background preloader

Aurianou

Facebook Twitter

Tendances e-tourisme et voyageurs en 2016-2017. Source photo : Tripadvisor TripBarometer 2016 Réservations en ligne, marché mobile, habitudes d'achat, attentes des voyageurs.... découvrez quelques chiffres clefs et grandes tendances de l'e-tourisme en 2016.

Tendances e-tourisme et voyageurs en 2016-2017

Voici la synthèse des dernières études et sondages réalisés auprès de voyageurs français et internationaux à travers le monde. Chiffres clefs de l'é-tourisme en 2016-2017 77% des Français ont préparé leurs voyages ou courts séjours en ligne en 2015 (+ 6 points par rapport à 2014), d'après l'étude du cabinet Raffour Interactif.49% ont réservé en ligne tout ou partie de leurs vacances (+ 4 points), en payant intégralement en ligne.Le taux de recherche sur mobile monte à 39% en 2015 contre 32% en 2014.Le chiffre d'affaires global de l'e-tourisme a progressé de 5% (hors tourisme collaboratif), selon l'étude du cabinet Phocuswright. Livres. 1295 1 carnet du developpement n 2 m tourisme. Non à la standardisation de l’expérience touristique sur mobile ! (Technologies)

Le blog Gulliverse a publié en ce début de semaine une étude assez intéressante sur la typologie et le positionnement des applications iPhone des Offices de Tourisme en France.

Non à la standardisation de l’expérience touristique sur mobile ! (Technologies)

Cette étude permet de se faire une idée à la fois des fonctionnalités prisées par les offices, mais également de l’écosystème des prestataires qui gravite autour de ces offices et des autres structures publiques touristiques, dans le cadre de la réalisation de leur environnement mobile. Et c’est surtout sur ce dernier point que finalement, je me pose beaucoup de question. Forcément. Au vue des résultats de cette étude, deux conclusions me sont venues à l’esprit : La définition d’une application iPhone pour une destination touristique est aujourd’hui extrêmement standardisée.

L’idée ici, n’est pas de dénoncer ou de balancer sur ces prestataires techniques. C’est quoi alors la conclusion de tout cela ? Qui est votre public sur mobile ? Enjeux : L’office de tourisme de demain. Le vacancier d’aujourd’hui est internaute.

Enjeux : L’office de tourisme de demain

Il est, aussi, équipé d’un Smartphone. Autonome dans son expédition, il bouleverse les cultures des professionnels du tourisme : Quel est le rôle que doit jouer un office de tourisme ? Quel est aujourd'hui son territoire d'action et de communication ? Quel sont les missions que doit remplir un agent d’accueil ? Quels services nouveaux imaginer ? Le vacancier d’aujourd’hui est internaute. « 77 % des touristes préparent leurs vacances sur internet », confirme Philippe Fabry, responsable nouvelles technologies à Atout France , agence nationale de développement touristique.

Le touriste d’aujourd’hui est, aussi, équipé d’un Smartphone : 46,2% du parc national de téléphonie mobile était constitué, fin 2010, de terminaux multimédia capables de se connecter à internet. Mémoire : Enjeux, mutations et évolutions du tourisme à l'ère du numérique. M-tourisme : l'e-tourisme mobile en cas concrets. Le Mobile tourisme, ou M-tourisme, correspond à la déclinaison du e-tourisme sur téléphonie mobile et notamment, les smartphones tels que l’iPhone.

M-tourisme : l'e-tourisme mobile en cas concrets

Avec 1,2 milliard de mobiles vendus annuellement dans le monde, ce sont autant d’internautes mobiles qui peuvent consulter leur courrier électronique en ligne directement sur leur téléphone ! Le comportement de ces utilisateurs évolue et ils vivent connectés en temps réel : 84% des expéditeurs de SMS attendent une réponse 5 minutes après leur envoi alors que 50 % des expéditeurs de mails attendent une réponse sous 24 heures. Voici deux cas concrets d’initiatives e-tourisme sur mobile avec le Comité Départemental de Tourisme (CDT) du Tarn et l’application de la RATP qui exploite la réalité augmentée pour indiquer le réseau à ses usagers : M-tourisme, la démarche mobile du CDT du Tarn L’application mobile du CDT Tarn présente sept circuits touristiques.

