background preloader

Veille EPE

Facebook Twitter

Landing Pages

Accueil et technologies en OT. EPE oenotourisme 2. Conseils pour réussir votre BTS Tourisme en Candidat Libre ! Animation et mise en tourisme des sites patrimoniaux et des musées thématiques. Pourquoi ?

Animation et mise en tourisme des sites patrimoniaux et des musées thématiques

Pour accroître le tourisme de séjour en Alsace grâce au renforcement de l’offre de produits axés sur la valorisation et l’animation du patrimoine (conformément à la stratégie de développement touristique de la Région Alsace). Pour soutenir les initiatives en vue de la conservation des sites à vocation culturelle et touristique (patrimoine militaire, patrimoine architectural…) et encourager leur ouverture au public. Pour favoriser l’aménagement qualitatif et les animations des villes et villages alsaciens, afin d’accroître leur attractivité touristique. Le tourisme culturel. II. - Tourisme et culture : la France est rattrapée par de redoutables challengers... Venise s’enfonce dans la Lagune, devient le symbole d’une décadence annoncée ?

II. - Tourisme et culture : la France est rattrapée par de redoutables challengers...

V. - Tourisme et culture : les faiblesses et les nouvelles opportunités du tourisme culturel. Fondation Louis Vuitton.

V. - Tourisme et culture : les faiblesses et les nouvelles opportunités du tourisme culturel

Le bâtiment, qui abritera des œuvres de la collection de Bernard Arnault prendra place au Bois de Boulogne, à Paris. Ouverture prévue en 2014, architecte Frank Gehry. - DR Les atouts du Tourisme culturel : - La première fréquentation touristique du monde rencontre la première offre culturelle du monde (en nombre de monuments, musées, festivals, parcours, etc. ouverts aux publics), maillant l’ensemble du territoire et en ordre de marche.

L’ensemble des services publics, des professionnels et des formations qualifiantes, grâce à l’antériorité de l’offre touristique et culturelle par rapport à celle d’autres pays, est aussi tout à fait remarquable. Mettre en place une veille avec les outils du Web 2.0. Actualités de l'e-tourisme. Tourisme, internet et marketing. L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille. Utiliser les médias sociaux représente l’une des activités les plus courantes chez les jeunes d’aujourd’hui.

L’usage des médias sociaux chez les jeunes : les deux côtés de la médaille

Un récent sondage mené aux États-Unis démontre que 51 % des adolescents se connectent à leur réseau social favori au moins une fois par jour et que 22 % des jeunes le font plus de 10 fois quotidiennement (Common Sense Media, 2009). Les sites comme Facebook, YouTube ou Twitter, qui se sont développés à grande vitesse au cours des dernières années, s’avèrent hautement populaires auprès des jeunes, notamment parce qu’ils leur offrent l’opportunité de se divertir, mais également de communiquer entre eux (O’Keeffe et Clarke-Pearson, 2011). Il demeure cependant essentiel que les jeunes sachent en faire une utilisation saine et appropriée, sans quoi, certains problèmes pourraient survenir. Etude 2015 sur le e-Commerce Web et Mobile en France. Bonial.fr a étudié le trafic sur son portail web et sur ses applications mobiles à chaque heure de chaque jour de la semaine.

Etude 2015 sur le e-Commerce Web et Mobile en France

Internet est devenu le meilleur ami des points de vente ! A la Une cette semaine une étude de Wincor Nixdorf réalisée par l’IFOP menée auprès d’un échantillon de 1000 personnes représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, en avril 2014.

Internet est devenu le meilleur ami des points de vente !

Les résultats de cette enquête sont présentés via l’infographie ci-dessous. Quelques données à retenir : Bonne route ! Sur le même thème. Être ou ne pas être sur les réseaux sociaux ? Telle n’est plus la question. En 2013, 8 internautes sur 10 sont inscrits sur au moins un réseau social.

Être ou ne pas être sur les réseaux sociaux ? Telle n’est plus la question.

Alors que les réseaux sociaux ont d’abord proliféré chez les étudiants, les internautes français de plus de 55 ans représentent plus de 30 % de l’audience des médias sociaux en France, autant que les 15 à 34 ans (Médiamétrie). En matière de tourisme, les réseaux sociaux sont le prolongement du « bouche à oreille » : 70% des utilisateurs disent que les expériences de leurs proches les ont encouragés à partir dans un endroit où ils n’avaient jamais pensé aller auparavant (Sparkler). Pour les prestataires touristiques, la question n’est plus de savoir s’il faut être sur les réseaux sociaux mais comment y être ? Le nombre d’utilisateurs n’est plus une fin en soi. Autrement dit ce n’est pas la taille qui compte mais l’engagement d’une communauté. [Infographie] Chiffres clés 2013 de l'e-tourisme en France. Saviez-vous que le tourisme est le 1er secteur de l’e-commerce devant les services, les produits culturels, l’habillement, les produits techniques, la beauté, l’électroménager, etc.

[Infographie] Chiffres clés 2013 de l'e-tourisme en France

Les ventes en ligne sont en progression constante depuis plusieurs années et les comportements évoluent presque plus vite que les technologies et les services mis à disposition. Quels sont les chiffres clés et les tendances du e-tourisme qui ont marqué l’année 2013 en France ? De nombreuses études ont été publiées sur Internet, peu d’entre elles sont localisées sur le marché français.

L'eTourisme est mort ! Le tourisme numérique est SoLoMo (Social-Local-Mobile). Si l’on s’en réfère aux dernières tendances du secteur avec des chiffres en progression forte et constante, il est de plus en plus réducteur aujourd’hui de parler d’e-tourisme tant le tourisme et les nouvelles technologies sont inexorablement voués à converger vers un tourisme numérique et connecté.

