background preloader

Edition numérique

Facebook Twitter

La Poule ou l’Œuf, le logiciel-livre. Bragelonne trouve que "c'est cool d'être piraté !" Un éditeur supprime les DRM et devient un leader sur le marché des ebooks. Difficile de croire à une simple coïncidence.

Un éditeur supprime les DRM et devient un leader sur le marché des ebooks

L'éditeur français Bragelonne, spécialisé dans la publication de livres de science-fiction, de fantasy et de fantastique, a décidé il y a six mois de proposer des ouvrages sans mesures techniques de protection (DRM). Le bilan, rapporté par Actualitté, est particulièrement positif. Plus de 20 000 ebooks ont été vendus au format EPUB et un quart du catalogue est déjà disponible. Hachette veut imposer à ses auteurs d'imposer des DRM partout. L'activiste et auteur de romans de science-fiction Cory Doctorow a publié lundi une tribune dans Publishers Weekly, dans laquelle il révèle avoir pris connaissance d'une lettre signée de la PDG de Hachette UK, Ursula Mackenzie, à l'un des ses auteurs.

Hachette veut imposer à ses auteurs d'imposer des DRM partout

Ce dernier a signé un contrat d'édition avec Hachette pour la publication d'une dizaine de livres dans certains pays, et avec Tor Books (une filiale de MacMillan) pour d'autres. Or Hachette reproche à l'auteur d'avoir laissé Tor Books publier la version électronique des livres sans DRM, alors que la filiale de Lagardère utilise des DRM pour (croit-il, espère-t-il) se protéger du piratage. Hachette "a acquis auprès de vous et de bonne foi les droits de publication exclusive dans nos territoires", rappelle la missive, qui accuse Tor Books de "rentre difficile la protection appropriée des droits qui nous ont été confiés". L'essentiel c'est d'y croire, et de ne jamais se rendre sur les sites de liens P2P ou des communautés de lecteurs.

Comment créer un fichier ePub ? Liens sur le ebook et le livre d'artiste numérique. Epub 3 : qu'est-ce que ça va changer pour les ebooks ? Le format ePub, créé par l’IDPF (International Digital Publishing Forum) est rapidement devenu la norme pour les ebooks.

Epub 3 : qu'est-ce que ça va changer pour les ebooks ?

Mais ce format avait au départ été pensé exclusivement pour le texte. La version 3 apporte de nombreuses nouveautés... Les nouveautés de la version 3. ePub, le format pour livre électronique. ePub est devenu le standard de fichier pour les livres électroniques, ou eBook, grâce à sa capacité d'adaptation a tous les types d'affichages des matériels de lecture.

ePub, le format pour livre électronique

Ce format est utilisé par la plupart des fabricants de liseuses, à l'exception des Kindles d'Amazon. Amazon utilise un format semi-propriétaire. Jusqu'ici son code était dérivé de MobiPocket (avec des modifications mineures), une autre alternative à ePub. La dernière version pour les nouveaux Kindles, nommée Format 8, incorpore le code HTML 5 pour des possibilités multimédia étendues. Grâce à SVG et aux feuilles de style, le graphisme et les effets graphiques sont maintenant disponibles. L'IPDF ( International Digital Publishing Forum), association créée dans le but de fournir un format standard aux livres électronique, a choisi ePub. Un fichier de livre électronique à l'extension .epub. Le standard ePub est constitué de trois spécifications:

Le livre électronique dépasse le livre classique. Au premier trimestre 2012 et pour la première fois, les revenus des livres électroniques dits "e-books" ont dépassé ceux des livres reliés.

Le livre électronique dépasse le livre classique

L'association des éditeurs américains affirme que les e-books ont dégagé 282,3 millions de dollars (223,1 millions d'euros) contre 229,6 millions de dollars (181,7 millions d'euros) pour les livres classiques. A la même époque l'année dernière, le livre relié réalisait 335 millions de dollars de vente contre 220,4 millions pour le livre électronique. Les éditeurs américains parlent d'"un tournant" : "Les e-books et livres audio téléchargés sont en forte croissance, ce qui s'explique par la popularité des smartphones et appareils mobiles. " Everything You Wanted to Know About Digital Publishing But Were Afraid to Ask. A Q&A with Maya Banks. Prefatory Matter: Maya Banks sat on a panel at RWA regarding digital publishing.

Everything You Wanted to Know About Digital Publishing But Were Afraid to Ask. A Q&A with Maya Banks

She came because others requested her to speak and Maya agreed to be frank about her numbers. No one asked any questions. On Twitter, Maya suggested that she would still be willing to field questions and I said I would host it. The purpose of this is to help authors understand what options might be out there for them and to help readers benefit from the authors’ wide variety of publishing choices. Maya said she’ll check in during the afternoon/evening to answer any follow up questions. The sole reason I agreed to do this Q & A is that I always hear that authors want this blunt, up front information and yet in the two panels I’ve given where participants were encouraged to ask candid questions, no one ever did. I’m not supplying this information to be coy, egotistical or braggity.

So with that said, please do take the information in the spirit in which it is given. What year did you begin publishing? DFRAT: Guest Author Serenity Woods + a Giveaway. Kia ora!

DFRAT: Guest Author Serenity Woods + a Giveaway