L’application mobile du métro parisien Source : etourisme.info. Le Développement du M-Tourisme : une Nouvelle Source de Besoins en Traduction. L’explosion du mobile Depuis quelques années le mobile connaît une croissance spectaculaire et ne cesse de se développer. On compte aujourd’hui près de 25 millions de mobinautes en France dont plus de 72% se connectent quotidiennement à Internet via leur mobile. Encore plus impressionnant en Chine, où l’on dénombre quelques 460 millions de mobinautes et où 77% des connections internet sont réalisées par des mobinautes (étude Frenchweb).

Les ventes de smartphones et tablettes explosent : les téléphones mobiles devraient atteindre 1,95 milliard d’unités vendues en 2014, soit une augmentation de 8% par rapport à 2013. L'Internet de séjour: les défis numériques à destination. 11 juillet 2012 Suite à ma participation aux premières « Franco-québécoises du etourisme » en juin dernier, je partage avec vous les faits saillants discutés lors d’ateliers.

L'Internet de séjour: les défis numériques à destination

Le sujet d’aujourd’hui: l’Internet de séjour. En tourisme, quand on parle du cycle décisionnel du voyageur, on fait souvent référence aux trois étapes classiques: Avant, Pendant et Après. Avant de procéder avec son voyage, l’internaute consulte une panoplie de sites internet, d’agences de voyage en lignes, de sites de contenus générés par des utilisateurs ou des médias sociaux afin de se faire une idée sur la destination, choisir son forfait puis réserver. Après son séjour, l’internaute publiera des photos sur ses comptes Facebook ou Twitter, rédigera un commentaire sur Yelp ou TripAdvisor ou poursuivra la discussion avec la marque (hôtel, destination, restaurant) selon le niveau d’engagement que le voyage lui aura inspiré. Ftc 17 le m tourisme web. Chiffres m tourisme. Questionnaire de Satisfaction. 12 10 30 dsqcd tourisme numerique. Le mieux !!! M tourisme. M tourisme et reseaux sociaux 1371544157655 pdf. M-tourisme en France : les opportunités et utilisations.

Le m-tourisme appelé aussi tourisme mobile, concerne toutes les activités touristiques effectuées depuis un appareil mobile (smartphone et tablettes tactiles).

M-tourisme en France : les opportunités et utilisations

Le m-tourisme est alors la déclinaison de l’e-tourisme sur les appareils mobiles. Suite à la réalisation d’un mémoire dédié au M-tourisme en 2012, j’ai souhaité me replonger sur les enjeux de ce canal et voir comment les acteurs du secteur ont su profiter de ses opportunités. Pour rédiger ce mémoire, je m’étais essentiellement basée sur l’étude M-tourisme réalisée en 2011 par le ministère de l’économie (PIPAME), que je vous invite à consulter. M-tourisme. Les chiffres clés du m-tourisme. Quelle est la part du mobile dans le trafic et les ventes online des acteurs du tourisme ?

Les chiffres clés du m-tourisme

Qu’en est-il de leurs priorités ? Découvrez les réponses à travers l’Observatoire des décideurs de l’e-tourisme. Sur les terminaux mobiles, les professionnels du secteur peuvent et doivent améliorer leur taux de conversion. C’est ce que confirme l’Observatoire des décideurs de l’e-tourisme, une enquête réalisée par Next Content et KPMG, avec le soutien de L’Echo Touristique, etourisme.info et l’Escaet.

Audience : 38% sur le mobile Selon cette enquête, le smartphone pèse 23% de l’audience digitale totale des acteurs privés du tourisme, ce qui représente une progression d’environ 6 points par rapport à 2015. A l’horizon 2020, les décideurs interrogés estiment que les écrans mobiles taquineront les 50%, boostés par nos compagnons de poche. Guide m tourisme. Panorama des 10 tendances et meilleures pratiques du tourisme mobile #mtourisme.

Le numérique a bouleversé notre manière de consommer l’information en permanence.

Panorama des 10 tendances et meilleures pratiques du tourisme mobile #mtourisme

Les supports mobiles s’immiscent de plus en plus dans nos vies de “touristes augmentés”. Quelles sont les tendances actuelles et les meilleures pratiques du m-tourisme ? C’est la question à laquelle je devais répondre au cours de l’atelier “l’offre touristique pour les mobinautes” de Tourisme Numérique à Deauville. J’ai ainsi dressé un panorama des 10 tendances et meilleures pratiques du tourisme mobile, en m’inspirant de “M-tourisme et géolocalisation au service du développement touristique” en vente dans toutes les bonnes librairies. Au dernier trimestre 2013, on comptait 27 millions de mobinautes avec 50% de français équipés d’un téléphone intelligent (MMAF). Différentes études montrent que le Wi-Fi est devenu un critère déterminant (voir excluant) pour le choix d’un hébergement. Tripadvisor a déployé une série d’applications dédiée aux principales villes du monde. M2_AGEST_-_accueil_et_information_de_l_OT_de_demain. Etude OT du Futur. Solutions.