L'eTourisme est mort ! Le tourisme numérique est SoLoMo (Social-Local-Mobile).

E-réputation : conseils et ressources pratiques pour les pros du tourisme. Dans sa déferlante, le web 2.0 a propulsé l’internaute au premier rang comme producteur de contenus et non plus comme simple spectateur.

e-réputation : conseils et ressources pratiques pour les pros du tourisme

Cette prise de parole (et de pouvoir) par l’internaute a des implications directes sur la notoriété d’une marque et par voie de conséquence sur sa réputation en ligne. J’avais déjà traité de la e-réputation comme un iceberg en ligne, je vous propose dans ce billet un tour d’horizon complémentaire sur ce thème dont les enjeux et les incidences sont déterminants, particulièrement pour une structure touristique. Comment utiliser WeChat pour attirer des voyageurs chinois  ? Temps de lecture > 5 minutes WeChat est une application à la fois social media et une plateforme de e-commerce. Son positionnement unique attire de plus en plus de marques. De plus, tencent a révélé le 13 mai dernier que son application de messagerie WeChat compte maintenant 549 millions d’utilisateurs actifs par mois, d’après le bilan du premier trimestre de 2015.

Nous allons donc voir plus en détail les fonctionnalités de WeChat qui interessent les entreprises touristiques. WeChat permet la promotion des marques. Aujourd’hui, WeChat est un vecteur de communication au service de la marque et du développement des ventes. Par exemple cette charmante demoiselle a été payé par une île aux Maldives pour en faire la promotion et la série de photos donnent envie aux voyageurs d’y aller.

D’autres photos ici. [Etourisme] Quelles sont les bonnes pratiques sur Twitter pour la saison estivale ? Temps de lecture > 4 minutes Twitter est un réseau social de l’instantané. En France, il s’agit du 2e réseau social le plus utilisé après Facebook avec 6,6 millions d’utilisateurs. Pour gagner en réactivité dans l’accompagnement du touriste, avant, pendant et après son séjour, Twitter constitue un outil très efficace pour les institutionnels du tourisme. Comment bien gérer sa communauté Instagram ? - Stratégies Etourisme. Temps de lecture > 8 minutes S’il y a bien un réseau social dont on parle de plus en plus dans le tourisme c’est Instagram !

Communication touristique : stratégies, acteurs et territoires. Organisé par les équipes de recherche IREA, Institut de Recherche sur les Entreprises et les Administrations (EA 4251), PREfics, Plurilinguisme, Représentations, Expressions Francophones-Information, Communication, Sociolinguistique (EA 4246) de l’Université de Bretagne Sud – UEB et l’Université Catholique de l’Ouest-Bretagne Sud Le champ du tourisme est jusqu’à présent peu investi par la recherche en Sciences de l’Information et de la Communication, le concept même de communication touristique étant encore en définition comme le montre la thématique du récent colloque sur « Le tourisme et sa communication » (Université de Strasbourg, mai 2013) ou sa qualification d’« invention récente » par Philippe Viallon (Viallon 2013).

Ce colloque s’appuiera sur la notion centrale de territoire touristique pour mieux en appréhender sa communication, sa qualification et ses enjeux. Revue Espaces : Les blogs, outils de communication touristique (2012) #Tourisme : Comment la ville de Paris compte préserver son attrait touristique à l’aide de startups. A l’occasion de la parution de son cahier de tendances sur la transformation numérique du Tourisme, Maddyness donne la parole à ceux qui font évoluer ce secteur.

Parmi les villes les plus attractives du monde : Paris. La ville lumière a décidé de prendre ce virage avec la création de l’incubateur Welcome City Lab. Rencontre avec son Délégué Général, Laurent Queige. SoLoMo (Social, Local, Mobile) : Comment bien intégrer le SoLoMo dans la communication cross media ? Les 3 dimensions, Social, Local et Mobile, sont significatives de la tendance de multiplication des supports de communication dans une démarche cross media : – Social : une socialisation de la marque via les réseaux sociaux, – Local : une proximité établie entre l’entreprise et l’utilisateur mise en place par un contenu et des outils adaptés, – Mobile : un support mobile approprié pour suivre le consommateur dans ses déplacements et sa vie quotidienne.

Le SoLoMo est l’une des grandes tendances pour l’année 2012. Le mot-concept SoLoMo est lié au fait que le nombre de tablettes et smartphones vendus dépasse aujourd’hui celui des ordinateurs. Le Local et le Mobile dans SoLoMo : La communication cross media répond à la mobilité des cibles en utilisant les stratégies spécifiques via des applications smartphone et sites web mobiles qui proposent des services locaux. 15 concepts de tourisme futuristes. Dévaler les pentes d'un gratte-ciel en grand huit, dormir dans une chambre flottante, voyager dans un ballon spatial... Ces projets sont plus sérieux qu'il n'y paraît. Le nombre de touristes internationaux devrait atteindre 1,8 milliard d’ici 2030, soit 43 millions de touristes supplémentaires chaque année, d'après l'Organisation mondiale du tourisme. Mais tous ces voyageurs ne se rueront pas forcément sur les plages de la Côte d'Azur ou des Caraïbes ou dans les parcs d'attraction déjà bondés.

Pour répondre à des clients en quête d'inédit, les professionnels rivalisent donc d'imagination pour élaborer les concepts du futur. Avec l'e-tourisme et l'international en ligne de mire, Webedia compte réaliser 125 millions d'euros de CA cette année. Fort du rachat d'Easyvoyage et du lancement de Lebonguide.com, Webedia entre dans une cinquième verticale par la grande porte. Le pure-player français compte réaliser 20% de ses revenus à l'international cette année. E-tourisme : cinq conseils pour réussir vos campagnes. Comment le mobile redessine peu à peu le secteur du tourisme.