background preloader

Lyon

Facebook Twitter

LYON (69) : cimetière de Loyasse. L’histoire de Loyasse est celle de tous les cimetières des grandes communes de France : constat, à la fin du XVIIIe siècle, que les enclos paroissiaux ne sont plus adaptés à la croissance urbaine, décision de créer de grandes nécropoles à la périphérie mais trente ans d’attente face aux réticences des populations.

LYON (69) : cimetière de Loyasse

Là encore, le décret napoléonien du 23 prairial an XII fut la véritable date de naissance. Lunette du Fossoyeur. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Lunette du Fossoyeur

Consulter les annonces du JO Association< Fort de Loyasse. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fort de Loyasse

Le fort de Loyasse est un fort construit entre 1836 et 1840. Il se situe actuellement dans le 9e arrondissement de Lyon et fait partie de la première ceinture de Lyon. Histoire[modifier | modifier le code] Fort de Vaise. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Fort de Vaise

Le Fort de Vaise est un ouvrage de la première première ceinture de Lyon construit entre 1834 et 1848. Histoire[modifier | modifier le code] Souterrains de Lyon. Le Fort de Loyasse, à Lyon, est un fort construit en pierres dorées, du XIXe siècle, construit entre 1836 et 1840.

Souterrains de Lyon

Il a été construit suite à la révolution de Juillet et dans un climat de crainte d’invasion venant d’Autriche. Il avait donc pour objectif premier de protéger Lyon des envahisseurs venant de l’est. Ce fort est lié avec le Fort de Vaise car tous deux sont situés sur l’ancienne enceinte de la Py, et fait donc partie de la première ceinture de Lyon. Crédit Photos : JeanBono Très vite après sa construction, le fort devient obsolète du faite des améliorations des armes défensives et plus particulièrement des canons.

Anciennes fortifications : Lyon patrimoine Unesco, découvrez les Anciennes fortifications de Lyon. Lors d'une ballade le long de la Saône, rive gauche, le visiteur peut apercevoir, sur la colline de Fourvière, peu après le quartier Saint-Jean, une muraille qui est le témoin du système défensif mis en place au XIXème siècle à Lyon.

Anciennes fortifications : Lyon patrimoine Unesco, découvrez les Anciennes fortifications de Lyon

Une autre muraille plus au Nord faisait partie de l'enceinte du XIVèmme siècle. Si les défenses de Lyon ont longtemps été négligées, le XIXème siècle, marqué par de nombreux conflits va inciter les autorités à fortifier la ville, surtout quand celle-ci occupe une position stratégique sur le territoire. Ainsi, deux grandes figures de l’architecture militaire vont marquer de leur empreinte la ville de Lyon : Hubert Rohault de Fleury et Raymond Adolphe Séré de Rivières. En 1793, Lyon est défendue par un système de fortification hérité du moyen-âge et dont la dernière réelle modernisation date du XVIème siècle. Au XVIIIème siècle, il est laissé à l’abandon. Monuments historiques. Les terrains militaires comme ressort de l’urbanisation au XXe siècle dans l’agglomération lyonnaise.

1 - Cet article s’appuie sur un travail de thèse qui s’est intéressé de façon mineure à la contributi (...) 2 - Voir REITEL, François.

Les terrains militaires comme ressort de l’urbanisation au XXe siècle dans l’agglomération lyonnaise

Les aspects militaires et leurs conséquences sur l’aménagement du territoi (...) 3 - Voir COHEN, Jean-Louis, LORTIE, André. Des fortifs au périf. Paris, les seuils de la ville. Paris (...) 4 - Voir COHEN, Jean-Louis, LORTIE, André. Des fortifs au périf. 1Jusqu’à la fin du XXe siècle, le poids de l’institution militaire reste relativement important dans les grandes villes françaises, notamment en termes d’emprises foncières1. 6 - Voir PETITET, Sylvain, SCHERRER, Franck. 2Nous proposons dans cet article de revenir sur le cas de la région lyonnaise en analysant en quoi les terrains militaires nourrissent spatialement un certain nombre de projets et d’aménagements urbains au XXe siècle6. 6bis_28.pdf. Conseil d'Architecture, d'Urbanisme et de l'Environnement du Rhône : CAUE69. Publications du CAUE du Rhône - Productions > Publications - Smartsection (Au CAUE) Lyon Historique - Fort de Loyasse : regain d'intérêt ? Lyon Historique - Châteaux et fortifications.

Fort de Loyasse (11 2009) Périmètre UNESCO - Site Officiel de la Ville de Lyon. Charte de la qualité architecturale et urbaine de la Ville de Lyon - Satellite. L'urbanisme au Grand Lyon 1959 - 2009. Le projet lyonnais : Lyon patrimoine Unesco, découvrez le projet lyonnais. La directive territoriale d'aménagement (DTA) Vous êtes ici : Accueil > Pour agir > Autres moyens pour agir > Urbanisme Qu’est-ce qu’une directive territoriale d’aménagement (DTA) ?

La directive territoriale d'aménagement (DTA)

Prévues par la loi Pasqua du 4 février 1995, les directives territoriales d’aménagement (DTA) sont des outils juridiques qui retranscrivent et synthétisent, sur un périmètre donné, le panel de lois existantes (montagne, littoral, prescriptions de massifs, chartes de PNR,...). Votées par décret, elles déclinent les questions d’aménagement et d’environnement aujourd’hui en vigueur.

Élaborées par l’Etat et les collectivités locales concernées, les DTA s’imposent aux Scot, PLU, cartes communales,... On compte actuellement, en France, 7 DTA (Alpes du nord, Marseille, estuaires de la Seine et de la Loire, bassin lorrain,...). La DTA de l’aire métropolitaine lyonnaise a été approuvée en janvier 2007.

Le périmètre de la DTA (en pointillés) prend en compte les territoires les plus touchés par l’étalement urbain de l’agglomération lyonnaise Dans et hors périmètre.