InShare0 En 2015, nous serons 50% de français à détenir un Smartphone.

solutions

La généralisation de cette nouvelle technologie ne peut pas être sans conséquences sur le tourisme et plus particulièrement sur les offices de tourisme. On remarque déjà une baisse de fréquentation des offices de tourisme puisque seulement 25% des touristes viennent s’y renseigner! Pour éviter leur disparition, les offices de tourisme vont devoir intégrer les nouvelles technologies pour transformer l’accueil physique en accueil numérique et prendre en compte les effets du Web 2.0, c’est-à-dire la prise de pouvoir du consommateur. Pour cela, on a créé la profession d’animateur numérique de territoire. Nous allons faire un petit tour des technologies utilisées par les destinations : 1. Première étape de la vie numérique de la destination : le site web. 2. Incontournables, les réseaux sociaux sont bien évidemment envahis par les territoires pour en faire leur promotion et réunir autour d’eux des fans. 3. 4. 5. 6. Tourisme et mobile: 5 chiffres à connaître.

Le cabinet d’études de CCM Benchmark a effectué une enquête auprès de 1200 français pour comprendre leur interaction avec le mobile avant et pendant un voyage.

Tourisme et mobile: 5 chiffres à connaître

Nous avons sélectionné 5 chiffres importants. 5 chiffres importants 15%: le pourcentage de voyageurs connectés ayant effectué au moins une réservation sur smartphone ou tablette avant de partir. 20%: le pourcentage d’augmentation des réservations via mobile en un an. 34%: le pourcentage d’internautes ayant réservé un hébergement sur smartphone 15 jours avant la date d’arrivée. Les offices du e-Tourisme à l’heure des nouvelles technologies. L’office de tourisme à l’ère du numérique — Tourisme & TIC. Les missions en tant que telles demeurent inchangées pour les offices de tourisme. Il s’agit d’accueillir, informer, conseiller. Le manifeste de la Fédération des Offices de Tourisme de France (anciennement FNOTSI) publié lors du Congrès de la Fédération est là pour rappeler ces fondamentaux, mais aussi les incidences des nouveaux comportements sur les métiers de l’accueil.

M-Tourisme. Le m-tourisme: Quand le mobile propulse le e-tourisme. Le Webmobile connaît une croissance incroyable et tend à rattraper le web classique. C’est dans ce contexte que le tourisme mobile, ou m-tourisme se développe. Ainsi, au-delà des sites web pour mobiles à vocation touristique, un grand nombre d’applications pour mobiles sont développées régulièrement. Le mobile semble devenir un véritable pilier de l’e-tourisme, mais est-ce que cela fonctionne et qu'elles en sont les utilisations et les avantages ? Et surtout, quel est l’intérêt de développer une application en plus d’un site internet ? L'e-tourisme : la transformation numérique accélérée d'une économie traditionnelle. Avec des voyageurs de plus en plus connectés et des usages numériques en croissance, le secteur du tourisme connaît, à son tour, une profonde mutation de son modèle.

Les voyageurs accèdent avec le numérique à une information touristique ciblée et instantanée à chaque étape de l'organisation et de la réservation d'un séjour. A titre d'exemple, 77 % des Français utilisent le web comme source d'information principale pour préparer un voyage.Les recherches portent non seulement sur l'information concernant l'attractivité des destinations (intérêt des villes, des régions ou des pays) mais également sur l'évaluation des sites touristiques et des hébergements.

Transitions numérique et managériale, l'évolution des offices de tourisme. Les métiers du tourisme sont en mutation permanente autour de la transition numérique des organismes face aux consommateurs connectés, mobiles, géolocalisés de plus en plus agiles avec les outils et services. La transition numérique est aussi et avant tout managériale avec des compétences nouvelles à consolider dans les structures demandant ainsi de revoir certains services et fonctionnements internes. En Nouvelle-Aquitaine, une forte volonté existe pour accompagner les acteurs du tourisme dans cette mutation.

Combien des français partis en vacances ont préparé leurs séjours en ligne ?