population urbaine passe de 12 millions à 18 millions alors que la population totale reste pratiquement stable. En milieu urbain, le surpeuplement devient la règle. En 1906, 62% des personnes habitant des villes de plus de 5 000 habitants vivent à deux ou plus par pièce. De nombreuses enquêtes font alors état des conditions misérables d’habitat des ouvriers, avec des risques importants de propagation des épidémies. La tuberculose, la maladie du manque d’air et de lumière, fait à elle seule près de 100 000 morts par an.

Cette volonté d’améliorer la situation du logement n’est cependant pas dénuée d’arrière-pensées politiques. A la suite du Congrès inte. 1912 2012 cent ans de logement social. Bienvenue sur Toit&Moi | Toit&Moi. Toit & Moi, une expo qui célèbre 100 ans de logement social. Jusqu’au 22 mai à Saint-Denis, une exposition retrace l’histoire du Mouvement Hlm depuis la loi Bonnevay de 1912, qui autorisa les collectivités locales à créer des habitations à bon marché (HBM). La loi Bonnevay du 23 décembre 1912, instituant les offices publics d’Habitations à Bon Marché (HBM), créés à l’initiative des collectivités locales, fête ses 100 ans cette année. A la Maison de la Légion d’Honneur de Saint-Denis, une belle exposition, organisée par Plaine Commune Habitat, revient sur le chemin parcouru depuis cette date fondatrice. Modification des rapports sociaux dans l'habitat L’intervention des collectivités territoriales dans la construction de logements sociaux, rendue possible par la loi Bonnevay, a modifié en profondeur les rapports sociaux dans l’habitat.

Le locataire accède à un nouveau statut. Son existence sociale, ses besoins en équipements, ses droits et devoirs, son accès à l’espace et à l’hygiène sont alors publiquement débattus et reconnus.