background preloader

IS

Facebook Twitter

IS - Base d'imposition - Produits de participation reçus dans le cadre du régime fiscal des sociétés mères et filiales - Conditions relatives aux sociétés éligibles. 1924-PGPIS - Base d'imposition - Produits de participation reçus dans le cadre du régime fiscal des sociétés mères et filiales - Conditions relatives aux sociétés éligibles6 IS - Base d'imposition - Produits de participation reçus dans le cadre du régime fiscal des sociétés mères et filiales - Conditions relatives aux sociétés éligibles En application des dispositions de l'article 205 du code général des impôts (CGI), l'impôt sur les sociétés est établi sur l'ensemble des bénéfices de toute nature réalisés par chaque société.

IS - Base d'imposition - Produits de participation reçus dans le cadre du régime fiscal des sociétés mères et filiales - Conditions relatives aux sociétés éligibles

Cette quote-part est égale à 5 % du montant de ces produits, crédit d'impôt compris. . (10 et 20) La loi a prévu que le régime des sociétés mères est optionnel. Impôt sur les sociétés : entreprises concernées et taux d'imposition - professionnels. Le taux réduit de 19 % concerne les plus-values de cessions d'immeubles, de droits réels immobiliers (exemple : droit de propriété), de titres de sociétés à prépondérance immobilière ou de droits afférents à un contrat de crédit-bail immobilier. Toutes ces cession doivent cependant être faites au profit de certaines sociétés.

SAS (Société par actions simplifiée) - Définition et statuts. Octobre 2016.

SAS (Société par actions simplifiée) - Définition et statuts

Impôt sur les sociétés. Vous pouvez accéder à vos services en ligne d'impots.gouv.fr en cliquant sur les liens ci-dessous.

Impôt sur les sociétés

Les actualités sont momentanément indisponibles pour des raisons de maintenance du site. Nous vous prions de bien vouloir nous excuser pour la gêne occasionnée. Particuliers Votre espace : Pour consulter vos avis d'impôts, déclarer vos revenus, payer vos impôts, signaler un changement d'adresse ou toute autre démarches. Consultez vos avis d'impôtsEstimez votre bien immobilierNous contacter par messagerie sécurisée Paiement : Payez vos impôts en ligneAdhérez aux prélèvements (à l'échéance ou mensualisation)Modifiez vos prélèvementsPayez à partir de la référence de votre avis Documentation Accédez à la documentation fiscale en ligne Professionnels Accédez à votre espace Pour consulter le compte fiscal de votre entreprise, déclarer ou payer vos impôts professionnels (TVA, CVAE, IS, taxe sur les salaires…) Accès spécialisés : Notaires et géomètres-experts : Assistance administrative internationale (AAI) :

La SARL de famille. Créez une SARL avec vos enfants ! La SARL de famille ou encore SARL familiale est juridiquement une société à responsabilité limitée "classique". Sa spécificité est liée à son régime fiscal spécifique. Pour en bénéficier, il vous suffit de notifier le service des impôts. Cette demande s’accompagne de la preuve de l'accord de la totalité des associés.

Un PV d’assemblée général est suffisant. En pratique, l’intérêt de la SARL familiale dépend de votre situation et des circonstances particulières entourant son fonctionnement. Mini-sommaire: SARL de famille : on parle de quoi ? La SARL de famille correspond est une SARL classique avec des avantages fiscaux spécifiques tels que l’option pour l’impôt sur le revenu et certaines exonérations. Pour profiter de ce statut, tous les associés doivent être membres de la même famille en lien direct ou être mariés ou pacsés à un membre de la famille. Avec la SARL de famille, optez pour l’impôt sur le revenu ! Les différences entre EI et EIRL. Une meilleure protection du patrimoine de l'entrepreneur offerte par l'EIRL La différence principale entre l'Entreprise Individuelle (EI) et l'Entreprise Individuelle à Responsabilité Limitée (EIRL) réside dans le fait que les entrepreneurs individuels (EI) doivent répondre de leurs dettes professionnelles sur l'ensemble de leur patrimoine.

Les différences entre EI et EIRL

D'ailleurs, cette situation a déjà conduit des entrepreneurs individuels dans des positions assez délicates. En effet, certains Entrepreneurs Individuels (EI) ont assisté à la vente de leur seul bien immobilier afin d'apurer les dettes liées à leur activité professionnelle (hors déclaration d'insaisissabilité). L'unique moyen pour une personne souhaitant créer son entreprise, sans exposer son patrimoine personnel aux éventuels recours de créanciers professionnels, passait par la création d'une personne morale, ou autrement dit, d'une société.

Attention ! Le dépôt obligatoire des comptes annuels dans le cadre d'une EIRL Donnez une note à cet article : SAS : fiscalité de la SAS et SASU. Les informations concernant la fiscalité des entreprises sont pour le moins complexes, et susceptibles de modifications.

SAS : fiscalité de la SAS et SASU

Notre équipe rédactionnelle fait le nécessaire pour effectuer des mises-à-jour dès qu'elle en a connaissance. Pour une meilleure compréhension, nous avons simplifié la présentation des infos. La SAS/SASU, société par actions simplifiée, est soumise au régime de l'imposition des sociétés (IS), en priorité. Sur option, elle peut aussi être soumise à l'imposition sur les revenus (IR). La fiscalité des SNC. Les associés d'une SNC sont au minimum 2.

La fiscalité des SNC

Il peut s'agir de personnes physiques ou morales. Néanmoins toutes doivent avoir la qualité de commerçant .Ainsi, les mineurs (émancipés ou non) et les majeurs protégés ne peuvent être associés d'une SNC. Un capital social doit exister, mais sa constitution est libre. La société en nom collectif (SNC) est avant tout destinée aux entrepreneurs voulant restreindre la participation à leur société à des proches.