background preloader

HOMOSEXUALITE

Facebook Twitter

"Mariage pour Tous" Rémi Brague nous invite à se demander si toute innovation va nécessairement vers le bien. La transhumanité est-elle l'enjeu caché du mariage pour tous ? Le projet du mariage pour tous est caractérisé par la transgression intégrale des interdits qui constituaient la base de l’organisation reproductive des sociétés humaines depuis que l’humanité existe, à savoir la séparation nette entre les sexes et la nécessité pour constituer un couple reproductif d’associer deux humains de sexe différent.

La transhumanité est-elle l'enjeu caché du mariage pour tous ?

Ce principe de base n’excluait pas la pratique de l’homosexualité, dans l’antique civilisation grecque par exemple, même si celle-ci était très largement masculine et réservée à une caste de privilégiés, la classe des possédants terriens et des commerçants, qui en contrepartie du service militaire accédait au rang de citoyen donnant droit à la participation à la vie politique de la Cité. Références. Au-delà du "mariage pour tous": l'analyse de Marcel Gauchet.

Accueil > Culture et Société > dernière mise à jour: 2013-04-19 16:40:42 C'est ce mardi 23 avril qu'aura lieu le vote définitif de la loi sur le mariage pour tous.

Au-delà du "mariage pour tous": l'analyse de Marcel Gauchet

La tension va croissante ; les nombreux militants du Collectif « la Manif pour tous » ne désarment pas, multipliant rassemblements improvisés et coups d’éclat, plus que jamais déterminés à se faire entendre. Ils dénoncent le mépris du gouvernement, les provocations policières et les amalgames systématiques dont ils font l’objet : autant de méthodes qui confinent, selon eux, à un véritable « déni de démocratie ». Lors de l'ouverture de l'assemblée plénière des évêques de France, le cardinal Vingt-Trois s'était inquiété que le climat politique actuel débouche sur la violence. Un climat où se radicalisent les positions Le discours semble se radicaliser, de part et d’autre ; la violence du débat, sur les réseaux sociaux, dans la rue, et même dans l’hémicycle de l’Assemblée Nationale surprend et interpelle.

Le mariage anormal - Editorial. Contre toute attente, le projet de loi Taubira "ouvrant le mariage et l’adoption aux personnes de même sexe" a provoqué une contestation populaire inédite dans l’histoire.

Le mariage anormal - Editorial

D’emblée, cette contestation a été présentée comme l’expression d’une minorité conservatrice résiduelle. Mais l’ampleur de l’opposition, son caractère pacifique, spontané et non-partisan signifie autre chose. Le noyau dur initial de la résistance s’est élargi comme si la redéfinition autoritaire du mariage ouvrait les yeux de l’opinion sur une évolution politique d’une nature inhabituelle. Les auteurs du projet de loi eux-mêmes ne s’en sont pas cachés. Mme Taubira a parlé du « mariage pour tous » comme une « réforme de civilisation ».

Car s’en prendre au mariage au nom de la loi en disposant des principes anthropologiques qui structurent la société humaine depuis la nuit des temps, c’est révolutionner la politique elle-même. Beaucoup d’arguments ont été explorés et défendus sur le projet de loi Taubira. [UOIF] - Sur le mariage entre personnes de même sexe et l’homoparentalité - UNION DES ORGANISATIONS ISLAMIQUES DE FRANCE. Les débats de société sont une richesse et une nécessité pour l’évolution de cette même société. Ils doivent être menés dans le calme et la sérénité, dans une volonté de consultation et à ce titre impliquer l’ensemble des composantes de la société civile en vue de répondre aux besoins des individus tout en mesurant collectivement les enjeux auxquels fait face la nation. Pour qu’une nation, enrichie par sa diversité, vive en harmonie, il est nécessaire que des fondements, des valeurs et des règles communes soit adoptés par tous et pour tous.

Sa stabilité lui exige une capacité à faire adhérer tous ses membres citoyens aux valeurs et aux règles qui la fondent. AES - Académie d'éducation et d'études sociales. 24 mars 2009 « Avant le « cogito », en amont de la liberté vient d’abord le fait d’être vivant et donc d’être né.

AES - Académie d'éducation et d'études sociales

Or, « personne jusqu’à ce jour n’a réussi à naître tout seul » (F. Quéré). La personne n’est pas une monade, mais d’emblée relationnelle. Etre ou fils ou fille de… situe dans un réseau de relations que l’on nomme « famille ». Le Président : Nous nous trouvons souvent en communion avec Xavier Lacroix, cette communion n’est pas surprenante, d’ailleurs, puisque les thèmes qui retiennent notre attention sont souvent en phase avec ses propres préoccupations. Je vais seulement donner quelques mots de présentation. Xavier Lacroix est un universitaire au sens plein du terme ; vous savez que, dans ma bouche, cette qualification n’est pas péjorative, bien au contraire ! Vous êtes actuellement professeur de philosophie et théologie morale à l’Université catholique de Lyon. Vos spécialités sont la théologie, dont vous êtes docteur, et la philosophie. Déclaration de l'Académie catholique de France sur le « mariage homosexuel.

Sur le « mariage homosexuel »